MENU

Rivalités Division Est | La ligne est tirée

 

Les quatre équipes qui forment la Division Est de la LHJMQ possèdent plusieurs similitudes autres que la géographie. Elles ont de riches histoires et des partisans passionnés. Mais il y a aussi le fait que peu importe celles qui croisent le fer entre elles pourraient créer de solides rivalités.

Les étincelles voleront

Premièrement, il y a les Remparts de Québec et l’Océanic de Rimouski, deux clubs qui sont certainement familiers l’un avec l’autre. Quatre affrontements en éliminatoires – incluant une série épique de sept matchs qui s’est terminée en double prolongation lors de la Finale de la Coupe du Président de 2015 – une Coupe Memorial chaque et un arsenal de super-vedettes des deux côtés ont mis la table à des affrontements électriques au fil des ans, avec les deux prochains prévus pour vendredi et samedi à Québec et Rimouski, respectivement.

Pour l’Océanic, le temps presse. La majorité du succès de l’équipe passe par son premier trio, lui qui inclut le meilleur pointeur de la LHJMQ et potentiel premier choix du Repêchage LNH 2020, Alexis Lafrenière. Accompagné du centre Cédric Paré et de l’ailier Dimitry Zavgorodniy, ils représentent actuellement les trois meilleurs pointeurs de la ligue. S’ajoutent à ça les solides performances du défenseur recrue Isaac Belliveau et de son compatriote Anthony D’Amours, ainsi que l’espoir des Blues de St-Louis Colten Ellis devant le filet, et on comprend rapidement pourquoi l’Océanic est dans la course vers le sommet de la très compétitive Division Est.

À la surprise de quelques-uns, les Remparts trônent aussi parmi les meilleures équipes de la division et ce malgré le virement jeunesse emprunté par la franchise. Par contre, c’est un noyau de vétérans qui inclut les attaquants Félix Bibeau, Anthony Gagnon et Pierrick Dubé, en plus du défenseur Darien Kielb, qui a propulsé l’équipe au haut du classement. Le joueur de centre recrue James Malatesta fait déjà bonne impression sur le reste de la ligue alors que Carmine-Anthony Pagliarulo, une des révélations de la saison dernière, continue de briller devant le filet de la troupe à Patrick Roy.

Deux équipes de différents côtés du fleuve St-Laurent. Deux alignements bien distincts. Une rivalité classique prête à se jouer au cours d’un week-end.

L’affrontement de la route 138

À Chicoutimi, les Saguenéens cherchent à tout prix à remporter la course au sommet de l’Association Est. Avec beaucoup de parité au classement, leur cheminement de début de saison les voit maintenant s’échanger une série de deux matchs à l’extérieur et à domicile avec un ennemi bien connu, soit le Drakkar de Baie-Comeau. Bien que les deux ne se sont affrontés qu’à deux reprises en séries éliminatoires – et pas depuis 2006 – il s’agit d’une rivalité qui demeure intacte dû au fait que les deux équipes s’affrontent fréquemment en saison régulière.

L’équipe des Saguenéens de cette année est forte à toutes les positions. Un groupe d’attaquants qui est composé de Samuel Houde, Hendrix Lapierre, Vladislav Kotkov et Théo Rochette, qui est actuellement blessé, est balancé à la ligne bleue par Louis Crevier et le défenseur russe et espoir des Sharks de San Jose, Artemi Kniazev. Entre les poteaux, Alexis Shank figure parmi les meneurs du circuit au niveau des victoires en ce début de campagne.

Du côté de Baie-Comeau, le Drakkar semble avoir fait quelques pas vers l’arrière après avoir compétitionné pour le premier rang de l’Association Est pendant la majorité de la saison 2018-2019. Les succès de l’équipe semblent plus souvent qu’autrement passer par les deux meilleurs attaquants de la formation, le centre Gabriel Fortier et l’ailier Nathan Légaré. Malgré que les buts pours sont difficiles à obtenir et les buts contre sont difficiles à prévenir en ce début d’année, le Drakkar a tout de même été en mesure de se mériter un total de huit points à ses dix premiers matchs.

C’est ce genre de travail hargneux que l’on doit s’attendre à voir à Chicoutimi vendredi et à Baie-Comeau samedi. Comme ce fut le cas plusieurs fois dans le passé, ce périple sur la route 138 devrait continuer d’en être un qui est intimidant pour les deux franchises.

plus de nouvelles
Moment Communautaire | Stewart redonne à Moncton de plusieurs manières
Il y a 20 minutes
LHJMQ | Longue entrevue avec Guillaume Latendresse
Il y a 3 heures
2:09
Espoirs du Repêchage LNH 2020 | Lukas Cormier
Il y a 23 heures
Les Héros de la Pandémie | Christian Maurais (SHA)
Il y a 2 jours
2:19
Faits saillants de l'impressionnante saison de Samuel Hlavaj!
Il y a 2 jours
2:19
Les plus beaux arrêts d'Alexis Shank de la saison 2019-2020!
Il y a 3 jours