MENU

Les meilleurs espoirs de la LHJMQ amènent talent et succès au Repêchage LNH 2019

 

Avec le Repêchage LNH 2019 qui se tiendra à Vancouver, Colombie-Britannique ce weekend, le futur du hockey sera mis de l’avant alors que plusieurs adolescents se rendront sur la côte ouest afin de voir leur carrière prendre ce qu’ils espèrent qui soit la route du succès vers le prochain niveau.

Comme toujours, la LHJMQ n’est pas à court de talent à l’aube du processus de sélection qui se déroulera sur une période de deux jours. Voici un bref regard sur les cinq meilleurs espoirs de la séance de sélection de cette année qui proviennent de la ligue, le tout basé sur le classement final des patineurs nord-américains de la Centrale de Recrutement de la LNH.

_

Raphaël Lavoie – C, Mooseheads de Halifax – Classé 20e par la Centrale de Recrutement de la LNH

Le Repêchage de cette fin de semaine marquera une autre étape dans le long parcours de Raphaël Lavoie, le plus récent gagnant du Trophée Mike Bossy à titre de meilleur espoir professionnel de la LHJMQ. Né quelques jours après la date limite d’admissibilité au repêchage, Lavoie a raté la séance de sélection de 2018 par dix jours seulement. Cela a permis au jeune homme de 18 ans natif de Chambly, Québec de profiter de 12 mois additionnels pour démontrer l’étendue de son talent aux dépisteurs. Après avoir rapidement été retranché du camp de sélection d’Équipe Canada en vue du Championnat mondial junior 2019 de l’IIHF, Lavoie a élevé son jeu d’un cran. Une solide deuxième moitié de saison lui a permis de connaître des séries éliminatoires phénoménales dans lesquelles il a mené le circuit au chapitre des buts (20), a terminé deuxième dans les points (32), en plus d’aider les Mooseheads à se tailler une place dans la Finale de la Coupe du Président. Il continua ses bonnes performances sur la scène nationale, amassant trois points en quatre rencontres durant la Coupe Memorial, dont un incroyable but en désavantage numérique contre le Storm de Guelph. Malgré le fait que ses Mooseheads s’inclinèrent dans la finale de la ligue et dans celle de la Coupe Memorial contre les Huskies de Rouyn-Noranda, les efforts de Lavoie étaient grandement responsables du succès inattendu de Halifax ce printemps.

_

Samuel Poulin – AD, Phoenix de Sherbrooke – Classé 22e par la Centrale de Recrutement de la LNH

Être un Espoir de premier plan est quelque chose que Samuel Poulin a dans le sang; son père, Patrick, a été sélectionné au 9e rang du Repêchage LNH de 1991 par les Whalers de Hartford. Pareillement, le plus jeune des Poulin a lui-même été sélectionné par Sherbrooke avec le deuxième choix au total du Repêchage LHJMQ de 2017. Lors des deux dernières saisons, le natif de Blainville, Québec âgé de 18 ans a prouvé qu’il méritait cette sélection en cumulant 121 points au cours de 122 matchs de saison régulière. Il a aussi maintenu une moyenne de près d’un point par match en 21 rencontres de séries éliminatoires pour une franchise du Phoenix qui n’avait jamais franchie la première ronde avant son arrivée. Une menace constante pour lancer ou passer la rondelle avec précision, Poulin n’est pas étranger aux compétitions internationales non plus, lui qui a porté le gilet d’Équipe Canada au Défi mondial de hockey des moins de 17 ans de 2017 et au Championnat mondial de hockey des M18 en 2018.

