MENU

En route vers le Repêchage LHJMQ | Mars 2020

 

En raison de la pandémie du COVID-19, les séries éliminatoires au niveau midget ont été annulées d’un bout à l’autre du pays.

Alors que les espoirs du repêchage LHJMQ bataillaient pour mettre la main sur le championnat de leur ligue, il s’agissait d’une dernière chance pour les recruteurs d’observer comment cette prochaine vague de joueurs réagissait sous la pression et l’intensité du hockey de séries. Maintenant, avec plus aucun match à jouer, les performances de la saison régulière s’avèrent encore plus importantes pour la cuvée d’espoirs de cette année.

Comme toujours, le classement des espoirs de ce mois-ci est en ordre alphabétique.

_

Dylan Andrews – C – Wolfpack Cole Harbour

Dylan Andrews possède une vitesse digne de l’élite ainsi qu’un tir très précis. Le joueur de centre patine extrêmement bien, est à l’aise pour manier la rondelle dans le trafic et aime bien se salir le nez dans les coins et devant le filet. Il travaille durement pour s’améliorer dans les deux sens de la patinoire, facette dans laquelle il a connu une remarquable progression.

Andrews rend tous les joueurs autour de lui meilleurs et il a les aptitudes ainsi que le niveau de combativité qui l’aideront au prochain niveau. En 35 matchs de saison régulière avec le Wolfpack, il a obtenu 19 buts et 17 passes pour un total de 36 points.

Justin Côté – C – Grenadiers Châteauguay 

Quand vient le temps d’analyser les espoirs d’aujourd’hui, Justin Côté continue de prouver que la taille ne veut rien dire; tout est dans les aptitudes et le niveau de combativité! L’attaquant des Grenadiers est un marqueur naturel qui possède un tir vif et précis pour sa taille.

Le talentueux joueur de centre a maintenu une moyenne de plus d’un point par match avec les Grenadiers, en plus de terminer au deuxième rang de son club pour les buts marqués. Il a conclu la saison avec 24 buts et 12 aides pour 36 points en 31 rencontres.

_

Vincent Fillion – G – Estacades Trois-Rivières

Vincent Fillion possède tous les attributs nécessaires pour être un gardien étoile au prochain niveau et même plus. « Vincent est au-dessus de la moyenne pour le contrôle de ses rebonds et il est toujours bien cadré devant les tireurs », a mentionné un recruteur de la LHJMQ.

« Parfois, il semble manquer d’intensité dans son jeu. Mais c’est un peu le standard chez les gardiens qui ont une aussi bonne technique que lui. Il joue beaucoup comme [le gardien de Moncton] Olivier Rodrigue. » En 22 matchs avec les Estacades, Fillion a terminé avec une superbe moyenne de buts alloués de 2.07 et un pourcentage d’arrêts de .928%, soit le deuxième meilleur rendement de la LHMAAAQ.

Maveric Lamoureux – D – Élites Jonquiere

Bien qu’il mesure 6 pieds et 4 pouces, Maveric Lamoureux est très mobile pour sa grandeur. Le défenseur a un excellent sens du jeu et possède une solide première passe. Mais les aspects de son jeu qui retiennent le plus l’attention sont la hargne et la robustesse qu’il amène à chaque présence sur la glace.

Il ne s’agit pas de considérer uniquement que les chiffres quand vient le temps de considérer l’impact de Lamoureux en tant que défenseur défensif. Il possède un tir vif et puissant et il est capable de produire offensivement au besoin, tel que démontré par ses 14 points en 38 rencontres.

Antonin Verreault – AG – Vikings St-Eustache

Antonin Verreault est une véritable menace offensive. Il est peut-être considéré comme petit, mais ses habiletés, sa détermination et son niveau de combativité sautent aux yeux.

« Antonin est l’attaquant le plus intelligent du repêchage », a mentionné un recruteur de la LHJMQ. « Il travaille fort à chaque match et il possède une vision du jeu et un sens du hockey de niveau élite. Ses coéquipiers doivent toujours être prêts et avoir le bâton sur la glace, parce qu’il va les trouver. »

Une vision hors-pair, des aptitudes de fabricant de jeu et de l’excellente vitesse. C’est Antonin Verreault ça. En 39 matchs avec les Vikings cette saison, Verreault a terminé avec 17 buts et 31 passes.

