MENU

Loterie 2019: Tout pour gagner

Lorsque la Séance de sélection 2019 de la LHJMQ se tiendra au Centre Vidéotron de Québec en juin prochain, ce sera une de cinq équipes qui aura l’opportunité de monter sur scène en détenant le tout premier choix de ce repêchage annuel. Afin de déterminer laquelle de ces équipes aura droit à cet honneur, la ligue procédera à la loterie de la Séance de sélection 2019 à Montréal plus tard aujourd’hui.

Cette année, ce sont cinq formations distinctes, tous à des étapes différentes dans la construction de leurs alignements, qui attendront impatiemment de voir si la loterie tranchera en leur faveur. Voici un aperçu de ces franchises :

_

  • WILDCATS DE  MONCTON (Choix acquis du Titan d’Acadie-Bathurst) – neuf balles dans la loterie – 43% de probabilité de succès

Parmi les cinq équipes souhaitant obtenir le tout premier choix du prochain repêchage, c’est celle des Wildcats de Moncton qui a terminé la campagne 2018-2019 en connaissant le plus de succès, terminant la saison régulière avec 85 points. Cette même équipe surprit ensuite la puissante formation du Drakkar en sept rencontres de séries, avant de se faire balayer en quart de finale par les hôtes de la prochaine Coupe Memorial, les Mooseheads de Halifax. Malgré cet échec, le futur est très encourageant à Moncton. Et grâce à une transaction réalisée avec le Titan d’Acadie-Bathurst en décembre de 2016, ce futur pourrait bientôt être encore plus prometteur.

Quand les Wildcats ont envoyé les défenseurs Adam Holwell et Zachary Malatesta au nord du Nouveau-Brunswick il y a de ça 28 mois, le morceau clé de la transaction pour Moncton était le choix de premier tour du Titan au repêchage de cette saison. Grâce à une année de misère qui a vu le Titan terminer au dernier rang cette saison, ce sont maintenant les Wildcats qui détiennent les meilleures chances de sélectionner au premier rang avec ce choix.

Peu importe qui les Wildcats décideront de sélectionner avec ce choix de premier plan, il sera entouré d’un impressionnant arsenal de jeune talent qui inclu l’attaquant Jakob Pelletier, le premier choix de l’équipe au repêchage de 2018, Elliot Desnoyers, le gardien Charles-Antoine Lavallée et la plus récente Recrue de l’année dans la LHJMQ, le défenseur Jordan Spence. Afin de balancer cette jeune attaque, on retrouve des vétérans de qualité qui seront probablement de retour en Jeremy McKenna, Mika Cyr et Jonathan Aspirot, pour ne nommer qu’eux.

Des autres joueurs qui ont été repêchés par les Wildcats et qui ont joués d’importants rôles au sein de l’organisation, on retrouve les attaquants Steve Bernier (premier au total, 2001) et Brad Marchand (deuxième ronde, 2004), le défenseur Brandon Gormley (premier au total, 2008) et les gardiens Corey Crawford (première ronde, 2001) et Nicola Riopel (première ronde, 2005). En plus de Bernier et Gormley, la franchise a sélectionné au tout premier rang du repêchage à une autre occasion, alors que l’équipe d’expansion des Moncton Alpines avait mis la main sur l’attaquant Pierre Dagenais avec le premier choix de 1995.

_

  • FOREURS DE VAL-D’OR (Choix acquis des Sea Dogs de Saint John) – six balles dans la loterie – 28% de probabilité de succès

Tout comme les Wildcats, l’équipe qui possède le deuxième plus de chances de sélectionner au tout premier rang du repêchage, les Foreurs de Val-d’Or, se retrouvent eux aussi dans une bonne position à la suite d’un choix acquis dans une transaction antérieure.

En Janvier de 2017, les Foreurs avaient envoyé leur attaquant vedette Julien Gauthier aux Sea Dogs de Saint John en retour de cinq éléments, dont le tout premier choix des Sea Dogs au Repêchage LHJMQ 2019. Pratiquement deux ans et demi plus tard, cette transaction donne à Val-d’Or 28% des chances de sélectionner au tout premier échelon.

Les Foreurs sont tranquillement en train de mettre ensemble les éléments nécessaires afin de pouvoir compétitionner pour un premier titre de la Coupe du Président depuis 2014. Dans le cadre de cette reconstruction, la franchise a fait l’acquisition de trois sélections vers la fin du premier tour du repêchage de l’année dernière. Ces choix – les attaquants William Provost (13e au total) et Marshall Lessard (16e au total) et le défenseur Jérémie Biakabutuka (17e au total) – ont tous joué un rôle dans l’amélioration de 12 points au classement des Foreurs durant la plus récente saison régulière. Ensuite, ils ont tous aidé à pousser les Tigres de Victoriaville jusqu’au bord du gouffre, tout juste avant de s’incliner contre eux en prolongation du 7e match de leur affrontement de premier tour des séries. On dépendra sur ces jeunes joueurs, en plus du retour potentiel des joueurs étoiles comme l’attaquant Nicolas Ouellet, le défenseur Maxence Guenette et le gardien Jonathan Lemieux, pour remplir le vide créé par les départs des vétérans Julien Tessier et Félix Boivin.

