MENU

Challenge des recrues: les Voltigeurs loin devant

Ce ne sont que des matchs hors-concours de recrues, mais si le photo-finish d’en fin de semaine doit être utilisé comme référence, il faudra considérer les Voltigeurs de Drummondville comme une sérieuse menace à moyen terme au sein de la division Ouest.

Leurs jeunes joueurs ont volé la vedette du Challenge des recrues présenté à Shawinigan. Face aux Cataractes et aux Tigres, les hommes de Dominique Ducharme n’ont eu aucun complexe. Ils ont remporté cinq de leurs six matchs.

« Au-delà des victoires, je retiens avant tout le comportement de nos joueurs. Ils ont joué avec engagement et ils réussissaient à s’améliorer dans des délais très serrés. Ils voulaient gagner et quand la situation l’a exigé, ils ont élevé leur jeu d’un cran. C’est ce qu’on veut voir sur la glace à Drummondville. Disons qu’au cours des derniers jours, on a produit l’ADN de l’équipe », explique l’entraîneur au sujet de deux retours réussis par son équipe au cours du tournoi.

C’est un choix de septième ronde, Carl-Olivier Dignard (Midget Espoir du Collège Charles-Lemoyne) qui a dominé la colonne des pointeurs avec quatre points (dont deux buts) en trois matchs.

La performance de 19 des 41 recrues a été suffisamment convaincante aux yeux de la direction. Ils ont obtenu leur invitation pour le camp principal de l’équipe qui se mettra en branle lundi.

Un avant goût pour Bucek

Les partisans des Cataractes avaient hâte de voir à l’œuvre le Slovaque Samuel Bucek. Choix de premier tour de l’équipe lors du dernier encan européen, le colosse de 6’03 et 191 livres a inscrit trois points en autant de parties.

« On l’a ajouté à l’alignement du tournoi des recrues pour lui donner un peu d’expérience. On voulait qu’il touche la glace durant quelques heures supplémentaires avant d’affronter nos vétérans au camp principal. Ses habiletés sont indéniables. C’est un gros bonhomme capable de marquer et je pense que les partisans vont l’adorer », sourit le directeur général Martin Mondou.

Son entraîneur Claude Bouchard a retranché 13 joueurs au terme du dernier match. C’est donc dire que trois gardiens, 13 défenseurs et 24 attaquants se retrouveront pour le camp principal de l’équipe.

« Affronter des vétérans, ça peut être intimidant au début pour les recrues. C’est donc une très bonne chose d’avoir commencé la semaine avec le tournoi des recrues. Ça les a mis en confiance et on leur a fait part de nos intentions rapidement. On ne s’attendait pas à une grande tactique parce qu’on n’avait jamais pratiqué ensemble… mais on voulait de l’intensité. On en a eu! », explique-t-il.

En incluant un match intra-équipe, les joueurs qui participeront au camp principal disputeront cinq parties en six soirs.

Une formule efficace

C’est la première fois que la Ligue de hockey junior majeur du Québec mettait en place un véritable tournoi des recrues dans quatre amphithéâtres de façon simultanée.

« C’est vraiment une belle formule. Ça nous permet d’évaluer nos joueurs dans un calibre relevé dès le départ. En affrontant d’autres équipes, on augmente le niveau de compétitivité. C’est une bonne logistique pour nos préposés à l’équipement qui doivent amener tout le matériel dont on a besoin; mais l’organisation des Cataractes a été fantastique avec nous. Elle nous a fourni les repas et les boissons comme si c’était un match de saison régulière. Nos joueurs ont vraiment été bien reçus à Shawinigan », explique l’entraîneur des Tigres de Victoriaville, Louis Robitaille.

Différentes formules ont été testées. À Shawinigan, les rencontres étaient composées de deux périodes de 20 minutes et d’une troisième de cinq minutes à trois contre trois, comme on le voit en prolongation.

« Le trois contre trois, c’est spectaculaire. C’est un moment que les amateurs ont apprécié. Pour notre part, ça nous a permis de voir quels joueurs était capable de produire de l’offensive », poursuit-il.

Girolamo Miceli a été la grande vedette offensive des Félins avec une récolte de cinq points en trois matchs.

Le gardien Tristan Côté-Cazenave a quant à lui signé un premier jeu blanc et force déjà le personnel hockey à se creuser la tête, l’organisation comptant déjà sur les services des gardiens James Povall et Olivier Tremblay.

plus de nouvelles
2:10
Nos 18 | Aperçu de la saison 2020-2021 des Huskies
Il y a 12 minutes
1:33
Nos 18 | Top 5 Jeux de 2019-2020 des Huskies
Il y a 2 heures
Nos 18 | Les Tigres visent à faire une bouchée de leurs adversaires
Il y a 22 heures
1:46
Nos 18 | Aperçu de la saison 2020-2021 des Tigres
Il y a 24 heures
1:10
Nos 18 | Top 5 Jeux de 2019-2020 des Tigres
Il y a 1 journée
2:06
Nos 18 | Aperçu de la saison 2020-2021 des Sea Dogs
Il y a 2 jours