MENU

La LHJMQ conclut un événement réussi en environnement protégé

CHL

 

Plus tôt ce mois-ci, la Ligue de hockey junior majeur du Québec a lancé un événement en environnement protégé réunissant sept clubs sur une période de 12 jours à Québec.

En tout, l’événement a permis à sept équipes – l’Armada de Blainville-Boisbriand, les Saguenéens de Chicoutimi, les Voltigeurs de Drummondville, les Olympiques de Gatineau, les Remparts de Québec, les Cataractes de Shawinigan et les Tigres de Victoriaville – de revenir au jeu dans le cadre de la saison 2020-2021.

L’événement touchant à sa fin, la Ligue canadienne de hockey s’est entretenue avec l’adjoint au commissaire de la LHJMQ, Martin Lavallée, qui a souligné le succès de l’environnement protégé.

LCH : Quel a été le processus avec le gouvernement du Québec et la Santé publique du Québec qui a permis à l’événement de l’environnement protégé de devenir une réalité?

M.L. : Tout d’abord, nous avons mis en place notre protocole médical pour nos camps d’entraînement et la saison régulière. Ensuite, le premier mois de la saison a été marqué par des situations de COVID-19 et la mise en œuvre de certaines directives du gouvernement qui ont forcé quelques-unes de nos équipes à ne pas pouvoir jouer à leurs matchs. Nous avons une zone rouge au Québec où il est interdit d’avoir des matchs de hockey. Nos équipes ont pu s’entraîner, mais elles n’étaient pas autorisées à jouer de matchs. Dans notre protocole médical, nous avons élaboré différents scénarios, puis entamé des discussions avec la Santé publique du Québec pour nous permettre, ainsi qu’à nos équipes situées dans la zone rouge, de jouer des rencontres. C’est ainsi que c’est arrivé. Nous avons eu plusieurs rencontres avec la Santé publique du Québec. Nous avons envoyé quelques scénarios et, à la fin, ils ont autorisé notre environnement protégé pour jouer certains matchs.

LCH : Quelles ont été les recommandations de Santé publique du Québec et quelle est l’étendue du protocole de dépistage du COVID-19?

M.L. : La Santé publique du Québec a demandé à tous nos joueurs et membres du personnel d’être isolés pendant 14 jours avant la série de matchs. Ils ont eu l’occasion de s’entraîner parce qu’ils étaient tous ensemble pour ça et ensuite ils ont dû se faire tester trois jours avant d’arriver à Québec. Ensuite, tous les trois jours pendant l’événement, le personnel et les joueurs doivent être testés, donc pour l’ensemble de l’événement, ils auront été testés cinq fois – une fois avant et quatre fois pendant.

LCH : Quels ont été les buts et objectifs généraux de l’événement et comment ont-ils été atteints?

M.L. : L’objectif principal était de permettre à nos équipes de jouer des rencontres. Nous avions deux équipes qui n’ont disputé que deux matchs depuis le premier week-end d’octobre. Notre objectif était de laisser ces équipes jouer quelques matchs avant Noël. La plupart de nos équipes auront maintenant au moins 10 rencontres de disputées. À cause de toutes les circonstances et de la deuxième vague, c’est une bonne chose qu’ils aient eu l’occasion de jouer 10 matchs ou plus et qu’ils soient prêts à être de retour sur la glace peut-être avant Noël et évidemment après Noël.

LCH : Quel a été le processus décisionnel dans la planification de six matchs par équipe?

M.L. : Naturellement, parce que nous avons sept équipes en lice, cela permet aux équipes de jouer un match les unes contre les autres. De plus, pour la durée de l’événement, nous voulons nous assurer de mettre en œuvre une qualité de compétition. Nous ne voulons pas que l’événement soit trop long, car il n’est pas facile pour les joueurs et particulièrement pour les membres du personnel d’être loin de leur famille. Nous pensons que 12 jours étaient un bon objectif pour essayer notre premier événement en environnement protégé. De plus, parce que nous avons dû confiner tous nos joueurs pendant 14 jours avant l’événement, ils n’étaient pas autorisés à aller à l’école en classe, donc ce serait à un mois sans cours pour certains joueurs. Nous voulons qu’ils reviennent en classe.

LCH : L’événement a permis de jouer quotidiennement des matchs de la LHJMQ. Quelle a été la réaction des partisans?

M.L.: Notre base de partisans a montré un sérieux intérêt pour l’événement. Nos chiffres de diffusion sont plus élevés qu’à pareille date l’année dernière et même chose avec nos webdiffusions et plateformes supplémentaires. Nous pouvons voir que les chiffres augmentent et nous en sommes vraiment fiers. Je pense que c’est génial que nos partisans profitent de matchs sur le Web et que la saison se déroule. Compte tenu de tous ces éléments, cela a été un succès.

LCH : Quelle a été la réaction des joueurs participant à l’événement?

M.L. : Les joueurs ont vite compris que c’était une belle occasion pour eux de jouer quelques rencontres. Si l’événement est un succès, nous pourrons le répéter. Les joueurs savent que s’ils le font correctement et respectent nos directives protocolaires, que si ça se passe bien, on peut le répéter et la Santé publique du Québec va nous aider à faire avancer la saison. Quand nous entrons dans l’aréna et que nous voyons les sourires sur les visages des joueurs, et que les joueurs montrent qu’ils sont vraiment heureux de jouer et d’avoir cette occasion, pour nous, il est évident que les propriétaires ont pris la bonne décision en organisant cet événement.

LCH : Quelle est la probabilité que la LHJMQ accueille un autre événement en environnement protégé?

M.L. : Après cet événement, nous analyserons la situation et discuterons avec la Santé publique du Québec pour savoir comment nous pouvons nous améliorer en vue de potentiels futurs événements. Ensuite, nous verrons quelle sera la décision du gouvernement sur la zone rouge et comment les situations évoluent au Québec. Si l’environnement protégé reste le seul moyen d’avoir des rencontres, c’est sûr que nous allons analyser tout cela et essayer de répéter ce genre d’événement.

LCH : Quelles ont été vos impressions générales sur cet événement?

M.L. : Cela a été un grand succès. Nous n’avons eu aucun cas de COVID-19 chez les joueurs de toutes ces équipes. Notre objectif principal était de créer un environnement sûr qui permettrait à nos équipes de reprendre certaines activités et de jouer autant de matchs que possible dans une période donnée. Nous avons eu un bon succès avec cet événement et tout s’est déroulé comme nous le pensions, nous sommes donc très fiers.

plus de nouvelles
La LHJMQ annonce le report de parties dans la Division Maritimes
Il y a 7 heures
1:20
La LHJMQ Pour Tous | Entrevue Dre Cheryl MacDonald
Il y a 10 heures
Partisan de la semaine | Ron et Nan Leger (Wildcats)
Il y a 1 journée
7:03
Les Étoiles Montantes Fenplast | Alexandre Lefebvre
Il y a 2 jours
Nos Anciens | Louis-Philippe Sévigny s’adapte à toute situation
Il y a 3 jours
Plusieurs anciens de la LHJMQ au sein des alignements 2020-2021 de la LNH
Il y a 3 jours