MENU

La LHJMQ Pour Tous | Trey Lewis, un champion pour les générations futures

 

Trey Lewis, qui a grandi à Aldouane en bordure de la réserve autochtone d’Elsipogtog au Nouveau-Brunswick, a dédié sa vie au hockey. Sa passion s’est développée sur les patinoires extérieures de son quartier grâce à un sentiment d’appartenance à la communauté.

Cependant, le fait d’être gêné par ses origines ethniques ou des inégalités n’a pas été un réel enjeu pour le robuste défenseur lorsqu’il a fait son chemin dans le hockey mineur. Même lorsqu’il a été confronté à quelques événements raciaux lorsqu’il évoluait au niveau junior majeur ou universitaire, Lewis a été en mesure de garder son sang-froid et de gérer sa colère sans nécessairement quantifier les impacts que ces incidents auraient pu avoir. Il y a sans aucun doute eu davantage de meilleurs moments que de plus sombres, tout spécialement lors de son passage dans la LHJMQ qui a été couronné par une conquête de la Coupe du Président et de la Coupe Memorial avec les Mooseheads d’Halifax en 2013.

C’est une série d’événements qui a ramené Lewis à la maison pour débuter son plus récent défi. Après avoir obtenu un baccalauréat en administration de l’Université St. Francis Xavier, il a pris la décision de poursuivre son parcours éducatif à l’Université du Nouveau-Brunswick. Si s’aligner avec la formation des Reds n’était pas atypique, celle de poursuivre un second baccalauréat l’était. Avec un deuxième diplôme en poche (et un troisième championnat, cette fois-ci au niveau USports), Lewis a pris la route de l’école d’Elsipogtog où il a non seulement débuter sa carrière comme enseignant, mais s’est aussi donné comme mission de sensibiliser et d’inculquer de la fierté chez les étudiants micmacs.

La réponse de Lewis au racisme, qui continue malheureusement d’être présent dans la vie des autochtones partout au pays, s’enracine grandement dans l’éducation. Selon lui, la majorité des commentaires négatifs dirigés à l’endroit de cette communauté n’est pas le résultat d’une haine manifeste, mais plutôt d’un manque de compréhension d’une culture riche en tradition et, ironiquement, du respect de tous.

Il semble donc cohérent que Lewis, qui a démontré les qualités de leader qui ont fait de lui un membre important de son équipe junior, ait dédié sa vie à éduquer et encourager les générations futures à faire de leur communauté et du monde un meilleur endroit pour vivre.

Ceux qui ont eu l’occasion de faire sa connaissance lors de ses beaux jours au Scotiabank Centre ne sont probablement aucunement surpris.

_

Voici notre récente entrevue avec l’ancien des Mooseheads (disponible en anglais seulement) :

plus de nouvelles
4:59
Victo passe au prochain tour! Armada 3 Tigres 9
Il y a 1 journée
Sous la Loupe | Espoir LHJMQ de Mai : Alexis Bourque
Il y a 1 journée
Calendrier des demi-finales de la Coupe du Président 2021
Il y a 2 jours
2:23
La série se décidera samedi! Tigres 2 Armada 3
Il y a 3 jours
Nos Anciens | William Couture, de la patinoire à l’épicerie
Il y a 3 jours
En Route vers le Repêchage LHJMQ | Avril 2021
Il y a 3 jours