MENU

Moment Communautaire | Charles Savoie donne de son temps à des jeunes hockeyeurs

 

Les joueurs qui évoluent dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec sont de véritables idoles pour de nombreux jeunes qui suivent de près leurs carrières. Ils deviennent des modèles que plusieurs essaient d’imiter en grandissant.

Charles Savoie a lui-même déjà été un de ces petits mousses qui avait les yeux grands comme des dollars quand un patineur du junior majeur débarquait sur sa patinoire locale, à Boisbriand.

Alors qu’il évoluait dans l’organisation des Seigneurs de Mille-Îles, l’attaquant a eu la chance de côtoyer Alexis Lafrenière, qui porte aujourd’hui les couleurs des Rangers de New York.

Pour Savoie, qui a récemment été échangé des Sea Dogs de Saint John aux Eagles du Cap-Breton, ce sont des moments qu’il se souvient comme si c’était hier.

« J’essayais de prendre exemple sur ces gars-là. On savait déjà que c’étaient des joueurs qui avaient un bel avenir dans le hockey », raconte celui qui célèbrera son 19 anniversaire le 14 janvier. « Quand tu es jeune, c’est quand même très impressionnant de voir arriver un gars de ce calibre-là et de le voir sur la même glace que toi. C’est même difficile à expliquer. C’est comme un rêve qui se réalise. »

Aujourd’hui, c’est au tour de Savoie de faire rêver des petits gars et des petites filles des Maritimes. Dès qu’il en avait l’occasion, il allait patiner avec les équipes de hockey mineur des enfants de sa famille de pension à Saint John.

IMG_2600

Bien entendu, l’attaquant réalise l’importance de sa présence auprès de tous ces petits hockeyeurs en herbe.

« Je leur ai montré quelques exercices qu’on faisait avec les Sea Dogs. J’en ai aussi profité pour jaser un peu avec eux », souligne-t-il. « Je pense que les jeunes étaient pas mal contents si je me fie à leur réaction! »

Charles Savoie a même gardé contact avec quelques-uns des jeunes qu’il a rencontré.

« Ils m’ont posé pas mal de questions pendant que j’étais là. Il y en a même un qui m’a texté par après pour me poser d’autres questions sur mon parcours dans le hockey », rigole le fervent partisan des Canadiens de Montréal.

L’ailier gauche réalise l’ampleur de ces contacts avec les jeunes et l’impact positif qu’il peut avoir sur toute une communauté.

« Je pense que c’est important de redonner aux jeunes. Je me mets à leur place parce que je me revois sur une patinoire avec un gars du junior majeur. Ce sont de merveilleux souvenirs. »

Comme il est originaire de Saint-Eustache, ce sont surtout des joueurs de l’Armada qui venaient passer du temps avec le petit Charles Savoie et ses coéquipiers de l’époque.

« Je me souviens d’avoir côtoyé des gars de l’Armada à plusieurs reprises. C’était toujours quelque chose de spécial », se remémore-t-il. « Le lendemain, on avait pas mal de fun à raconter ça à nos amis à l’école. J’imagine que c’est un peu la même chose pour les jeunes qu’on a la chance de rencontrer aujourd’hui. »

Cette implication sociale et ce sens du partage représentent des valeurs familiales chez les Savoie.

« Mes parents m’ont toujours enseigné l’importance de redonner aux autres, même si c’est seulement en donnant de notre temps », admet-il. « Je vais certainement continuer à m’impliquer auprès des jeunes aussi souvent que je le pourrai. C’est un grand bonheur de voir des sourires dans leur visage. »

Lorsque la pandémie du coronavirus sera enfin chose du passé, vous pouvez être certains que Savoie sera le premier à répondre présent lorsque viendra le temps de s’impliquer dans sa nouvelle communauté, au Cap-Breton.

plus de nouvelles
Nos Anciens | David Bernier profite de la vie à la ferme
Il y a 1 journée
Repêchage LNH 2022 | Sous la Loupe : Noah Warren
Il y a 2 jours
Moment Communautaire | Samuel Régis et ses amis à quatre pattes
Il y a 3 jours
1:59
Rencontre avec James Malatesta des Remparts de Québec
Il y a 4 jours
0:49
Mon premier but dans la LHJMQ | Vincent Collard
Il y a 5 jours
Partisan de la semaine | Lucie Roy (Victoriaville)
Il y a 1 semaine