_

Jakob Pelletier – AG, Wildcats de Moncton – Classé 27e par la Centrale de Recrutement de la LNH

Bien que Pelletier se sentira assurément fortuné lorsqu’il entendra son nom prononcé au repêchage ce weekend, ce sera difficile pour le dynamique attaquant de ressentir autant de gratitude que ses compagnons de trio des deux dernières saisons à Moncton. Malgré une blessure à la Coupe Hlinka Gretzky 2018 qui l’a empêchée de jouer les matchs de présaison, la magie de Pelletier avec la rondelle lui a tout de même permis de terminer la saison avec 39 buts et 89 points pour les Wildcats, lui qui complétait un des trios les plus productifs de la ligue. Le tout, combiné avec ses solides performances dans les deux sens de la patinoire, l’ont aidé à mener son équipe vers une surprenante victoire en sept rencontres contre la puissante équipe du Drakkar de Baie-Comeau. Il ne faut pas oublier que cette série d’événements s’est produite à la suite d’une saison dans laquelle le natif de la Ville de Québec, Québec a terminé comme troisième meilleur pointeur chez les recrues du circuit, en plus de se mériter une place sur l’Équipe d’Étoiles de ces derniers.

_

Nikita Alexandrov – C, Islanders de Charlottetown – Classé 29e par la Centrale de Recrutement de la LNH

Depuis qu’il est déménagé de l’Allemagne à l’Île-du-Prince-Édouard à l’automne 2017, Alexandrov a graduellement vu son rôle prendre de l’ampleur à différents moments avec les Islanders. Pour entamer la saison 2018-2019, sa présence est devenue de plus en plus grande à titre de vétéran au sein d’une formation qui allait vraisemblablement prendre un peu de recul après avoir été loin dans les séries. Suite à une série de transactions durant la période des fêtes, c’était au tour d’Alexandrov de combler de nouvelles fonctions alors que les Islanders entamaient un virement jeunesse. Tout ce que le natif de Burgwedel a fait est répondre avec des résultats positifs. Ces mêmes résultats – une récente saison régulière de 61 points, qui représente une hausse de 30 points sur sa campagne précédente – ont vus Alexandrov faire beaucoup de progrès, lui qui a monté de 16 rangs depuis la publication du classement de mi-saison de la Centrale de Recrutement de la LNH.

_

Artemi Kniazev – D, Saguenéens de Chicoutimi – Classé 41e par la Centrale de Recrutement de la LNH

Faire ses débuts dans le junior majeur à n’importe quelle position, mais surtout comme défenseur, est un défi de taille pour la plupart du monde. Mais de faire ses débuts en Amérique du Nord au sein d’une équipe remplie de jeunes joueurs ne fait qu’ajouter un degré de difficulté au tout. Par contre, il y a plusieurs soirées au cours de la saison 2018-2019 dans lesquelles Artemi Knizev semblait faire cette transition avec facilité. Le joueur de 18 ans natif de Kazan, Russie a amené l’expérience acquise des programmes junior de son pays, en plus d’un énorme bagage d’expérience sur la scène internationale, et a immédiatement fait sa marque au Centre Georges Vézina. Il termina la dernière campagne au deuxième rang des buteurs (13) et au troisième rang des pointeurs (34) au sein de tous les défenseurs de première année du circuit Courteau. La fiabilité du défenseur sur la ligne bleue des Saguenéens est en partie responsable de l’amélioration de 24 points au classement qu’a connue la franchise en comparaison à la saison 2017-2018. Il a aussi peaufiné son parcours d’expériences avec Équipe Russie au cours de la dernière année, lui qui a été sélectionné pour participer au Championnat mondial des M18 ainsi qu’à la Coupe Hlinka Gretzky.

_

CLIQUEZ ICI pour voir la liste complète des espoirs de la LHJMQ en vue du Repêchage LNH 2019

plus de nouvelles
Équipe de la semaine LHJMQ | 2019-2020 | Semaine 4
Il y a 6 heures
Joueur de la semaine Ultramar : Xavier Simoneau (14 octobre, 2019)
Il y a 7 heures
3:20
Grosse victoire pour Halifax! Mooseheads 4 Islanders 1
Il y a 7 heures
2:39
Sherbrooke est toujours au sommet! Tigres 1 Phœnix 5
Il y a 8 heures
2:59
La séquence se poursuit pour Québec! Remparts 6 Cataractes 3
Il y a 8 heures
Drummondville l'emporte à Gatineau! Voltigeurs 6 Olympiques 2
Il y a 1 journée