_

Tristan Luneau – D – Estacades Trois-Rivières

Tristan Luneau est un espoir de première classe qui possède tous les outils nécessaires afin d’être un joueur extrêmement efficace au prochain niveau. Il est un défenseur qui transporte bien la rondelle et qui excelle dans les deux sens de la patinoire.

« Tristan est très habile. Il est bon dans tout », dit un recruteur de la LHJMQ. « Il peut jouer tous les styles, offensif ou défensif, et il va être solide dans les deux. »

Luneau est reconnu pour son habileté à contrôler la vitesse du jeu à chaque fois qu’il est sur la glace. En 37 matchs de saison régulière, il a marqué six buts et obtenu 24 passes pour les Estacades.

_

Michael Mastrodomenico – D – Rousseau Royal Laval-Montréal

Michael Mastrodomenico est rempli de potentiel et il s’améliore à chaque présence sur la glace. Son habileté à anticiper et à exécuter des jeux de manière calme et relaxe a impressionné les recruteurs tout au long de la saison.

« Michael déplace très bien la rondelle et il a bien progressé en défensive », mentionnait un recruteur de la LHJMQ avant d’ajouter qu’il possédait une superbe vision de jeu et un solide coup de patin. Le défenseur qui excelle dans les deux sens de la patinoire est fort physiquement et manie bien la rondelle. En 42 matchs cette saison, Mastrodomenico a cumulé cinq buts et 12 passes.

_

Samuel Savoie – C – Flyers Moncton

Samuel Savoie joue avec beaucoup de hargne et le rapide attaquant est très efficace dans les matchs plus physiques. Il a une vitesse hors-norme qui lui permet de contourner ses adversaires par l’extérieur et d’amener de la robustesse dans son style de jeu.

Toujours très agressif en échec avant, Savoie a aussi la capacité de se rendre au filet quand il le veut. Il est bon en circulation dense et possède des bonnes mains, un combo qui lui permet de créer d’excellentes chances de marquer pour ses coéquipiers. En 37 parties cette saison, Savoie a marqué 18 buts et ajouté 38 mentions d’aide.

_

Noah Warren – D – Riverains Collège Charles-Lemoyne

Les recruteurs parlent du jeu et du potentiel de Noah Warren avec enthousiasme. Il possède tous les outils nécessaires pour devenir un défenseur efficace au prochain niveau. À 6’4’’, Warren est très mobile pour sa taille et il possède un solide tir de la ligne bleue.

Il est déjà un défenseur qui excelle dans les deux sens de la patinoire et qui est capable de contenir ses adversaires avec du jeu robuste. « Noah patine très bien et il a une excellente portée », admet un recruteur de la LHJMQ. « Il sera assurément dans la LHJMQ la saison prochaine. Il a le potentiel pour se rendre chez les pros. » Malgré le fait qu’il a terminé la saison avec seulement un but et sept passes, Warren a terminé au deuxième rang de son équipe avec 85 tirs au filet.

_

Luke Woodworth – C – Mustangs South Shore

C’est en tant que recrue que Luke Woodworth a traversé la Ligue de hockey midget majeur de la Nouvelle-Écosse (NSMMHL) cette saison. Grâce à ses 20 buts et 47 passes en 34 matchs, Woodworth a terminé au deuxième rang de la course au meilleur pointeur de la ligue.

Il est un attaquant rapide qui est très efficace dans le trafic grâce à ses instincts offensifs et à son maniement de la rondelle. « Luke est un joueur de centre élite qui possède un QI de hockey supérieur à la normale lui permettant de trouver des lignes de passes pour ses coéquipiers », mentionne un recruteur de la LHJMQ. « Il est un attaquant qui cherche à passer la rondelle d’abord, mais qui possède la touche pour marquer à son tour si nécessaire. »

 

plus de nouvelles
1:56
LHJMQ Extra | Que ferais-tu si tu devenais millionnaire?
Il y a 19 heures
1:57
Revoyez quelques-uns des plus beaux buts de 2019-2020 à Shawn Boudrias!
Il y a 22 heures
2:18
Faits Saillants des Joueurs Internationaux de la LHJMQ | Saison 2019-2020
Il y a 3 jours
Les équipes LHJMQ sélectionnent 18 joueurs au Repêchage International LCH 2020
Il y a 3 jours
2:18
Top 10 | Les plus beaux buts de la saison 2019-2020!
Il y a 5 jours
5:09
Retour sur les trois premières saisons LHJMQ de Lafrenière
Il y a 7 jours