MENU

La crème de la crème: regard sur les thérapeutes de la LHJMQ de la saison 2017-18

 

Le personnel de soutien des équipes travaille parfois dans l’ombre, mais il n’en demeure pas moins qu’ils ont un rôle essentiel à jouer. C’est d’ailleurs le cas des thérapeutes sportifs, à qui nous devons une fière chandelle. À travers cet article, nous espérons vous faire découvrir nos 19 thérapeutes et vous en apprendre un peu plus sur leur métier.

Tous les thérapeutes de la LHJMQ sont certifiés. La plupart détiennent un baccalauréat en thérapie athlétique, alors que certains ont complété un baccalauréat en physiothérapie.

Ils doivent également suivre des formations annuelles pour s’assurer de rester à jour et d’atteindre les exigences, autant de la Ligue que de leur profession. Au niveau de la Ligue, ils doivent renouveler leur cours de premiers répondants à chaque deux ans lors des Assises annuelles. Quant à leur certification, ils doivent compléter annuellement un certain nombre de crédits en éducation continue. Pour obtenir ces crédits, ils peuvent suivre différentes formations, comme par exemple sur la gestion des commotions cérébrales, sur des techniques de massages, etc. Ils peuvent également avoir des crédits en assistant à certaines conférences.

En début de saison, chacun établit un plan d’urgence, c’est-à-dire un protocole à suivre en cas de situations majeures. Si une blessure survient durant un match ou une pratique, les thérapeutes sont les premiers répondants. Ils travaillent en équipe avec le médecin présent au match et le thérapeute de l’équipe adverse afin de prodiguer les meilleurs soins possibles au joueur blessé.

Leur horaire de travail est exigeant. La saison débute au mois d’août et peut se prolonger parfois jusqu’au mois de mai. Pendant cette période intensive, ils assistent à tous les entraînements et toutes les parties de l’équipe à travers les quatre coins du Québec et des Maritimes.

Ils effectuent des traitements aux joueurs avant ainsi qu’après les matchs et les pratiques. Ils s’assurent que la préparation physique des joueurs soit à son maximum en vue des matchs. Il faut préciser que certains joueurs sont parfois un peu capricieux.

En plus des tâches ci-dessus, certains thérapeutes sont également en charge de l’organisation des repas et de la nutrition de l’équipe, particulièrement sur la route. Ils ont aussi plusieurs rapports administratifs à remplir, que ce soit pour la Ligue, les assurances, etc.

Le métier de thérapeute sportif vient avec une grande pression. Ils sont constamment dans l’incertitude à savoir si une blessure, mineure ou majeure, surviendra. De plus, en cas de blessure grave, ils doivent réagir très rapidement et prendre les meilleures décisions possibles.

Finalement, plusieurs appliquent pour des événements de Hockey Canada (Moins de 17 ans, Moins de 18 ans, etc.) et participent à certains événements de la Ligue Canadienne de Hockey.

 

Profils de nos thérapeutes 2017-2018

Amy Barrette – Drakkar de Baie-Comeau

À la fin de ses études, Amy a pris le chemin de Baie-Comeau pour débuter sa carrière de thérapeute. Trois ans plus tard, elle y est toujours.

« Pour ma part, je trouve ça vraiment stimulant de travailler dans un milieu où nous sommes tous unis par la même passion; le hockey. Ce que j’aime beaucoup de mon travail dans la LHJMQ, c’est l’opportunité d’intervenir sur une blessure dès qu’elle se produit jusqu’au moment où le joueur est rétabli et retourne au jeu. C’est valorisant de pouvoir contribuer au développement de jeunes athlètes dévoués à leur sport et de collaborer avec divers professionnels de la santé afin de leur offrir le plus haut niveau de soins. »

Mélanie Landry – Titan d’Acadie-Bathurst

Mélanie est maintenant dans l’action depuis 2 ans avec le Titan.

« J’étais partisane de la LHJMQ en grandissant et j’observais toujours les thérapeutes sur le banc. Je trouvais leur rôle très intéressant dans une équipe et cela a inspiré mon choix de carrière. Ce que j’aime le plus de mon travail est la relation positive avec les joueurs ainsi que la satisfaction de pouvoir les aider à retourner au jeu et à atteindre leur buts. »

Francis Denis – Armada de Blainville-Boisbriand

Francis vient de terminer sa 10e saison à la Ligue. Avant de devenir une des pièces maîtresse de l’Armada, il a auparavant travaillé avec le Junior de Montréal.

« Ce qui me lie à la LHJMQ depuis toutes ces années est ma passion pour le sport et mon désir de faire partie d’une équipe sportive de haut niveau. Je peux ainsi contribuer à ma façon au succès de l’organisation. »

Robert Kerr – Screaming Eagles du Cape Breton

Récemment diplômé en Athletic Therapy à Concordia, Robert était une de nos recrues au sein de la LHJMQ cette saison.

