MENU

Un parcours incroyable

Les chemins qui mènent vers les plus hautes sphères du monde du hockey sont aussi variés que le parcours des flocons de neige qui tombent à l’extérieur de l’Aréna Iamgold tout au long de l’hiver à Rouyn-Noranda.

Il y a le parcours des super-vedettes, ces phénomènes qui semblent promis depuis le début à atteindre un statut de légende. Il y a ceux dont l’éclosion se fait plus tardivement, qui sortent de nulle part et créent la surprise au moment où les attentes sont pratiquement nulles. Et ensuite, il y a les joueurs qui se développent lentement et sûrement, qui prennent tous les moyens possibles pour connaître du succès, et qui finissent par être reconnus et obtenir le statut de joueur étoile.

Il y a un an, Joël Teasdale, un joueur qui appartient à cette dernière catégorie, avait hâte d’entreprendre la prochaine étape de son propre parcours. À l’amorce de sa saison de joueur de 19 ans, il venait de disputer deux finales de la Coupe du Président de suite avec l’Armada de Blainville-Boisbriand, l’équipe qui l’a sélectionné au 12e rang du Repêchage LHJMQ de 2015. Cependant, l’Armada s’apprêtait à faire le ménage dans sa formation. Teasdale, qui avait passé les trois saisons précédentes dans l’ombre de joueurs-vedettes comme Alex Barré-Boulet, Alexandre Alain et Drake Batherson, entre autres, allait devenir une des têtes d’affiche de la concession.

Avançons jusqu’à aujourd’hui. Teasdale est encore un élément crucial au sein de son équipe. Sauf que cette fois, c’est avec une des équipes les plus performantes de tous les temps dans la LHJMQ, les Huskies de Rouyn-Noranda. C’est un changement qu’il considère comme une récompense, mais aussi comme un défi.

« C’est vraiment formidable, » répond Teasdale quand on aborde son transfert d’équipe. « J’ai vieilli un peu, j’ai pris les responsabilités que j’avais à Blainville et j’ai transposé ça chez les Huskies. C’est une bonne sensation d’être en mesure de montrer aux gens que je peux être un joueur-clé dans cette équipe. »

À quel point Teasdale est-il important? Depuis qu’il s’est amené à Rouyn-Noranda, le 4 janvier dernier, l’athlète originaire de Lavaltrie, au Québec, a récolté 76 points en 49 matchs du calendrier régulier et des séries avant le début du tournoi de la Coupe Memorial 2019 présentée par Kia. Il a notamment inscrit 34 points en séries éliminatoires, le total le plus élevé dans la ligue. Tout ça, avec une équipe qui a remporté 59 matchs du calendrier régulier avant de mettre la main sur la Coupe du Président. Au sein d’une formation qui compte plusieurs joueurs-clés, il est un de ceux qui est le plus percutant.

La transition d’un endroit à l’autre s’est faite en douce, selon Teasdale.

« Il n’y avait pas beaucoup de différences entre Blainville et Rouyn-Noranda, » a-t-il indiqué. « C’était pas mal semblable. Dans les deux cas, tu vois des joueurs qui ont de bonnes habitudes de travail à chacune des présences sur la glace, et qui s’attardent aux petits détails. C’était une bonne chose pour moi. »

HALIFAX, NS - MAY 20:  Game 4 of the Memorial Cup Presented by Kia between the Rouyn-Noranda Huskies and the Prince Albert Raiders on Monday, May 20th, 2019 in Halifax, Nova scotia, Canada. (Photo by Vincent Ethier/LHJMQ/CHL)
HALIFAX, NS – 20 MAI : Match 4 de la Coupe Memorial présentée par Kia entre les Huskies de Rouyn-Noranda et les Raiders de Prince Albert. Lundi, le 20 mai, 2019 à Halifax, Nouvelle-Écosse, Canada. (Photo par Vincent Éthier/LHJMQ/CHL)

Outre l’Armada et les Huskies, il y a une autre équipe du Québec qui sentait le besoin de s’assurer les services de ce solide joueur dans les deux sens de la patinoire. Il s’agit des Canadiens de Montréal, qui ont accordé à Teasdale un premier contrat professionnel au mois de septembre dernier. C’était là un moment de consécration pour le vétéran qui en était à sa quatrième campagne dans la LHJMQ, lui qui avait été ignoré à l’occasion des deux éditions précédentes du Repêchage de la LNH.

« Ça montre que tous les sacrifices et le travail que j’ai fait pour améliorer mon jeu en ont valu la peine, » indique Teasdale. « C’est bien quand on voit que quelqu’un le reconnaît. Ça m’a enlevé de la pression parce que je voulais prouver aux dépisteurs et aux équipes de la LNH que j’étais capable de connaître une bonne carrière. C’est bien de ne plus avoir ce souci. »

La pression. C’est là quelque chose qui, aux yeux de bien des observateurs, semble couler sur les épaules de Teasdale comme l’eau sur les plumes d’un canard. Ça n’a jamais été plus évident que plus tôt ce mois-ci quand, après s’être incliné deux fois en finale de la Coupe du Président avec Blainville, Teasdale a finalement atteint un objectif qu’il avait tant pourchassé ; les Huskies ont été couronnés champions de la LHJMQ après avoir défait les Mooseheads de Halifax en six matchs, décrochant ainsi le deuxième titre dans l’histoire de leur concession.

Bien qu’il savait, au moment d’amorcer la grande finale de la LHJMQ, que ses coéquipiers et lui allaient se retrouver au championnat national, peu importe l’issue de la série, aller chercher le titre demeurait un objectif primordial pour Teasdale.

« J’étais content de savoir (que l’équipe allait disputer la Coupe Memorial), mais le but principal était de remporter la Coupe du Président, sans penser à l’étape suivante, » a souligné Teasdale. « J’étais vraiment content d’avoir pu gagner avec ce groupe de joueurs. L’équipe a été bâtie pour remporter la Coupe du Président. »

Et la Coupe Memorial? Teasdale adhère à la même approche que les autres membres de l’organisation des Huskies. Ce joueur qui a vécu pas mal de choses mémorables depuis 12 mois a encore la capacité de rester dans le moment présent.

« (La Coupe Memorial), c’est tellement un gros tournoi et c’est si spécial d’être ici, » affirme Teasdale. « Pas beaucoup de joueurs peuvent dire qu’ils ont participé au tournoi de la Coupe Memorial. C’est une sensation formidable. »

C’est définitif. Plus le temps passe et plus il devient évident que le parcours qu’a entrepris Joël Teasdale en est un qui est incroyable.

 

plus de nouvelles
4:34
Tour du chapeau pour Sokolov! Eagles 5 Tigres 4
Il y a 15 heures
1:16
Halifax rebondit! Mooseheads 3 Huskies 2
Il y a 16 heures
2:19
Huckins donne la victoire à Acadie-Bathurst! Islanders 2 Titan 3
Il y a 17 heures
2:46
Chicoutimi blanchit la meilleure équipe au Canada! Phœnix 0 Saguenéens 5
Il y a 19 heures
3:45
Baie-Comeau a ouvert la machine ! Remparts 3 Drakkar 9
Il y a 19 heures
Moment Communautaire | Simon Dubois partage ses connaissances avec de jeunes étudiants
Il y a 24 heures