MENU
Sidney Crosby et la Coupe Stanley à Rimouski
Rimouski, Océanic

Pour les gens du Bas-St-Laurent, Sidney Crosby n’est pas seulement l’un des meilleurs joueurs de hockey de l’histoire, il représente la fierté de toute une région, l’idole de toutes les générations, l’incarnation d’un rêve qui se poursuit depuis 2003. Plus d’une décennie plus tard, beaucoup de Rimouskois suivent encore avec passion la carrière de l’iconique hockeyeur, revivant comme si c’était hier des émotions et des souvenirs gravés à jamais dans leur cœur et leur mémoire depuis le passage du « Kid » dans la capitale bas-laurentienne. Le lundi 7 août 2017, journée de son 30e anniversaire, Sidney Crosby a offert à la population le plus beau cadeau possible en revenant visiter ses éternels fans dans sa ville d’adoption pour une parade avec sa troisième Coupe Stanley en carrière. Une fois de plus, Sidney a prouvé que sa grandeur d’âme n’a d’égal qu’à son talent. C’est avec une vague de nostalgie que Rimouski s’est rassemblée pour accueillir l’un de ses plus grands ambassadeurs, un homme au grand cœur pour qui même la gloire n’a su faire oublier son attachement à l’endroit où tout à commencé, tout comme l’amour des citoyens qui l’habitent.

« C’est super de revenir à un endroit qui est si spécial pour moi. C’est agréable de partager ce moment avec tout le monde ici. (…) J’ai beaucoup de beaux souvenirs ici (…) c’est tellement un bel environnement et un endroit génial pour jouer. Les gens que j’ai rencontrés à Rimouski sont encore mes amis, comme vous pouvez le constater. Toutes ces amitiés sont vraiment importantes pour moi et ont eu tant d’impact dans ma vie comme dans ma carrière », évoque Sidney avant d’ajouter à quel point il a apprécié son passage dans cette merveilleuse ville de hockey. Il était entre autres accompagné par ses anciens entraîneurs Doris Labonté et Donald Dufresne, son bon ami et ex-coéquipier Eric Neilson, en plus de sa famille et de ses proches.

Malgré toutes ces années, Crosby s’est efforcé de dire quelques mots en français, un geste que ses partisans québécois ont grandement apprécié :

« J’ai perdu mon français un peu, mais je comprends pareil, je travaille fort pour le garder », explique-t-il. Durant la cérémonie animée par Michel Germain, Crosby s’est même souvenu du mot « icitte », au grand plaisir de la foule massée dans le stationnement du Colisée Financière Sun Life.

Bien évidemment, son premier retour à Rimouski depuis son départ pour Pittsburgh soulève énormément de joie chez les partisans, mais aussi beaucoup d’espoir de voir son chandail être retiré dans les hauteurs du Colisée.

« Ça serait vraiment bien! Ça a passé proche d’arriver à quelques reprises, mais évidemment, le hockey m’a retenu énormément dans les dernières années. Ce serait super de voir un jour mon nom là-haut », commente-t-il.

La carrière de Sidney Crosby est couronnée de succès et il continuera de marquer le monde du hockey. À sa seconde et dernière saison dans les rangs de l’Océanic, Sidney a cumulé une fiche de 168 points (66 buts, 102 passes) en 62 parties. À son année recrue dans la Ligue nationale, ses 102 points en 82 rencontres ont marqué une entrée en matière plus qu’impressionnante. L’année suivante, il est devenu le plus jeune joueur à gagner le trophée Art Ross remis au meilleur marqueur de la ligue. En 2007, il est nommé capitaine des Pingouins et devient ainsi, à l’époque, le plus jeune joueur à se voir décerner ce titre dans l’histoire de la LNH. Deux campagnes plus tard, il a remporté sa première Coupe Stanley à seulement 21 ans. Aux Jeux Olympiques de 2010, il a marqué le but gagnant en prolongation pour se mériter, à lui et à ses compères canadiens, la prisée médaille d’or. Puis, en 2016 et en 2017, Sidney et les Pingouins ont remporté deux Coupes Stanley consécutives. Le prodige compte aussi deux trophées Hart Memorial à son effectif, décerné au joueur le plus utile à son équipe.

Les lignes de sa glorieuse histoire s’écriront encore longtemps. Merci pour tout, Sid. Au nom de toute une région, nous t’aimons.

Écrit pas Pierre-Olivier Lefrançois

plus de nouvelles
2:59
17 nov./17 Saguenéens 7 Huskies 4
Il y a 12 heures
1:41
17 nov./17 Armada 1 Voltigeurs 4
Il y a 12 heures
1:18
17 nov./17 Tigres 4 Drakkar 0
Il y a 12 heures
2:07
17 nov./17 Olympiques 0 Phoenix 6
Il y a 12 heures
2:30
17 nov./17 Cataractes 2 Remparts 5
Il y a 13 heures
2:37
17 nov./17 Sea Dogs 7 Mooseheads 2
Il y a 13 heures