MENU

Séries LHJMQ 2019 | Prédictions des experts – Ronde Finale

Pour le trophée, la bague et l’honneur

La majorité des joueurs s’esquintent sous leurs couleurs respectives depuis le mois d’août. D’autres coéquipiers ont joint les rangs durant le temps des Fêtes. Depuis, ils n’ont qu’un seul objectif : remporter la Coupe du Président et obtenir l’occasion de rivaliser au tournoi de la Coupe Memorial.

Alors, si vous croyez que les Mooseheads de Halifax et les Huskies de Rouyn-Noranda, d’ores et déjà qualifiés pour la 101e édition du championnat national, abaisseront leur niveau d’intensité durant la finale au meilleur de sept parties, vous connaissez bien mal votre hockey junior.

Même constat pour les entraineurs-chefs Éric Veilleux et Mario Pouliot qui carburent exclusivement au succès.

Combien de fois croyez-vous que Veilleux s’est fait rappeler depuis mai 2012 que ses Cataractes de Shawinigan étaient rentrés par la porte d’en arrière au tournoi de la Coupe Memorial présenté au cœur de la Mauricie ?

Aussi souvent que tous les autres qui furent les hôtes de la compétition sur le territoire du circuit Courteau sans avoir soulevé la Coupe du Président.

Qui plus est, Veilleux a été membre du clan des vaincus lors de trois finales : avec les Cataractes alors qu’il fut battu par Drummondville (2009) et à l’emploi du Drakkar de Baie-Comeau contre Halifax (2013) et les Foreurs de Val-d’Or (2014).

Du côté des Abitibiens, Pouliot tentera de réécrire à l’encre écarlate quelques paragraphes du livre d’histoire de la LHJMQ en faisant graver son nom sur la coupe présidentielle deux années consécutives au sein d’autant d’organisations.

_

TableauPrédiction16-9 (Finale)

_

EN ACCÉLÉRÉ

Revenons au niveau de la glace et de la neige qui, selon des sources parfois fiables, recouvre encore de son manteau blanc et gris les forêts de l’Abitibi.

Ébranlés dans leur confiance par les Cataractes durant la première ronde éliminatoire, les Huskies ont ensuite balayé les Tigres de Victoriaville et l’Océanic de Rimouski.

Cette dernière victoire expéditive fut bien au-delà des prévisions des experts assidus aux activités de la «Q».

Consolez-vous confrères, ceux dont le mandat est d’assurer la couverture des activités de la Ligue nationale de hockey ont aussi mangé un ragoût de modestie indigeste durant la première ronde!

En plus de contenir Alexis Lafrenière et ses compères, la Meute n’a pas semblé ébranlée par l’absence de son chien de tête Peter Abbandonato. Ses potes Félix Bibeau (6 buts, 1 aide) et Joël Teasdale (3 buts, 6 aides), entre autres, ont efficacement pris le relais, pendant qu’à la ligne bleue, Noah Dobson et ses confrères étouffaient les menaces.

Abbandonato a repris l’entrainement et si sa rate et les globules blancs collaborent, il pourra participer à la finale.

Les Mooseheads, que tous sauf le confrère Jean-François Plante du quotidien Le Droit, considéraient négligés dans leur affrontement face aux Voltigeurs de Drummondville, ont expédié ce rival en vacances au terme d’un duel en six parties.

Une attaque diversifiée, mais surtout une défensive étanche qui a tenu en respect la meilleure offensive de la LHJMQ durant la saison régulière.

Cette victoire des Orignaux fera dire à ceux qui connaissent « la game » que, durant les séries, ce sont les défensives qui remportent les championnats.

Certitude, le gardien Alexis Gravel, les défenseurs Jared McIsaac, Justin Baron, Jake Ryczek et Jocktan Chainey ne chômeront pas durant cette Finale de la Coupe du Président Rogers.

plus de nouvelles
0:52
Quel est votre super-héros préféré?
Il y a 2 jours
La LCH annonce son partenariat avec Adept Mobile pour créer la meilleure expérience d’application mobile
Il y a 3 jours
Carl Bouchard quitte la LHJMQ
Il y a 6 jours
2:31
Le 50e de la LHJMQ immortalisé dans une superbe peinture
Il y a 7 jours
La troisième fois est la bonne
Il y a 1 semaine
100 000$ pour les étudiants-athlètes grâce au Tournoi de golf de l'ASÉ
il y a 2 semaines