MENU

Moment Communautaire | Manix Landry cherche toujours à redonner

 

Manix Landry s’en souvient comme si c’était hier. Il voit encore Jean-Gabriel Pageau, alors avec les Sénateurs d’Ottawa, entrer dans son école primaire de Gatineau.

Il l’avoue candidement : ce rendez-vous lointain avec un joueur de la LNH a contribué à le motiver pour devenir l’athlète qu’il est aujourd’hui.

« Quand j’étais jeune, j’avais trouvé ça vraiment cool d’avoir la chance de parler [à Jean-Gabriel] et de lui poser des questions », raconte le capitaine des Olympiques de Gatineau. « Si je peux avoir la même influence que lui sur des jeunes du primaire ou du secondaire, ça me fait énormément plaisir! »

Ce sentiment de bonheur provient du fait qu’aujourd’hui, c’est au tour de Landry de rendre visite aux jeunes partisans des Olympiques.

« C’est un peu plus difficile cette saison, parce qu’on ne peut pas vraiment sortir. Mais par les années passées, on allait souvent dans les écoles pour rencontrer les jeunes et jouer avec eux au hockey balle », se souvient-il. « C’était une grosse affaire pour les jeunes. On faisait face à différentes équipes. Il y avait aussi des enseignants qui jouaient avec nous. »

Le joueur de centre se dit heureux d’aller à la rencontre de tous ces jeunes qui voient les joueurs de hockey comme des modèles.

« Les enfants étaient vraiment heureux de nous voir. Ils réalisaient que ce n’est pas tous les jours qu’ils ont la chance de rencontrer les joueurs des Olympiques en chair et en os », lance-t-il en riant.

« On est quand même des athlètes de haut niveau dans la région et ça leur donne des bons exemples à suivre. »

Pour Landry, ces visites peuvent faire autant de bien aux jeunes étudiants qu’aux joueurs de l’organisation. D’ailleurs, il avoue avoir autant de plaisir que les jeunes quand il se retrouve dans le gymnase avec un bâton de hockey dans les mains.

« Plusieurs d’entre eux sont aussi des joueurs de hockey et c’est peut-être une autre source de motivation pour eux. Il y avait de très bons joueurs qui jouaient contre nous », affirme Landry.

« On essayait quand même de leur donner des petites chances pour nous assurer que tout le monde avait du plaisir. Après tout, on était là pour eux. »

GAT_LandryManix_20202021_#32

Le capitaine des Olympiques s’implique aussi dans sa communauté de plusieurs autres façons.

Chaque année, il se fait un devoir de rejoindre ses coéquipiers pour la distribution de boîtes de Noël.

« Cette saison, on a aussi distribué des denrées non-périssables à des gens dans le besoin. J’adore faire des activités communautaires comme celle-là. Je trouve ça très valorisant de redonner un petit quelque chose à la communauté », explique le joueur de 18 ans.

« Dans les boîtes, il y avait assez de choses pour faire un bon repas, avec un dessert et un petit cadeau pour les enfants », ajoute-t-il.

Celui qui a grandi en Outaouais après avoir vu le jour au sud de la frontière admet que c’est un sentiment particulier pour lui de prendre part aux activités communautaires de l’équipe dans son propre patelin.

« Comme je suis originaire de Gatineau, c’est encore plus facile pour moi. J’ai l’impression d’aider les gens de chez nous », admet-il. « Les gens étaient très contents et très reconnaissants. Ils nous disaient que ça faisait du bien d’avoir de l’aide pendant le temps des fêtes. Des petits gestes comme ça, on ne sait jamais le bien que ça peut faire aux gens. »

À titre de capitaine des Olympiques, Manix Landry démontre beaucoup de leadership sur la patinoire, mais aussi bien au-delà des murs de l’aréna.

IMG_6310

plus de nouvelles
3:15
Top 10 LHJMQ | Voyez les plus beaux buts du mois de mars 2021!
Il y a 11 heures
Mise à jour des cas de COVID-19 (12 avril 2021)
Il y a 14 heures
Équipe de la semaine Vidéotron | 2020-2021 | Semaine 21
Il y a 16 heures
Joueur de la semaine Ultramar | Mathieu Desgagnés (12 avril 2021)
Il y a 17 heures
3:51
Moncton rebondit! Sea Dogs 3 Wildcats 6
Il y a 1 journée
4:44
Un match de quatre points pour Desruisseaux! Eagles 3 Islanders 7
Il y a 1 journée