MENU

Environnement Protégé | Samuel Houde a hâte de renouer avec l’action!

Jonathan Roy / LHJMQ

 

Samuel Houde va se rappeler longtemps de sa dernière année junior. La pandémie, les bulles, la distanciation sociale, toutes des histoires qu’il pourra raconter un jour à ses enfants et ses petits-enfants. En attendant, le capitaine des Saguenéens de Chicoutimi est simplement heureux de retrouver ses patins et son équipement.

« J’ai trouvé ça long un peu le congé de Noël. Ça faisait du bien de retourner sur la glace », assure-t-il. «On ne travaille pas et on n’a pas grand-chose à faire. Les journées sont longues. J’étais vraiment excité de revenir sur la patinoire. »

La rouille était évidemment au rendez-vous quand tout le monde s’est retrouvé le 4 janvier dernier.

« C’est certain qu’on n’était pas en pleine forme au début. Mais ça n’a pas été trop long pour retrouver notre souffle et notre coup de patin. Je pense que les entraînements hors glace ont aussi fait du bien », affirme le choix de cinquième ronde des Canadiens de Montréal en 2018.

Houde reconnaît que la situation n’est pas toujours facile à vivre, particulièrement au niveau mental.

« On se prépare en conséquence. On essaie de mettre du jeu dans nos entraînements. Le samedi, c’est souvent des trois contre trois, ou quatre contre quatre. On a du plaisir à jouer ensemble, mais en même temps, on fait ce qu’on a à faire », affirme le joueur de 20 ans. « C’est sûr que c’est plate de pratiquer les systèmes de jeu pendant cinq jours de suite! »

Comme ses coéquipiers, Samuel Houde est conscient de la chance qu’il a de pouvoir faire du sport, alors que presque tout le Québec est sur pause.

« On réalise qu’on est chanceux de pouvoir jouer au hockey, alors que tout est fermé partout. On apprécie de pouvoir pratiquer notre sport. »

Le joueur de centre dit ne pas avoir de difficulté à se conformer au confinement. « On n’est pas de gros sorteux de toute façon. On allait une fois de temps en temps dans un restaurant, mais ça fait un bout de temps qu’ils sont fermés. Ça nous permet juste de ne pas dépenser notre grosse paie », rigole-t-il.

Le joueur originaire de Blainville s’est aussi habitué rapidement à ne voir personne dans les gradins. « On se sentait un peu comme les joueurs de la LNH qui étaient dans des bulles. On a bien aimé l’expérience qu’on a vécue à Québec, c’était plaisant de voir jouer les autres équipes. C’est sûr qu’il ne faut pas que ce soit trop long non plus. »

Le fait d’avoir des environnements protégés dans des villes différentes est une très bonne idée, selon lui, même si les amateurs de hockey ne sont pas au rendez-vous. « On s’habitue. C’est sûr que c’est plate de ne pas voir les gens venir nous voir jouer. C’est le fun d’avoir de l’ambiance dans l’aréna», estime le capitaine des Sags. « Je ne pense pas que la qualité du jeu diminue ou augmente en n’ayant pas de spectateurs. C’est différent, et en même temps, ce ne l’est pas. C’est difficile à expliquer ».

Malgré tout, Samuel Houde a bien hâte que tout revienne à la normale. Il aimerait bien terminer son séjour à Chicoutimi du bon pied. « Le plus gros facteur dans la situation qu’on vit, c’est de ne pas pouvoir voir nos familles et nos amis. Ça fait cinq ans que je suis à Chicoutimi et je me suis fait des amis. On est des êtres humains. Avoir un peu de vie sociale, ça fait aussi du bien ».

Les Saguenéens affronteront le Phoenix de Sherbrooke, vendredi à 19h HE, dans la bulle du Centre George-Vézina.

plus de nouvelles
3:04
Victo ajoute une autre victoire à sa fiche! Phœnix 2 Tigres 3
Il y a 1 heure
2:25
L'attaque a fonctionné à plein régime pour Chicoutimi! Drakkar 2 Saguenéens 7
Il y a 1 heure
2:25
Un match de 2 buts pour Spence! Foreurs 3 Voltigeurs 2
Il y a 1 heure
2:14
Arrêts de la semaine Vaughn | 2 mars 2021
Il y a 3 heures
Joueurs du mois LHJMQ | Février 2021
Il y a 6 heures
Concours « Arranges-y le portrait! » | Gagnant Maxi Val-d'Or
Il y a 8 heures