MENU

Nos Anciens | Alex Dubeau vit son rêve en Europe

 

Après une belle carrière dans la LHJMQ avec les Cataractes de Shawinigan et les Wildcats de Moncton, ainsi qu’au niveau universitaire avec les Reds de UNB, le gardien Alex Dubeau réalise enfin son rêve de gagner sa vie avec le hockey.

Le gardien de 28 ans a d’abord tenté sa chance en Amérique, mais très rapidement, il a réalisé que son avenir était sur le Vieux Continent.

« Sur mes trois saisons dans la ECHL, c’est ma première saison en tant que recrue dans l’organisation des Sénateurs d’Ottawa qui a été la plus mémorable. J’évoluais pour le Beast de Brampton, qui a d’ailleurs plié bagage à la fin de la saison 2019-2020, par manque de budget », raconte-t-il.

unnamed22

« J’ai adoré cette saison-là, car j’ai joué énormément de matchs et le coach avait une énorme confiance en moi. C’est d’ailleurs aussi cette saison où j’ai réussi à obtenir mon premier rappel dans la ligue Américaine avec les Sénateurs [de Belleville]. »

Mais comme ce fut le cas pour de nombreux autres joueurs, la pandémie a complètement bouleversé les plans de Dubeau d’évoluer dans l’AHL en 2020. Après une autre saison dans la ECHL avec les Stingrays de South Carolina, il a estimé que le temps était venu de changer d’air.

« J’ai pensé, pour la première fois, que j’en étais un peu tanné de la façon dont les choses se déroulaient pour moi en ECHL », explique le joueur originaire de Mascouche. « Je crois fermement que j’avais ce qu’il fallait pour jouer dans l’AHL. En plus, les salaires de la ECHL ne m’intéressaient plus. »

unnamed99

En 2022, Dubeau reçoit un appel de l’Allemagne. Plus précisément, de la formation des Ice Tigers de Nuremberg, dans la DEL. L’équipe venait tout juste de perdre un de ses gardiens suite à une blessure à un genou.

« C’est comme ça, avec ma famille et mon agent Nic Riopel, que nous avons pris la décision d’accepter l’offre de contrat et que j’allais me lancer vers le hockey européen. »

Même s’il était emballé par ce nouveau défi, le grand départ n’a pas été facile.

« C’est toujours vraiment difficile pour nous à la maison les départs à l’aéroport. Depuis mon échange en 2012 vers Moncton, qui est à l’extérieur du Québec, dire au revoir à mes proches a toujours été très émotionnel pour nous. C’était encore une fois très difficile, malgré le fait que j’amorçais ma quatrième saison professionnelle et ma dixième saison à l’extérieur du Québec. »

Le gardien de but s’est cependant adapté très rapidement à sa nouvelle vie.

unnamed

« C’était la première fois que je mettais les pieds dans une ville européenne. Tout était différent; les voitures, les magasins et surtout la langue! Mais dès la première journée que je suis arrivé à Nuremberg, j’ai tout de suite vu le professionnalisme de l’organisation des Ice Tigers », souligne-t-il.

Le directeur général de l’équipe, Stefan Ustorf (un ancien des Capitals de Washington) est allé le chercher lui-même à l’aéroport. On a ensuite fourni à Dubeau un véhicule et un appartement.

« C’est de loin la plus belle expérience en tant qu’esprit d’équipe que j’ai vécu au hockey professionnel jusqu’ à maintenant. Au niveau hockey, j’ai obtenu huit départs et affiché de bonnes statistiques. »

Il aurait bien aimé demeurer dans la ligue allemande la saison suivante, mais son manque d’expérience en Europe a joué contre lui. Alex Dubeau a donc opté pour un poste de partant avec les Panthers de Nottingham, en Angleterre, après un appel de l’entraîneur Gary Graham, qu’il avait rencontré à l’époque qu’il travaillait pour les Komets de Fort Wayne.

Autre la température généralement maussade de l’Angleterre et la conduite du côté gauche, l’adaptation s’est faite en douceur pour le Québécois.

unnamed4

« L’anglais britannique peut parfois être dur à comprendre mais pour ma part ça va très bien. Nottingham est situé à environ trois heures de Londres. Je suis d’ailleurs allé y faire un petit tour », raconte-t-il.

Même s’il n’écarte pas un retour éventuel en Amérique, Alex Dubeau se dit parfaitement heureux en Europe.

« Pour l’instant, je veux jouer et gagner le plus de parties possibles à Nottingham, pour me donner le plus de chances possibles de potentiellement remonter dans les ligues les mieux cotées. »

 

plus de nouvelles
4:31
Shawi met fin à la séquence de Victo! Cataractes 2 Tigres 1
Il y a 5 heures
3:40
Saint John gagne face à Blainville-Boisbriand! Armada 1 Sea Dogs 2
Il y a 6 heures
4:01
La Rencontre Sport-Études 2022, un véritable succès!
Il y a 13 heures
1:59
Jeux de la semaine LHJMQ | 2022-2023 (Semaine 11)
Il y a 14 heures
La LHJMQ tiendra sa Séance de sélection 2023 à Sherbrooke
Il y a 17 heures
3:56
TOP 10 LHJMQ | Jeux du mois (Novembre 2022)
Il y a 2 jours