« En tant que thérapeute sportif, j’ai toujours aspire de travailler avec des athlètes et équipes de haut niveau. Travailler à la LHJMQ me donne l’opportunité de de travailler avec des jeunes sportifs motivés et talentueux  sur une base régulière et d’être une partie intégrante de l’équipe. Je n’aurais pas pu demander une meilleure organisation pour débuter ma carrière que celle des Screaming Eagles. Les expériences et les apprentissages que je fais sont inestimables et me serviront autant à la clinique, que derrière le banc et dans la vie. »

Kevin Elliot – Islanders de Charlottetown

Kevin a déjà terminé sa 13e saison sur l’île, lui qui a aussi été auparavant avec le Rocket de PEI. De plus, il a représenté la Ligue dans le programme de Hockey Canada cet hiver lors du Championnat mondial junior, où il a remporté une médaille d’or.

«Les gens de la Ligue sont devenus mes amis et ma famille. Que ce soit mon gérant d’équipement, que plusieurs considèrent comme étant ma deuxième conjointe, ou les nouveaux thérapeutes qui ont rejoint la Ligue cette année, nous sommes tous très proches. Nous avons hâte de nous voir au repêchage ou sur la route durant la saison.

J’adore aussi voir les jeunes grandir de l’âge de 16 à 20 ans, de passer du hockey amateur à professionnel, de les voir devenir parents, etc. On reste en contact même après leur carrière junior. »

Vicky Teasdale Dubé – Saguenéens de Chicoutimi

Vicky a terminé déjà sa 4e saison dans la région des bleuets.

« Pour moi, le hockey a toujours été un de mes sports favoris et fait partie de mon quotidien depuis mon enfance. Alors de pouvoir jumeler ma passion pour ce sport et mon travail de physiothérapeute à temps plein est un rêve devenu réalité. Ce que j’apprécie par-dessus tout est que je fais partie d’une grande famille. Je n’ai donc pas l’impression de travailler du tout! »

Andrew Oddy – Voltigeurs de Drummondville

Thérapeute pour les Voltigeurs pour une 2e saison, Andrew apprécie grandement son expérience.

« Pour moi, le hockey est ma passion depuis que je suis tout jeune. Je n’ai pas l’impression qu’aller tous les jours à l’aréna est un travail. J’aime beaucoup le travail d’équipe ainsi que le style de vie que l’on retrouve dans le hockey junior. »

Sébastien Laplante et Samuel Filion – Olympiques de Gatineau

Sébastien et Samuel partagent le travail à Gatineau. Alors que Sébastien a terminé sa 3e saison à la Ligue, Samuel a fait ses débuts dans la Ligue cette année, lui qui est récemment diplômé de Concordia.

« Ce qui m’a poussé à travailler dans la LHJMQ est ma passion pour le merveilleux sport du hockey. Lorsque j’ai eu la chance de jumeler ma carrière professionnelle à un sport qui m’a toujours passionné, la réponse était facile. Ce que je préfère est d’avoir la chance de contribuer au cheminement d’athlètes exceptionnels et de côtoyer des thérapeutes aussi passionnés. »

« Je souhaitais travailler dans un milieu professionnel et dans un sport qui me passionnent. Côtoyer des athlètes ainsi qu’un personnel d’entraineur à la fois très talentueux et dédiés me pousse à donner le meilleur de moi-même, à me surpasser chaque jour. »

Robin Hunter- Mooseheads de Halifax

Après un séjour au Cape Breton, Robin s’est tourné vers les Mooseheads d’Halifax pour poursuivre sa carrière de thérapeute.

« J’ai toujours aimé l’ambiance des sports d’équipe et maintenant j’ai la chance de l’intégrer dans mon travail. La compétition, les hauts et les bas d’une victoire ou d’une défaite, le travail d’équipe ainsi que les relations que tu développes sont tous des éléments que j’adore. Tout cela en travaillant avec des jeunes athlètes afin de les éduquer à propos de leur corps et les aider à performer du mieux que tu peux. C’est très gratifiant!

Graham Black – Wildcats de Moncton

Graham vient de compléter sa 19e saison dans la Ligue. Il a débuté sa carrière avec les Tigres de Victoriaville et est maintenant en poste avec les Wildcats depuis 12 ans.

« Ce que je préfère de mon métier, c’est vraiment le travail en équipe, le défi de la compétition et la chance de pouvoir faire une différence dans la vie des jeunes comme joueur d’hockey, mais aussi comme personne. »

Steve Bélanger – Remparts de Québec

Fort de 21 saisons d’expérience, Steve est le plus ancien de nos thérapeutes toujours en poste. Il fait partie des meubles, comme on dit! Actuellement à l’emploi avec les Remparts, il a été auparavant avec les Faucons de Sherbrooke et les Cataractes de Shawinigan.

