MENU
L’importance des études selon Luca Ciampini

Dans le cadre des journées de la persévérance scolaire et la réussite éducative du Québec qui se dérouleront cette année du 16 au 20 février, l’attaquant du Drakkar de Baie-Comeau Luca Ciampini a expliqué en quoi, pour lui, la réussite scolaire est importante et comment elle lui offre différentes opportunités. 

Luca Ciampini dispute cette année la dernière saison de sa carrière au sein de la Ligue de hockey junior majeur du Québec après avoir évolué durant quatre ans avec les Mooseheads d’Halifax. Ce dernier redouble d’efforts depuis les derniers mois afin d’obtenir de bons résultats académiques pour faire le saut au niveau universitaire canadien à l’automne prochain. Actuellement, Luca est à compléter sa 12e année, l’équivalent du niveau collégial au Québec, qu’il avait débuté en Nouvelle-Écosse.

Par l’entremise du cégep de Baie-Comeau et sous la supervision d’un conseiller académique, Luca poursuit son cheminement scolaire afin de réaliser ses objectifs personnels. « Je veux obtenir les meilleures notes possible pour être accepté à l’université McGill, a-t-il souligné. L’encadrement qu’on reçoit est vraiment incroyable. Notre conseiller pédagogique prend soin de nous et il prépare notre agenda en fonction de notre calendrier. Il est toujours là pour nous aider après les pratiques. »

Pour le Drakkar de Baie-Comeau, la scolarité est une valeur essentielle et l’organisation fait tout en son pouvoir pour que le volet académique soit une priorité. Par ailleurs, trois joueurs de l’organisation ont mis la main sur le Trophée Marcel Robert depuis la fondation du Drakkar en 1997. Cette mention est remise annuellement au joueur qui combine les meilleurs résultats sportifs et scolaires. Le dernier à avoir accompli l’exploit est Jérémy Grégoire à l’occasion de la saison 2013-2014.

 

Assurer son avenir

L’attaquant qui aura 20 ans en mars tient à encourager les jeunes à travailler fort dans leurs études, même s’ils pratiquent un sport de haut niveau. « C’est important de faire des études même si on joue du hockey de haut niveau, a-t-il mentionné. Il n’y a pas de garantie d’avoir une carrière professionnelle après le junior. C’est essentiel d’avoir un plan B pour se préparer à l’après. On ne sait pas ce qui peut arriver. »

 

L’importance du support

Les instances régionales de concertation sur la persévérance scolaire soulignent qu’encourager un enfant, un adolescent ou un jeune adulte durant ses études contribue non seulement à lui présenter un modèle constructif, mais également à valoriser l’éducation. De son côté, Luca Ciampini mentionne avoir eu le support de ses parents tout au long de son parcours académique. « Mes parents ont toujours été là pour moi que ce soit pour le hockey ou les études, a-t-il relevé. Ils m’ont toujours encouragé à poursuivre mes études et à me sensibiliser sur leur importance pour mon futur. »

plus de nouvelles
Trois équipes de la LHJMQ dans le Classement final du Top 10 de la LCH
Il y a 4 heures
Darren Rumble dirigera l'Équipe nationale masculine des moins de 18 ans du Canada au Championnat mondial
Il y a 9 heures
Les Olympiques à la chasse aux Screaming Eagles
Il y a 15 heures
L'affrontement CIBC
Il y a 16 heures
Waite voit des points positifs malgré la saison difficile des Wildcats
Il y a 17 heures
Brisebois en renfort
Il y a 1 journée