MENU

Sylvain Côté : Le pee wee devenu grand

par Albert Ladouceur

La nomination de l’ex-défenseur Sylvain Côté au Temple de la renommée de la LHJMQ, ajoute un autre fleuron à sa longue carrière dans le hockey mineur, amateur et professionnel. Il mérite cet honneur pour son apport au circuit junior et à la Ligue nationale où il a évolué pendant presque 20 saisons.

Son nom a alimenté l’actualité bien avant son association avec les Remparts de Québec. Il reste à ce jour l’un des joueurs les plus électrisants de l’histoire du Tournoi international de hockey pee wee qui célébrait, en 2013, son 54e anniversaire d’existence.

Côté impressionnait les gamins qu’il affrontait par son physique de 5 pieds 8 pouces et ses habiletés. Endossant les couleurs du DNSCO (Duberger-Les Saules-Neuchâtel, Charlesbourg-Ouest), il les effrayait avec son tir frappé que pas un petit rival ne voulait bloquer pour aider le gardien encore plus terrorisé.

Il n’a pas oublié une frappe qui a touché le gardien en pleine poitrine. Il venait de contourner son propre filet en infériorité numérique et son tir se voulait un dégagement.

En 1978, son équipe a remporté la Coupe internationale en battant le Little Caesars de Detroit. L’année suivante, elle récidivait en vainquant le Shopsy’s de Toronto.

«Les jeunes rêvent de gagner une fois. Imaginez deux victoires en deux participations, raconte Côté. J’en garde tellement de bons souvenirs. La foule nous encourageait bruyamment. M. Paul Lafrenière, notre entraîneur, se voulait un excellent motivateur qui savait nous vendre son expérience du tournoi pee wee.»

À la ligne bleue des Remparts

Côté a renoué avec le Colisée quand les Remparts l’ont réclamé. Il a évolué pour les Diables rouges en 1982-1983 et 1983-1984 alors qu’ils luttaient pour leur survie dans un marché où les Nordiques occupaient toute la place. En 1985, cette organisation au riche passé devenait le Collège Français de Longueuil.

L’ex-attaquant Claude Gosselin, un coéquipier dans la capitale, se souvient de Côté.

«Un défenseur très solide, difficile à déplacer même s’il n’était pas très gros. Nous exécutions des exercices à un contre un où le défi consistait à battre Sylvain.» Celui-ci s’illustrait dans toutes les facettes du jeu pour un arrière.

«Il dominait dans les parties. Il sortait rapidement la rondelle de notre zone, réalisait une première passe solide. L’entraîneur l’utilisait en supériorité numérique pour son tir de la pointe. Le plan chez nos adversaires consistait à tout faire pour ne pas opposer leurs meilleurs attaquants à Sylvain. On ne voulait pas entrer dans notre zone de son côté de la glace.»

Gosselin se rappelle d’un coéquipier sympathique et réservé. «Il ne fallait pas compter sur lui pour alimenter le commérage alentour de l’équipe.» S’il a acquis naturellement de la maturité, Côté, 47 ans, n’en reste pas moins un type qui ne déplace pas beaucoup d’air.

Choix de première ronde

Ses deux campagnes chez les Remparts lui ont valu une sélection au 11e rang de la première ronde, le choix des Whalers de Hartford. À 18 ans, il débutait sa carrière dans la LNH en jouant 67 en 1984-1985. La saison suivante, il rejoignait les Olympiques de Hull (Gatineau) où il a contribué au championnat de la LHJMQ. Un autre fait d’arme après une finale de la coupe Air Canada avec les Gouverneurs de Sainte-Foy.

Outre les Whalers, Côté a porté les couleurs des Capitals de Washington, des Maple Leafs de Toronto, des Blackhawks de Chicago, des Stars de Dallas. Il est revenu dans l’organisation des Caps deux autres années avant d’accrocher ses patins.

Ses meilleures années furent avec Washington, mais c’est chez les Stars de Dallas qu’il a participé à la finale de la coupe Stanley, en 2000, la coupe allant toutefois aux Devils du New Jersey. «Je conserve un excellent souvenir des entraîneurs Pat Quinn (Toronto) et Ken Hitchcock (Dallas). Ken savait puiser le meilleur en chacun des joueurs. Psychologiquement très fort.»

Côté réside à Annapolis au Maryland. Il possède un bateau de pêche en haute mer que les amateurs peuvent noliser. Capitaine Côté amarre son bateau à Jupiter, en Floride, pendant l’hiver. Son épouse Michelle lui a donné trois filles, les jumelles Stella et Cassidy, Nadia ainsi qu’un garçon, Caden.

En février, fiston participait au Tournoi pee wee de Québec, mais à titre d’attaquant.

plus de nouvelles
Équipe de la semaine Vidéotron | 2021-2022 | Semaine 4
Il y a 9 heures
Joueur de la semaine LHJMQ | Lukas Cormier (25 octobre 2021)
Il y a 12 heures
4:51
Saint John l'emporte sur la route! Sea Dogs 4 Titan 3
Il y a 1 journée
6:35
Desnoyers et l'Heureux s'amusent à Halifax! Eagles 3 Mooseheads 6
Il y a 1 journée
4:36
Victo l'emporte en tirs de barrage! Drakkar 4 Tigres 5
Il y a 1 journée
4:42
Cormier termine le match avec quatre points! Foreurs 5 Islanders 7
Il y a 1 journée