MENU

Nos Anciens | Hugo Marchand à la rescousse de nos voisins du sud

 

Hugo Marchand a vécu l’horreur.

Le 17 juin 2015, un homme armé du nom de Dylann Roof est entré dans une église méthodiste noire située à Charleston, en Caroline du Sud. Il a ensuite ouvert le feu, tuant neuf personnes, incluant Clementa Pinkney, membre du sénat de l’état.

Marchand, un ancien joueur des Tigres de Victoriaville aujourd’hui pompier à Charleston, a été le premier arrivé sur la scène du crime. Il s’en souvient comme si c’était hier.

« C’était un mercredi, vers 19h. Je venais juste de finir de souper à la caserne », raconte-t-il. « Nous étions huit pompiers [sur les lieux] et quand on est arrivé, on a tous immédiatement commencé à prendre le pouls des victimes. »

Heureusement pour Marchand et ses collègues, le tueur avait déjà quitté les lieux à leur arrivée. On allait le capturer deux jours plus tard.

« Ce sont des scènes comme ça qui nous font penser au pire, à ce qui pourrait nous arriver à nous », remarque-t-il. « On est des êtres humains, mais on est là pour faire un travail. On voulait essayer de sauver le plus de monde possible. Je suis allé voir toutes les personnes, mais c’était clair que plusieurs d’entre elles étaient décédées. »

Malgré cette scène sortie tout droit d’un film d’horreur, Hugo Marchand n’échangerait son métier actuel contre aucun autre.

« Ce sont des appels comme ça qui nous hantent. Mais l’esprit d’équipe qui règne à la caserne aide à mettre tout ça de côté », soutient l’ancien hockeyeur.

122090543_712128586056354_513332185572423882_n
Marchand, à l’extrême droite, en compagnie de ses collègues de Charleston.

Si on recule de quelques années, tout semblait pourtant indiquer que le patineur originaire de Montréal était destiné à une carrière dans le hockey professionnel. Après son passage dans la LHJMQ, Marchand a signé une entente de deux ans avec l’organisation des Maple Leafs de Toronto, la même franchise qui l’avait sélectionné en septième ronde (165e) au Repêchage LNH de 1997.

Bien que le défenseur ait joué quelques parties dans la Ligue américaine de hockey (avec les Maple Leafs de St. John’s), il a passé la plus grande partie de sa carrière sur les patinoires de la Ligue de hockey de la Côte Est (avec les Ice Gators de la Louisiane et les Stingrays de la Caroline du Sud) entre 1999 et 2002.

En 2003, il décide de revenir au bercail et s’aligne avec la formation du Cousin de Saint-Hyacinthe, dans la ligue semi-pro du Québec. Rapidement, il se rend compte que le hockey ne fait plus partie de son avenir professionnel.

122177013_270707940867843_4734472328310170232_n

« Je ne voulais pas me retrouver à 40 ans, sans emploi et plein de regrets. J’ai fait mes bagages et j’ai dit à mes parents que j’allais partir dans le sud », raconte celui qui a aujourd’hui 41 ans.

Il est donc allé rejoindre sa copine dans la Caroline du Sud et, pendant quatre ans, il y a travaillé comme barman. Mais en 2007, le destin lui fait signe.

Un violent incendie dans un magasin de meubles tue neuf pompiers à Charleston, incluant un des amis de Marchand. En son honneur, Marchand décide de proposer ses services comme pompier volontaire.

Deux mois plus tard, on lui offrait un poste à temps plein. Même avec deux jeunes enfants à la maison, incluant un nouveau-né, il ira suivre des cours de premiers soins et de premier répondant pendant cinq mois.

Une fois ses formations obtenues, Marchand est assigné la Caserne no. 6, la plus occupée du centre-ville de Charleston. Et depuis dix ans maintenant, Marchand se dit comblé par son poste d’ingénieur et de chauffeur de camion.

« Ce qui me manquait le plus depuis que j’avais quitté le hockey, c’était le travail d’équipe et la camaraderie de la chambre des joueurs. Je n’aurais jamais retrouvé ces deux éléments aussi importants pour moi dans une job de 9 à 5 », affirme-t-il.

« C’est un travail exigeant et physique, mais l’adrénaline est incroyable. C’est une vraie fierté de réussir à éteindre un feu. »

Marchand, lui qui était reconnu pour ne jamais avoir froid aux yeux sur la patinoire, compare d’ailleurs cette montée d’adrénaline à une bagarre au hockey.

L’ancien défenseur des Tigres est officiellement devenu citoyen américain en 2016.

plus de nouvelles
6:16
Drummondville défait Victo! Tigres 2 Voltigeurs 3
Il y a 7 heures
1:42
Qui arrêtera Blainville-Boisbriand ? Armada 2 Olympiques 1
Il y a 10 heures
LA LHJMQ REPOUSSE SEPT PARTIES DANS LA DIVISION DES MARITIMES
Il y a 11 heures
2:14
Arrêts de la semaine Vaughn | 24 novembre, 2020
Il y a 18 heures
7:11
Bourgault obtient la première étoile ! Tigres 3 Cataractes 4
Il y a 1 journée
1:41
Solide performance d'Alexis Shank! Saguenéens 3 Remparts 0
Il y a 1 journée