MENU
Victoire de 6-2 sur l’Océanic

VICTOIRE DE 6-2 SUR RIMOUSKI DEVANT LA PLUS GROSSE FOULE DE L’ANNÉE

 

Le Drakkar a joué une bonne première et une excellente troisième pour finalement avoir raison de l’Océanic de Rimouski 6-2 samedi après-midi au Centre Henry-Leonard de Baie-Comeau devant 2763 spectateurs, la plus grosse foule de l’année.

Après avoir pris les devants 3-1 en 29 secondes dans la dernière portion de la première période grâce à des buts de Turbide (4e), ce but en désavantage numérique et Raphaël Bussières sont 11e de la campagne, le Drakkar a vu l’Océanic revenir avec un but de Peter Trainor avec 1 :17 en fin de première pour réduire la marque à 3-2.

Le Drakkar avait dominé 20-6 les tirs aux buts dans cette période médiane.

En deuxième, le Drakkar a marqué le seul but de la période quand Petr Straka a marqué son 21e de la saison sur une belle pièce de jeu de Raphaël Bussières et Steve Lebel.

Toutefois, l’entraîneur-chef du Drakkar a bien mis en garde ses joueurs après la deuxième à l’effet que ceux-ci semblait vouloir mettre un peu de dentelle. 

« Ils se sont bien ajusté en troisième en revenant à notre jeu, notre façon de jouer qui nous sert bien », de dire le pilote baie-comois.

Cette troisième a permis au Drakkar de fermer les livres avec deux buts, ceux de Bussières et Zykov, qui mine de rien marquait son 16e de la campagne, le meilleur total pour une recrue dans le circuit.

La formation locale a tiré 45 fois sur le but adverse alors que Philippe Cadorette a reçu seulement 13 tirs, dont 2 en troisième période pour mériter sa 11e victoire de suite. 

Le Drakkar a une fiche de 12-0-0-2 à ses 14 derniers matchs et a ainsi amassé 26 points sur une possibilité de 28, ce qui leur donne 34 points au classement, notamment avec une fiche de 16-4-0-2.  C’était une 7e victoire de suite pour la troupe d’Éric Veilleux. 

Le Drakkar a repris la tête de la division Telus Est, deux points devant les Remparts de Québec.

Les deux mêmes équipes s’affrontent dimanche au même endroit et à la même heure.  L’Océanic enverra sûrement Philippe Desrosiers devant le filet alors que du côté du Drakkar, l’entraîneur-chef Éric Veilleux disait ne pas être rendu là dans sa réflexion après le match.  

 

plus de nouvelles
«On s'en va dans la bonne direction»
Il y a 43 minutes
Saison 2016-2017 terminée
Il y a 51 minutes
Merci à nos partisans
Il y a 55 minutes
Les vétérans se lèvent, les Olympiques toujours en vie
Il y a 3 heures
L'intérêt grandit à Windsor à l'approche de la Coupe Memorial Mastercard 2017
Il y a 4 heures
Montpetit se dresse et les Cataractes doivent plier l'échine
Il y a 5 heures