Le joueur qui aboutira éventuellement à Val-d’Or, gracieuseté de cette sélection, se retrouvera au sein d’une franchise qui a historiquement réussit à dénicher des joueurs vedettes à tous les échelons du repêchage. Cette liste inclue les attaquants J.P. Dumont (deuxième ronde, 1994), Steve Bégin (deuxième ronde, 1995), Simon Gamache (cinquième ronde, 1998) et Anthony Mantha (cinquième ronde, 2010), les défenseurs Danny Groulx (première ronde, 1997), Luc Bourdon (troisième au total, 2003) et Kristopher Letang (deuxième ronde, 2003) et le gardien Roberto Luongo (deuxième au total, 1995). Parmi les anciens premiers choix au total des Foreurs, on retrouve Stéphane Roy (1993) et Olivier Archambault (2009), en plus du gardien de but Maxime Daigneault (2000).

_

  • CATARACTES DE SHAWINIGAN – trois balles dans la loterie – 14% de probabilité de succès

Les Cataractes formaient une des plus jeunes formations de la ligue la saison dernière. Après avoir raté les séries en 2018, pas moins de 11 joueurs nés en 2001 ou 2002 étaient des réguliers au sein d’une formation qui s’est non seulement méritée une place en séries éliminatoires au dernier jour de la saison 2018-2019, mais qui est aussi parvenue à se battre afin de pousser sa série de premier tour contre les puissants Huskies de Rouyn-Noranda jusqu’au sixième match.

Un choix potentiel parmi le Top 3 du repêchage pourrait débarquer à Shawinigan pour une deuxième année consécutive. En 2018, le club avait sélectionné le centre Mavrick Bourque au troisième rang. Il a récompensé les Cataractes en terminant comme deuxième meilleur pointeur de la formation en saison régulière, de même qu’en séries éliminatoires. Il se joindra à un noyau de jeunes joueurs ayant fait bonne impression au Centre Gervais Auto cette dernière saison, un noyau qui inclus les attaquants Jérémy Martin et Valentin Nussbaumer, en plus des défenseurs Leon Denny et Marc-Antoine Pépin.

N’importe quelle équipe qui possède une histoire aussi riche que celle des Cataractes verra plusieurs joueurs de qualité être de passage avec leur club grâce à des solides sélections au repêchage. Par contre, aucune autre équipe ne peut se vanter d’avoir sélectionné deux joueurs intronisés au Temple de la Renommée de la LHJMQ dans deux rondes consécutives d’un même repêchage comme l’ont fait les Cataractes en 1984, alors qu’ils avaient pris Stephan Lebeau et Patrice Lefevre en troisième et quatrième ronde, respectivement, de ce repêchage. D’autres joueurs ont été sélectionnés par les Cataractes et ont laissé une marque sur l’organisation tels que les attaquants Jason Pominville (quatrième ronde, 1998), Michael Bournival (première ronde, 2008) et Anthony Beauvillier (deuxième au total, 2013), de même que les défenseurs Stéphane Robidas (troisième ronde, 1993) et Samuel Girard (troisième au total, 2014).

Malgré cette riche histoire, une chose avec laquelle les Cataractes n’ont pas beaucoup d’expérience est de sélectionner au tout premier rang du repêchage. La dernière fois que ça s’est produit? C’était loin derrière, en 1976, quand les Dynamos de Shawinigan avaient fait de Dino Troini le tout premier choix au total.

_

  • OLYMPIQUES DE GATINEAU – deux balles dans la loterie – 10% de probabilité de succès

Il n’arrive pas souvent aux Olympiques de Gatineau d’avoir la chance de mettre la main sur le tout premier choix au total du repêchage. En fait, si la franchise devait parler en premier à la séance de sélection de cette année, il s’agirait de la première fois de son histoire qu’une telle situation se produirait.

