MENU

Sous la loupe | Espoir LNH de Novembre : Mavrik Bourque

La dernière fois qu’un joueur des Cataractes de Shawinigan a autant capté mon attention que Mavrik Bourque, il portait le #91 et en était leur capitaine. Plusieurs reconnaîtront qu’il s’agit évidemment d’Anthony Beauvillier, lui qui a récolté 206 points en 178 parties avec la formation de la Mauricie.

_
Date de naissance | 8 Janvier 2002
Lieu de naissance | Plessisville, QC
Âge | 17 ans
Grandeur : 5’10’’
Poids : 165 lb
Latéralité | Droitier
_

Même si son gabarit ne l’avantage pas face à d’autres espoirs qui feront partie d’une première ronde assurément mouvementée le 26 juin prochain au Centre Bell, Mavrik Bourque a tout de même de fortes chances d’entendre son nom lors de cette première ronde.

Évidemment, la lutte sera tellement chaudement disputée qu’il ne devrait y avoir qu’un très mince écart entre les rangs 20 à 60. À l’image du repêchage LNH de 2019, les équipes qui parleront à partir du 20e rang sélectionneront plutôt au « feeling ».

On dit souvent que le flair offensif ne s’achète pas et c’est la première chose qui m’a marquée chez Bourque. Le fait qu’il soit constamment en mouvement, et qu’il soit toujours bien placé, sont deux des éléments qui font de lui un joueur extrêmement dangereux. Il est définitivement un marqueur naturel, et ça non plus, ça ne s’achète pas. Ses 39 points en 25 parties le placent présentement au septième rang des meilleurs marqueurs de la LHJMQ.

Fait intéressant pour le #22 des Cats, il a la chance d’évoluer dans un marché qu’il connaît très bien. Un natif de Plessisville, Bourque a évolué chez les Estacades de Trois-Rivières durant son stage dans la LHMAAAQ. C’est un léger détail pour certains amateurs de hockey, mais pour un jeune joueur d’âge junior, avoir la chance d’évoluer devant sa famille et ses amis est quelque chose de spécial. Je crois qu’il y a une zone de confort supplémentaire qui vient s’ajouter chez lui.

J’ai demandé à son entraîneur Daniel Renaud ce qu’il pensait de son joueur de centre et le pilote des Cats n’avait que d’éloges : « Mavrik possède un « hockey IQ » exceptionnel. Sa vision lui permet d’être deux ou trois secondes en avance sur le jeu, autant offensivement que défensivement. Il veut toujours faire la différence et il est très efficace en avantage numérique, mais aussi à court d’un homme. »

Photo: Olivier Croteau 2019/10/25 Shawinigan, Quebec Canada. Hockey LHJMQ. Les Cataractes de Shawinigan recoivent l'Oceanic de Rimouski au Centre Gervais Auto. Mavrik Bourque no22,
Photo: Olivier Croteau 2019/10/25 Shawinigan, Quebec Canada. Hockey LHJMQ. Les Cataractes de Shawinigan recoivent l’Oceanic de Rimouski au Centre Gervais Auto. Mavrik Bourque no22,

Certes, Bourque me rappelle Anthony Beauvillier, mais je crois que le joueur qui lui ressemble le plus actuellement dans la LNH est Travis Konecny, qui évolue chez les Flyers de Philadelphie. Les deux sont droitiers, les deux mesurent 5’10’’ et les deux ont sensiblement le même poids. Et ils semblent voir le match de la même façon.

Ce que j’aime le plus du hockey d’aujourd’hui, c’est qu’on offre enfin la chance de s’exprimer offensivement à des joueurs du même gabarit que Konecny. Ce n’est pas un hasard si le hockey est de plus en plus spectaculaire et rapide.

Je me souviens de l’année où Jeff Skinner en était à son année de repêchage (en 2010) et pratiquement tout le monde le plaçait en fin de première ronde ou en début de deuxième ronde. Pourquoi? Parce qu’il mesurait 5’10’’. Au final, les Hurricanes de la Caroline l’ont sélectionné au septième rang. On connaît la suite, la carrière de Skinner n’a pas besoin de présentation.

Malheureusement, certaines équipes sont encore hésitantes envers les joueurs qui sont sous la barre des six pieds. Brayden Point est le meilleur exemple, lui qui n’a été sélectionné qu’en troisième ronde par le Lightning en 2014, après avoir récolté 88 points en 48 parties dans la WHL.

Le hockey a changé, pouvons-nous l’assumer et l’accepter?

Mavrik Bourque est un attaquant extraordinaire et il devrait recevoir toute l’attention qu’il mérite. Fin marqueur, habile manieur de rondelle et élégant patineur, Bourque rendra assurément les Cataractes et la LHJMQ fiers les 26 et 27 juin prochain.

plus de nouvelles
3:05
Soirée de 4 points pour Dion ! Wildcats 3 Voltigeurs 6
Il y a 4 heures
5:35
Rouyn surprend Rimouski ! Océanic 6 Huskies 7
Il y a 4 heures
2:26
Grosse soirée pour le Cap-Breton! Mooseheads 1 Eagles 5
Il y a 7 heures
4:08
Sherbrooke s'amuse à domicile! Sea Dogs 3 Phœnix 7
Il y a 7 heures
1:53
Victoire en prolongation! Tigres 2 Cataractes 3
Il y a 8 heures
1:44
Grosse victoire pour Charlottetown! Islanders 2 Saguenéens 1
Il y a 8 heures