MENU

La LHJMQ Pour Tous | Josyanne Cossette fait tomber les barrières de la radiodiffusion

 

Tout a commencé par un tweet viral et s’est terminé par des mots d’encouragement de Félix Seguin et de son idole, Chantal Machabée.

C’est ainsi que Josyanne Cossette a été propulsée sous les feux de la rampe et qu’elle est devenue une source d’inspiration pour les jeunes femmes qui aspirent à faire carrière en tant que descriptrice de hockey.

La passion pour le hockey de Josyanne a commencé dès un jeune âge, alors qu’elle regardait les matchs de la LNH avec son père. Dès l’âge de 12 ans, elle obtient son premier emploi dans les médias comme journaliste sportive pour une station de radio appartenant à son père. À l’époque, Cossette rêvait de devenir journaliste pour les Canadiens de Montréal, tout comme Machabée, même si elle était convaincue que ce but était irréalisable.

Quelques années plus tard, Cossette a brisé des barrières comme son idole, devenant la première femme à travailler à temps plein comme descriptrice des matchs d’une équipe de la LHJMQ avec les Huskies de Rouyn-Noranda.

Le point de départ de cette aventure a été la retraite de l’ancien descripteur de l’équipe, Jean-Paul Charlebois, une légende à Rouyn-Noranda et un mentor pour Cossette. Déterminée à lui succéder, mais n’ayant pas de démo pour accompagner sa candidature, Cossette a donc ouvert la webdiffusion d’un match des Huskies et a enregistré sa propre description afin de l’acheminer à l’équipe.

La quête de Josyanne vers le poste de descriptrice a également marqué la première fois qu’elle a rencontré des difficultés liées au fait d’être une femme dans un domaine principalement masculin.

« Je pensais honnêtement que c’était dépasser tout ça. Je ne pensais pas un jour à me frapper à un mur par rapport au fait que je suis une femme et pas un homme », a expliqué Cossette. « Un moment donné je me suis perdu là-dedans. Je me suis demandé : est-ce que je veux le faire parce que je veux décrire du hockey? Ou est-ce que je suis rendu à vouloir le faire parce que je veux prouver que je suis capable même si je suis une femme? »

Malgré tout, elle a passé des entrevues et des tests de diffusion alors qu’on hésitait toujours à engager une première femme pour ce poste. En effet, il y avait des inquiétudes quant à l’accueil qui lui serait réservé par les partisans. Finalement, on lui a donné sa chance et elle en a certainement profité.

jcossette20212022

Il y a eu quelques commentaires négatifs en cours de route, mais surtout plusieurs commentaires positifs à son égard. Elle se considère chanceuse d’avoir eu la chance de décrire quelques matchs en direct de l’aréna la saison dernière, ce qu’elle a qualifié d’expérience incroyable.

Rapidement, un tweet viral a attiré l’attention sur son travail…

 

Bien que Cossette ait apprécié que les gens soient enthousiastes par rapport à son succès derrière le micro, elle ne pouvait s’empêcher de développer un cas de syndrome de l’imposteur.

Elle ne pensait pas que son histoire ferait autant de vagues, et elle se sentait mal d’avoir attiré l’attention uniquement parce qu’elle était une femme et non parce qu’elle faisait plus ou mieux que ses collègues. Après tout, les qualités d’un bon descripteur sont les mêmes pour tous.

« Ce que j’ai acquis avec le temps, c’est de ne pas m’en faire quand je m’enfarge ou quand je prononce le mauvais nom », mentionne-t-elle. « Il faut que tu avances en même temps que le jeu, et le jeu va très vite! »

Aujourd’hui, Cossette a ajouté à son parcours déjà impressionnant puisqu’elle occupe le poste de Directrice des communications des Huskies, en plus de décrire des matchs au besoin.

Bien qu’elle ait souhaité avoir plus de femmes à imiter lorsqu’elle essayait de faire carrière dans l’industrie, elle est évidemment très fière d’être ce modèle pour la prochaine génération de femmes désirant œuvrer dans le monde du hockey.

plus de nouvelles
Concours «Arranges-y le portrait!» 2022 | Gagnant Maxi Chicoutimi
Il y a 12 heures
Repêchage LHJMQ 2022 | Sous la Loupe : Thomas Desruisseaux
Il y a 15 heures
4:19
Xavier Bourgault marque en prolongation! Cataractes 1 Remparts 0
Il y a 1 journée
7:08
Les espoirs des Canadiens brillent! Phœnix 4 Islanders 3
Il y a 1 journée
1:00
Brett Budgell est le Joueur humanitaire de l'année
Il y a 1 journée
0:50
Jakub Brabenec met la main sur le Trophée Michel-Bergeron
Il y a 1 journée