MENU

Anciens LHJMQ | Dominic Deblois, l’agent attentionné

Dominic Deblois a le hockey dans le sang, et ce n’est pas seulement parce que son père Lucien a son nom de gravé sur la Coupe Stanley.

L’ancien des Saguenéens de Chicoutimi et des Huskies de Rouyn-Noranda semblait destiné à une carrière d’avocat, mais l’appel de notre sport national n’était pas si facile à ignorer.

« J’ai joué avec les Gee Gee’s de l’Université d’Ottawa pendant un an. Ce fut quand même assez difficile de concilier les études en droit avec le hockey », se rappelle Deblois des premières années suite à sa carrière junior. « J’ai arrêté de jouer à ma deuxième année et j’ai finalement obtenu mon diplôme en 2008 », ajoute celui qui est né à Winnipeg, alors que son père évoluait avec les Jets.

Le métier d’agent de joueur s’est alors imposé à lui naturellement.

« J’avais commencé à faire du recrutement de joueurs à ma deuxième année à Ottawa. Le premier joueur que j’ai recruté est David Savard (Blue Jackets de Columbus) », raconte-t-il. « J’avais un emploi au ministère de la Justice et je me suis un peu détaché du hockey. J’ai fait quatre ans au gouvernement, et après ça, je me suis vraiment lancé dans le hockey à temps plein en 2014. »

Mais malgré l’incertitude, Deblois n’a jamais hésité à changer de carrière.

« J’ai eu la chance d’avoir assez de joueurs que j’avais recrutés qui m’ont propulsé dès le début. Ce n’était pas vraiment inquiétant parce que j’avais un bon plan et un bon groupe de joueurs », mentionne celui qui a grandi à Québec. « Le noyau était vraiment solide et j’avais confiance que je pouvais embarquer là-dedans et réussir à vivre seulement du hockey. Je ne regrette pas du tout d’avoir fait le saut! »

Ce noyau comprenait notamment des joueurs comme : Thomas Chabot (Sénateurs d’Ottawa), Xavier Ouellet (Rocket de Laval), Laurent Dauphin (Admirals de Milwaukee) et Jérémie Blain (Sparta de Prague).

IMG_1055

Après avoir obtenu sa certification de l’Association des joueurs de la LNH, Deblois s’est promené à travers la LHJMQ, l’Ontario et les États-Unis pour bâtir sa clientèle. Il représente aujourd’hui une trentaine de joueurs au sein d’une firme (The Will Sports Group) qui compte entre autres Tyler Seguin (Stars de Dallas) et Casey Mittelstadt (Sabres de Buffalo) parmi ses clients.

Deblois est conscient que, dans son domaine, certains agents poussent leurs clients vers le hockey professionnel plutôt que vers les universités canadiennes ou américaines.

« Pas dans mon cas. Ce serait aller à l’encontre de mon héritage », affirme-t-il. « J’ai eu des camps professionnels avec les Canucks de Vancouver et les Canadiens de Montréal. Si j’avais vraiment voulu, j’aurais pu pousser un peu plus. Mais j’ai décidé de placer ma priorité sur mes études. Je ne peux pas aujourd’hui conseiller à une famille de faire le contraire de ce que j’ai moi-même fait », souligne-t-il.

« On est là pour guider nos joueurs et les informer des étapes qui s’en viennent. C’est tout. Si un jeune pense qu’il est capable de faire un bout de chemin dans le hockey professionnel, je vais l’encourager et l’encadrer. Moi, je n’ai pas voulu aller jouer dans la Ligue de hockey de la Côte-Est à 500$ par semaine. Je n’irai donc pas dire à une famille que c’est la meilleure chose pour leur jeune ».

Pour Deblois, l’intégrité est la règle d’or. « On veut continuer à être honnête et transparent. Je pense que c’est ça qui fait qu’on a du succès. Je veux continuer à grossir, tout en gardant le lien personnel avec les joueurs. »

IMG_0027

Un partisan avant tout, Deblois suit évidemment le hockey professionnel de près. « Je n’ai pas d’équipe favorite parce que mon père a joué avec tellement d’équipes », lance-t-il en rigolant. « Mais comme il a remporté la Coupe Stanley en 1986, les Canadiens auront toujours une place spéciale pour notre famille ».

L’ancien de la LHJMQ chausse encore les patins une fois par semaine avec un groupe d’anciens des Gee Gee’s dans la région d’Ottawa, qui comprend notamment Jacob Sweeney (Wildcats de Moncton) et Pierre-André LeBlanc (Drakkar de Baie-Comeau).

plus de nouvelles
1:15
Harvey-Pinard, Pelletier et Zavgorodniy sont les nommés au Trophée Frank-J.-Selke
Il y a 21 heures
2:10
Arrêts du mois Fenplast | Mars 2020
Il y a 24 heures
1:13
Les finalistes du prix du Meilleur espoir professionnel révélés
Il y a 2 jours
L'horaire des annonces des finalistes du Gala des Rondelles d'Or
Il y a 3 jours
2:07
Un salut à nos joueurs de 20 ans | Division de l’Ouest
Il y a 3 jours
Sous la Loupe | Espoir LNH de Mars : Thimo Nickl
Il y a 4 jours