MENU

Sous la loupe | Espoir LHJMQ de Janvier : Dylan Andrews

Harbour Storm - Twitter

Dylan Andrews possède tous les atouts nécessaires pour devenir un joueur d’impact au niveau supérieur.

Le gabarit, le talent et la vitesse.

On peut même dire qu’Andrews possède un coup de patin de calibre élite, une compétence qui ne s’apprend pas. Le talentueux attaquant du Wolfpack de Cole Harbour connaît une impressionnante année de repêchage.

« C’est assez stressant d’aller sur la glace quand tu sais que tout le monde t’a à l’œil la plupart du temps. Ça représente un bon défi jusqu’à maintenant », confie Andrews. « J’ai beaucoup travaillé sur ma vitesse et sur mon tir en préparation pour la saison », ajoute-t-il.

Son travail acharné a certainement porté fruit. Andrews est un joueur intense avec un talent véritable pour repérer ses coéquipiers qui se sont démarqués. Il peut jouer dans la circulation dense, où ses habiletés avec la rondelle et son tir précis lui permettent de briller. Quand vous voyez ce jeune homme jouer, vous êtes immédiatement en mesure d’apprécier son style de jeu, inspiré d’un triple champion de la Coupe Stanley.

« En grandissant, j’ai toujours admiré Jonathan Toews, il a toujours démontré l’importance d’être un bon coéquipier, et il peut être lancé sur la glace dans n’importe quelle situation de jeu », affirme Andrews.

Après tout, Dylan Andrews n’est pas un joueur unidimensionnel, comme plusieurs jeunes joueurs qui tentent de se parfaire leur jeu dans les rangs midgets. Il comprend l’importance d’être un bon joueur dans les deux sens de la patinoire.

« Si j’ai le privilège de passer au niveau supérieur, je crois que je serai le genre de joueur qui peut être inséré partout dans la formation, que ce soit au sein deux premiers trios ou des deux autres. »

Cela est dit comme un véritable joueur d’équipe. Comme c’est le cas pour tous les jeunes joueurs, Andrews cherche constamment à peaufiner certains aspects de son jeu.

« À mesure que Dylan mûrit, je crois qu’il peut se faire une place au sein des trois premiers trios de n’importe quelle équipe au prochain niveau supérieur », assure Paul Hunt, son entraîneur-chef avec le Wolfpack.

Trouver de la constance est très important pour un jeune, et Andrews a pris les mesures nécessaires afin de s’améliorer tout en devenant un joueur responsable d’un bout à l’autre de la surface glacée.

« Il a définitivement un effet positif sur les joueurs qui l’entourent. En fin de compte, on travaille sur les responsabilités défensives et on a déjà parlé de lui en tant que joueur qui excelle aux deux extrémités de la patinoire, mais je pense que l’élément clé à propos de Dylan est sa polyvalence », ajoute Hunt.

La polyvalence, un bon niveau de compétitivité et la constance ont tous besoin d’être en place pour un joueur qui souhaite atteindre la LHJMQ.

Dans le cas d’Andrews, on n’est pas si loin du compte.

Qu’est-ce que cela signifierait pour ce joueur de talent d’entendre son nom être prononcé par une équipe au prochain Repêchage de la LHJMQ à Sherbrooke?

« Être réclamé dans la LHJMQ serait tellement un honneur et une belle occasion de réaliser mes rêves de jouer au hockey au niveau supérieur », confie Andrews.

L’attaquant possède la capacité pour se rendre au cœur du jeu et de lutter pour marquer ou réaliser des jeux, ce qui fait de lui une et une menace offensive redoutable pour l’adversaire.

Il ne fait aucun doute que Dylan Andrews est un des joueurs à surveiller en provenance des Maritimes cette saison.

 

plus de nouvelles
1:15
Harvey-Pinard, Pelletier et Zavgorodniy sont les nommés au Trophée Frank-J.-Selke
Il y a 21 heures
2:10
Arrêts du mois Fenplast | Mars 2020
Il y a 24 heures
1:13
Les finalistes du prix du Meilleur espoir professionnel révélés
Il y a 2 jours
L'horaire des annonces des finalistes du Gala des Rondelles d'Or
Il y a 3 jours
2:07
Un salut à nos joueurs de 20 ans | Division de l’Ouest
Il y a 3 jours
Sous la Loupe | Espoir LNH de Mars : Thimo Nickl
Il y a 4 jours