MENU

Partisan de la semaine | Larry Harris (Halifax)

 

Larry Harris a été l’un des premiers partisans à soutenir les Mooseheads d’Halifax dès les débuts de la franchise en 1994. Depuis, il est constamment présent dans les estrades du Scotiabank Centre.

« Il était facile de tomber amoureux de l’équipe au cours de ces premières années. Qu’il s’agisse de la sélection d’Étienne Drapeau ou de l’histoire de Jody Shelley, qui est passé d’un joueur jamais repêché à l’une des personnalités les plus aimées de l’histoire de l’équipe, c’était spécial à voir. »

Harris est officiellement devenu un abonné de saison en 2008 et a ouvertement déclaré que ce fut l’une des décisions les plus faciles de sa vie.

« J’assistais au plus de matchs possibles au fil des ans, mais dès que mon horaire au travail m’a permis de m’acheter des billets de saison, j’ai sauté sur l’occasion. Je n’ai pas manqué une seule année depuis mon adhésion en 2008, pas même la Covid ne pouvait m’empêcher. »

Selon lui, l’excitation vécue durant la saison 2012-2013 où les Mooseheads ont remporté la Coupe Memorial représente évidemment un moment fort.

« Le soir de la victoire de la Coupe du Président contre Baie-Comeau a été le plus fort que j’ai entendu l’aréna à ce jour. C’était incroyable de voir presque tous les partisans encore debout et applaudissant bien longtemps après la fin du match. »

Bien qu’il ait pris plaisir à observer le succès des Mooseheads dans sa ville natale, Harris dit qu’il apprécie également la chance d’observer ce que leurs adversaires ont de mieux à offrir.

« Avoir l’occasion de voir le jeune Sidney Crosby et Marc-André Fleury venir à Halifax était spécial. Et assister à quelques effondrements de Patrick Roy était tout aussi amusant! »

On peut trouver Larry dans sa section du Centre Scotiabank accompagné de quelques collègues du garage automobile local qu’il possède et dirige. Ensemble, ils aiment faire de chaque match un événement.

« La soirée de match est toujours amusante et commence habituellement par un repas sur le pouce avant de se rendre à la patinoire, suivi d’une bière et d’un popcorn. C’est un rituel d’avant-match qu’on se doit de suivre, même les soirs de match consécutifs. »

Qu’il s’agisse d’une bonne année au classement pour l’équipe ou d’une année de reconstruction, Harris se considère chanceux d’être un abonné de saison puisqu’il n’y a rien comme la camaraderie qui existe entre les partisans et l’expérience d’un match en personne.

« Notre section n’a pas beaucoup changé au fil des ans, alors c’est agréable de voir des visages familiers chaque soir avec qui partager les hauts et les bas. L’organisation a fait un excellent travail pour procurer une ambiance professionnelle sur et hors glace à Halifax. Je crois que nous sommes l’un des groupes de partisans les plus gâtés de toute la LHJMQ, voire de toute la LCH. Nous avons définitivement mérité le surnom de « Bête de l’Est » et je suis chanceux d’en faire partie. GO MOOSE GO! »

Larry Harris

plus de nouvelles
Le Canada remporte l'or
Il y a 7 heures
2:31
Le parcours de Sylvain Losier
Il y a 2 jours
2:24
Top 10 - Arrêts de l'année
Il y a 3 jours
2:46
Top 10 - Les buts de l'année
Il y a 4 jours
Six joueurs de la LHJMQ sélectionnés pour représenter le Canada
Il y a 5 jours
Nos Anciens - De protecteur de son territoire à protecteur du peuple
Il y a 6 jours