« J’aime ce travail car ce n’est jamais routinier. Il y a toujours des surprises, presque à toutes les semaines. De plus, j’aime beaucoup travailler avec les jeunes même s’il y a eu beaucoup de changement depuis mes débuts! »

Maxime Provencher – Océanic de Rimouski

Après avoir joué quelques saisons dans la LHJMQ, Maxime a terminé sa 4e année complète dans la Ligue en tant que thérapeute sportif.

« Le hockey a toujours été au centre de ma vie et pour moi, travailler dans la LHJMQ est une façon de redonner au sport qui me passionne. »

Lucie Grandmont – Huskies de Rouyn-Noranda

Lucie qui vient de compléter sa 3e saison avec les Huskies, a déjà un parcours très rempli à la LHJMQ.

« Quand j’étais plus jeune, j’allais voir des matchs de mon équipe locale entre amis. C’est comme ça que j’ai développé une passion pour le hockey et que j’ai découvert le métier de thérapeute du sport. Travailler dans la LHJMQ, c’est un peu comme un retour aux sources!

Ce que j’aime le plus de mon travail, c’est mon collègue JF Larochelle, toute qu’une perle!! Petite blague à part, ce qui rend le travail si agréable, c’est définitivement l’esprit de famille qui règne dans l’équipe et l’organisation à Rouyn-Noranda, ainsi qu’avec nos homologues à travers la ligue. »

Kyle Sutton – Cataractes de Shawinigan

Après un passage à Québec comme assistant, Kyle poursuit sa route en devenant le thérapeute des Cataractes, un défi qu’il relève depuis maintenant trois ans.

« Ce qui m’a poussé à travailler pour la LHJMQ est le mélange de mon amour du hockey et mon désir de travailler avec des athlètes élites. Ce que je préfère est de travailler sur le développement d’un joueur motivé, qui travaille à fond pour profiter d’un temps limité dans le junior. Leur passion et leur discipline me motivent et rendent le travail tellement agréable. C’est aussi extrêmement valorisant lorsque tu vois un jeune se rendre au niveau supérieur. »

Nicholas Borrelli – Phoenix de Sherbrooke

Récemment diplômé en Athletic therapy à Concordia, Nicholas en était à sa première saison à la Ligue.

« J’ai toujours voulu travailler avec une équipe d’hockey de haut calibre depuis que je suis jeune. J’adore travailler avec des jeunes passionnés par leur sport et motivés à s’améliorer jour après jour. Je veux faire ma part pour les aider à se rendre où ils veulent aller. »

Jeff Kelly – Sea Dogs de Saint John

Jeff est un des piliers de l’organisation des Sea Dogs de Saint John, lui qui vient de terminer sa 11e année à la Ligue.

« J’adore avoir l’opportunité d’aider de jeunes athlètes à atteindre leurs buts. J’aime aussi le processus d’apprentissage qui résulte de chaque nouvelle expérience. Que ce soit de gagner un championnat ou d’une saison difficile où l’équipe ne fait pas les séries, ce sont toutes des expériences enrichissantes qui se transmettent d’une génération de joueurs à une autre. La possibilité d’aider les autres en partageant mes apprentissages est ce qui me motive à travailler dans la Ligue depuis toutes ces années.

Donovan Delarosbil – Foreurs de Val-d’Or

Donovan a complété sa 7e saison avec les Foreurs et il apporte beaucoup à l’organisation.

« La LHJMQ est une ligue passionnée en constante évolution pour le meilleur développement de futurs joueurs de la Ligue Nationale. Les joueurs bénéficient d’un encadrement hors-pair. »

Jessy Laroche – Tigres de Victoriaville

Jessy a terminé sa 7e saison dans la Ligue. Après avoir fait ses débuts à Bathurst, elle est maintenant la thérapeute des Tigres depuis 2 ans.

« J’ai beaucoup de plaisir à accompagner les jeunes dans la poursuite de leur rêve et les aider à mieux performer. Voilà pourquoi j’aime travailler dans la LHJMQ! »

Tout le personnel ci-haut a la chance de travailler conjointement avec Phil Fait, coordonnateur des thérapeutes de la Ligue, ainsi que les médecins des équipes. Tous des passionnés, ils font de l’excellent travail.

La Ligue tient à vous remercier pour votre support et la qualité de votre service auprès des joueurs. Les dirigeants de la Ligue vous souhaitent une belle saison estivale!

plus de nouvelles
Équipe de la semaine LHJMQ | 2019-2020 | Semaine 4
Il y a 5 heures
Joueur de la semaine Ultramar : Xavier Simoneau (14 octobre, 2019)
Il y a 6 heures
3:20
Grosse victoire pour Halifax! Mooseheads 4 Islanders 1
Il y a 6 heures
2:39
Sherbrooke est toujours au sommet! Tigres 1 Phœnix 5
Il y a 7 heures
2:59
La séquence se poursuit pour Québec! Remparts 6 Cataractes 3
Il y a 7 heures
Drummondville l'emporte à Gatineau! Voltigeurs 6 Olympiques 2
Il y a 1 journée