Les Olympiques ont terminé la saison régulière 2018-2019 avec leur pire fiche en plus de trois décennies. Par contre, il s’agissait aussi d’une saison dans laquelle l’équipe insérait jusqu’à 12 recrues dans son alignement certains soirs, confirmant le début de sa reconstruction vers les échelons supérieurs de la LHJMQ. Un de ces jeunes visages était celui de Pier-Olivier Roy. Le neuvième choix au total du Repêchage LHJMQ 2018 par les Olympiques était au cœur d’un contingent de jeunes qui regroupe aussi les centres Mathieu Bizier et Manix Landry, en plus du défenseur David Aebischer et le gardien Creed Jones. Le fait de pouvoir mettre la main sur un des premiers choix du repêchage arrive à un moment opportun pour la formation de Gatineau qui devra compenser, cet été, pour la perte de ses deux meilleurs pointeurs en saison régulière, le centre Giordano Finoro et le défenseur Gabriel Bilodeau.

La franchise des Olympiques en est une qui connaît du succès dans la LHJMQ depuis des décennies. Une des conséquences de ces triomphes est le fait que l’équipe se voir rarement accorder un haut rang de sélection au repêchage. Par contre, la franchise a fait un excellent travail pour réussir avec ce qu’elle a réussit à obtenir. Les joueurs d’impact sélectionnés par les Olympiques incluent les attaquants Luc Robitaille (quatrième au total, 1984), Martin Gélinas (deuxième au total, 1988) et Jean-Gabriel Pageau (septième ronde, 2009), les défenseurs Cam Russell (première ronde, 1985) et Karl Dykhuis (deuxième ronde, 1988) et le gardien David Tremblay (deuxième ronde, 2002).

_

  • SEA DOGS DE SAINT JOHN (Choix acquis de l’Armada de Blainville-Boisbriand) – une balle dans la loterie – 5% de probabilité de succès

La dernière sélection dans la loterie du Repêchage LHJMQ 2019 a dû faire un arrêt de plus avant de stopper son parcours à sa présente destination.

En Janvier de 2017, en route vers une deuxième finale consécutive de la Coupe du Président, l’Armada de Blainville-Boisbriand avait acquis l’attaquant Alex Barré-Boulet des Voltigeurs de Drummondville dans une transaction qui incluait son choix de premier tour du repêchage de 2019. Onze mois plus tard, les Voltigeurs ont utilisé ce choix acquis – en plus de deux autres choix de première ronde et d’un duo de choix de deuxième tour – dans une transaction monstre qui a vu Joseph Veleno passer de Saint John à Drummondville.

Un résultat de tous ces changements de personnel est que les Sea Dogs participeront désormais à la loterie de repêchage pour une deuxième année consécutive. En 2018, l’équipe de Saint John avait utilisé le deuxième choix au total pour sélectionner William Villeneuve, un des trois choix de première ronde de Saint John en juin dernier, en plus du défenseur Jérémie Poirier et du centre Josh Lawrence. Au total, ce sont six joueurs nés en 2002 qui ont joué régulièrement à chaque soir pour les Sea Dogs, le résultat d’un effort afin de rapidement débuter l’ascension du club vers le sommet du classement.

Une autre partie importante du mouvement jeunesse à Saint John était le duo d’attaquants européens de Maxim Cajkovic et Filip Prikryl. Ils ont amassé à eux deux un total de 77 points pour une équipe qui, malgré un manque évident d’expérience au niveau junior majeur et d’une séquence de 19 défaites consécutives en début de saison, n’a raté les séries éliminatoires que par un seul point.

Une équipe qui a une riche histoire comme champions sur glace, les Sea Dogs ont aussi déjà été les champions du repêchage. Parmi les joueurs d’impact sélectionnés par la franchise on retrouve les attaquants Jonathan Huberdeau (première ronde, 2009), Matthew Highmore (première ronde, 2012), Mathieu Joseph (troisième ronde, 2013) et Veleno (premier au total, 2015), en plus des défenseurs Simon Després (premier au total, 2007) et Thomas Chabot (deuxième ronde, 2013). Si les Sea Dogs devaient remporter la loterie, il s’agirait de la sixième fois dans l’histoire de la franchise qu’elle sélectionnerait au tout premier rang. Autre que Després et Veleno, leurs autres premiers choix au total incluent les défenseurs Alex Grant (2005), Yann Sauvé (2006) et Luke Green (2014).

Voyez les résultats de la loterie du Repêchage LHJMQ 2019 lors d’une émission spéciale de 30 minutes, en direct sur les ondes de TVA Sports, à partir de 16h30 HE.

Loterie

plus de nouvelles
1:03
Quel est votre destination de voyage ultime? ✈
Il y a 1 journée
0:52
Quel est votre super-héros préféré?
Il y a 4 jours
La LCH annonce son partenariat avec Adept Mobile pour créer la meilleure expérience d’application mobile
Il y a 5 jours
Carl Bouchard quitte la LHJMQ
Il y a 1 semaine
2:31
Le 50e de la LHJMQ immortalisé dans une superbe peinture
Il y a 1 semaine
La troisième fois est la bonne
Il y a 1 semaine