MENU

Nos Anciens | Pour Guillaume Goulet, la boucle est bouclée

L’ancien attaquant du Drakkar de Baie-Comeau est de retour au bercail. Après une belle carrière dans la LHJMQ, l’ex-hockeyeur originaire de la ville de Québec est revenu s’établir sur la Côte-Nord.

Celui qui a marqué 45 buts en 2008-2009 est devenu copropriétaire d’une clinique de dentiste qui existe depuis 22 ans. Après une année en podiatrie à l’UQTR, Goulet a opté pour la médecine dentaire à l’Université Laval.

« Ça s’est bien passé à Trois-Rivières, mais mon rêve de jeunesse était de devenir dentiste », mentionne l’ex-joueur du Drakkar. « Les Patriotes [de l’UQTR] voulaient vraiment que je joue avec eux, mais j’ai décidé de mettre le hockey de côté parce que je voulais réellement me concentrer sur mes études. C’est plaisant de jouer au hockey, mais quand tu as des objectifs élevés, ça devient difficile de performer autant sur la patinoire qu’au niveau scolaire », explique-t-il.

« Étant originaire de Québec, je retournais à la maison. Ça faisait déjà un bout de temps que j’avais quitté mon coin de pays et c’était vraiment plaisant de revenir », mentionne Goulet à propos de son transfert à l’Université Laval. Celui qui a aussi évolué pour les Tigres de Victoriaville demeure convaincu d’avoir fait le bon choix en optant de changer de profession. « J’ai toujours été un gars très minutieux. J’aime le souci du détail et le travail bien fait. Ce sont des qualités importantes pour un dentiste ».

« Le fait de donner des soins et de guérir les gens est aussi une facette très intéressante de mon métier. On a vraiment l’impression de rendre de bons services aux gens et j’adore cette partie de ma profession ».

Guillaume Goulet | Baie-Comeau | 2009
Guillaume Goulet | Baie-Comeau | 2009

Goulet se dit reconnaissant envers la LHJMQ dans son cheminement. « Les bourses ont été formidables pour moi. Elles m’ont aidé à payer les cours universitaires. C’est une grosse tape dans le dos qui incite les joueurs à poursuivre leurs études après le hockey junior », affirme-t-il.

« On sait tous qu’il y a très peu de joueurs qui se rendent jusqu’à la LNH. C’est donc primordial d’avoir une carrière après le hockey et le programme de la LHJMQ nous aide beaucoup à atteindre notre but ».

Après l’obtention de son doctorat, Guillaume Goulet et sa conjointe ont décidé de retourner à Baie-Comeau. « On a fait tous les deux nos études universitaires à Québec, mais on avait décidé de retourner dans le coin [de ma copine] pour s’y établir, parce qu’on aimait la région et le rythme de vie ».

Et, comble de bonheur, l’ancien ailier droit est devenu entraîneur adjoint à temps partiel avec le Drakkar cette saison. « J’ai décroché du hockey pendant quelques années et la pause m’a fait du bien. Mais je n’ai jamais perdu l’amour pour le sport », assure-t-il.

« Je suis un peu un parrain pour les jeunes. Je les aide autant du côté hockey que scolaire. Je passe une heure par semaine sur la glace avec eux, mais j’ai aussi un rôle de grand frère dans l’équipe », souligne celui qui dit adorer son nouveau rôle.

« Ça me fait du bien de retourner sur la glace et de pouvoir redonner aux plus jeunes qui sont l’avenir du Drakkar ».

 

plus de nouvelles
5:58
Match de 6 points pour Zavgorodniy! Drakkar 2 Océanic 9
Il y a 1 heure
3:05
Soirée de 4 points pour Abramov! Olympiques 1 Tigres 6
Il y a 4 heures
3:36
2 buts pour Campbell ! Saguenéens 2 Voltigeurs 5
Il y a 4 heures
2:10
Victoire en prolongation! Islanders 2 Eagles 3
Il y a 5 heures
1:06
Hoyt des Foreurs suspendu pour sept (7) parties
Il y a 8 heures
25 joueurs repêchés LHJMQ représenteront le Canada au Défi mondial de hockey des M-17 2019
Il y a 9 heures