MENU

Sous la Loupe | Espoir LHJMQ de Mars : Samuel Savoie

 

Tout ce que Samuel Savoie a toujours voulu est de jouer dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Cet objectif de longue date et ce rêve sont maintenant près de devenir réalité.

« Quand j’étais plus jeune, le monde me demandait toujours quel était mon rêve en tant que joueur de hockey. Chaque jeune veut dire la LNH, mais ma réponse réaliste était de dire la LHJMQ », explique Savoie.

« Mon père m’amenait toujours voir les Wildcats jouer et je lui disais toujours que je voulais jouer dans cette ligue », ajoute le natif de Moncton, au Nouveau-Brunswick.

Il y a probablement 18 formations qui aimeraient voir Samuel Savoie jouer pour eux la saison prochaine. Et même si son niveau de combativité et son désir de gagner sont parfois mal interprétés comme étant de l’arrogance ou de la vantardise, son talent demeure indéniable.

Possiblement un des meilleurs attaquants dans la cuvée du prochain repêchage, Savoie amène des habiletés et de la vitesse hors du commun à chaque fois qu’il saute sur la glace.

Ce qu’il a appris lors de ses aventures au vieux Colisée de Moncton avec son père pour y voir les Wildcats jouer lui a bien servit, parce que son style de jeu est exactement celui qui est requis au prochain niveau.

Alors qu’est-ce que ça voudrait dire pour le jeune de 15 ans d’entendre son nom prononcé au Repêchage LHJMQ de juin?

« Mon père m’a toujours dit de continuer de travailler fort, et que tout était possible », se souvient-il. « Maintenant que je suis dans mon année de repêchage, ça signifierait beaucoup pour moi de voir tout mon travail récompensé en étant repêché! »

Les rêves de hockey ont une manière de tous nous connecter. Mais c’est particulièrement vrai pour les jeunes espoirs et les modèles qui leur servent d’exemple.

Dans le cas de Savoie, son inspiration lui est venue d’un joueur qui était son aîné de deux ans seulement.

« Quand j’étais jeune, j’admirais vraiment Jérémie Jacob », admet-il. « J’étais fasciné par son acharnement. Il est probablement l’un des meilleurs patineurs avec qui j’ai eu l’occasion de patiner », Savoie a ajouté à propos de l’ailier du Titan d’Acadie-Bathurst.

« J’ai suivi les traces de Jérémie toute ma carrière. Maintenant il joue dans la LHJMQ, et j’espère jouer dans cette ligue moi aussi dans les années à venir. »

Demandez à n’importe qui l’ayant déjà vu jouer et ils admettront que Savoie joue avec fougue. Bien qu’il lui soit déjà arrivé de franchir la ligne, le rapide ailier est très efficace lorsqu’il se concentre sur son style de jeu robuste.

Savoie a une vitesse extérieure exceptionnelle et n’a certainement pas peur de s’imposer physiquement. Le joueur de talent est extrêmement agressif sur l’échec avant et il est habituellement en mesure de se rendre au filet avec aise.

Savoie est bon en circulation dense, il a de bonnes habiletés avec la rondelle et une bonne vision, il a un tir au-dessus de la moyenne et il peut marquer de pratiquement partout sur la glace. Bien qu’il puisse jouer les deux positions à l’offensive grâce à sa vitesse, tout porte à croire qu’on le verra jouer un rôle d’ailier dans le top six au prochain niveau.

« Je crois qu’au fil de la saison j’ai vraiment amélioré mon patin et mon tir. J’ai travaillé fort sur ces deux trucs-là puisque ce sont probablement les deux aspects les plus importants pour me rendre au prochain niveau », a admis le fougueux attaquant.

L’espoir des Flyers de Moncton a aussi travaillé durement cette saison pour peaufiner son jeu dans les deux sens de la patinoire. Mais il devra tout de même continuer de travailler sur son jeu défensif pour exceller la saison prochaine et par après.

Savoie a très bien géré la pression et les attentes de son année de repêchage. Il comprend maintenant plus que jamais l’importance de jouer à son identité.

« La saison a été incroyable », a dit Savoie. « Évidemment c’est assez énervant avec tout le monde qui vient voir notre équipe jouer. Je deviens un peu nerveux avant d’aller aux gros tournois comme le Monctonian ou le Ice Jam, mais mes entraîneurs et Lesley Smith (Psychologue sportif et fondateur de Mindfit) m’ont aidé à contrôler mes émotions. »

« Ils me disent toujours de jouer mon match et de ne pas penser aux recruteurs », admet le jeune. « Ils me rappellent que si tu travailles fort, le succès viendra. »

Tandis qui demeurer humble et concentré sont une chose, Savoie a aussi dû apprendre à demeurer calme lorsqu’il est sur la glace.

« Au prochain niveau, les joueurs sont tellement bons que je ne peux pas leur donner des avantages numériques avec mes pénalités d’indiscipline », admet-il. « Le jeu est tellement rapide maintenant, alors pour ralentir les meilleurs joueurs ou pour leur enlever la rondelle, je devrai être physique. Mais jouer du hockey dur et intense est mon style. Oui, je joue avec beaucoup d’émotions, mais je dois me contrôler mentalement pour ne pas prendre de pénalités. »

Le jeu robuste de l’attaquant des Flyers n’est pas venu au détriment de ses statistiques offensives par contre. En 37 matchs de saison régulière, Savoie a marqué 18 fois et ajouté 38 passes.

Avec de telles statistiques, comment Savoie se décrit-il aux recruteurs du junior?

« Je me considère comme un attaquant qui est bon dans les deux sens de la patinoire capable de jouer en avantage numérique, mais aussi capable de tuer des pénalités », mentionne-t-il. « Si je continue de progresser comme ça, je pourrais occuper un joueur avec un rôle important dans les prochaines années. »

Samuel Savoie est le genre de joueur qui est extrêmement difficile à affronter lorsqu’il est dans la zone, il sera sans aucun doute un des joueurs les plus en demande au mois de juin. Plusieurs recruteurs de la LHJMQ aiment ses habiletés, son coup de patin et, surtout, son intensité.

Le père de Savoie avait raison. Quand tu travailles fort, tout est possible.

plus de nouvelles
Nos Anciens | François Beauchemin toujours aussi impliqué dans le hockey
Il y a 1 heure
1:15
Harvey-Pinard, Pelletier et Zavgorodniy sont les nommés au Trophée Frank-J.-Selke
Il y a 23 heures
2:10
Arrêts du mois Fenplast | Mars 2020
Il y a 1 journée
1:13
Les finalistes du prix du Meilleur espoir professionnel révélés
Il y a 2 jours
L'horaire des annonces des finalistes du Gala des Rondelles d'Or
Il y a 3 jours
2:07
Un salut à nos joueurs de 20 ans | Division de l’Ouest
Il y a 3 jours