MENU

Nos Anciens | William Couture, de la patinoire à l’épicerie

 

À seulement 26 ans, William Couture est déjà un homme d’affaires accompli. L’ancien de l’Océanic de Rimouski et du Phoenix de Sherbrooke est, depuis peu, directeur général d’une épicerie du côté de Sherbrooke. Il s’agit de l’une des deux franchises que possède la famille Couture en Estrie.

Depuis sa dernière rencontre dans le circuit Courteau, tout s’est passé très vite dans sa vie depuis quelques années.

131427209_999836110526387_533454574633439348_n

« Je suis allé jouer mon année de 20 ans avec les Panthères de Saint-Jérôme (Junior AAA), tout en finissant mon Cégep. J’avais été échangé à Drummondville pendant l’été et finalement ça n’avait pas fonctionné pour moi au camp », raconte-t-il.

L’année suivante, il a disputé une saison de hockey universitaire avec les Stingers de Concordia.

« Je voulais aller chercher mon baccalauréat avant de revenir dans l’entreprise familiale », explique le Sherbrookois d’origine.

Après une saison avec les Stingers, Couture décide de quitter le hockey élite afin de se concentrer sur ses études à la John Molson School of Business. Pendant qu’il complète son baccalauréat, il suit également une formation de directeur offerte par la chaîne de supermarchés Sobeys.

« Quand j’ai terminé mes études en janvier 2019, je me suis lancé dans l’entreprise comme directeur-adjoint », mentionne-t-il.

Les supermarchés n’ont plus de secret pour lui puisqu’il travaille dans cette épicerie familiale depuis qu’il a 15 ans. Il y a quelques mois à peine, il était d’ailleurs promu directeur d’une succursale de Fleurimont. C’est sans hésitation que l’ancien joueur de centre avoue que son passage dans la LHJMQ l’a bien préparé pour sa nouvelle carrière.

« Mon séjour dans la LHJMQ m’a apporté beaucoup de maturité. Le fait de vivre des expériences comme participer à la Coupe Memorial et remporter la Coupe du Président (en 2015), en plus d’acquérir une certaine éthique de travail entre l’école et le hockey, me servent encore aujourd’hui », avance-t-il.

131454404_2789329828021409_1890164921458733586_n

« Quand je suis arrivé sur le marché du travail, j’étais vraiment prêt. J’ai toujours eu un rôle de leader dans le hockey et c’est sûr que ça me suit dans le monde professionnel. »

Ces qualités de leader lui sont primordiales car William Couture gère maintenant 120 employés au quotidien.

« Ce n’est quand même pas facile pour un jeune de diriger une grosse entreprise avec des gens qui ont plus d’années d’expérience que moi », souligne-t-il. « Le plus difficile, c’est la différence d’âge. Ce n’est pas évident d’essayer d’amener tes idées à des gens qui sont en place depuis longtemps. Mais ils m’ont vu grandir et ils savent que j’ai les compétences nécessaires et que j’ai fait mes preuves. »

Même s’il n’a pas disputé une quatrième et dernière saison dans la LHJMQ, Couture affirme n’avoir aucun regret du cheminement qu’il a choisi pour lui-même.

« Le fait d’avoir eu une belle carrière junior m’a aidé à tourner la page rapidement. J’étais satisfait de ce que j’avais accompli et j’étais prêt à relever un autre défi. »

Le hockey fait encore partie de sa vie cependant, puisqu’il évolue toujours au niveau senior AAA où il a passé trois saisons avec le Formule Fitness de Bécancour entre 2017 et 2020. Il devait s’aligner avec les Bisons de Granby en 2020-2021, mais la saison a été annulée en raison de la pandémie.

William Couture songeait, de toute façon, à accrocher ses patins ou à évoluer dans un circuit inférieur dans les années à venir.

« Disons que j’ai un peu moins la tête au hockey. L’entreprise prend beaucoup de mon temps! »

136691662_234789974825892_5459022354124168936_n

 

plus de nouvelles
0:55
Dévoilement des finalistes pour l'Entraineur de l'année
Il y a 3 heures
1:26
Mises en échec du mois | Mai/Juin 2021
Il y a 23 heures
3:38
Shawn Element Sous Écoute
Il y a 1 journée
0:58
Mike Hoffman félicite le gentilhomme de l’année
Il y a 4 jours
0:56
Les nommés du Trophée Selke maintenant connus
Il y a 4 jours
Moment Communautaire | Cole Huckins encourage les dons de sang
Il y a 5 jours