MENU

Séries LHJMQ 2019 | Prédictions des experts – Ronde 2

La première ronde des séries éliminatoires fut riche en surprises et en rebondissements.

Dans l’association de l’Est, le Drakkar de Baie-Comeau, favoris de la majorité des parieurs, a subi l’élimination aux mains des Wildcats de Moncton.

Les Mooseheads de Halifax, semés numéro un au classement de cette association au terme de la saison régulière, ont peiné pendant sept parties pour percer la muraille des Remparts de Québec.

Dans l’Ouest, les Cataractes de Shawinigan ont rappelé aux Huskies de Rouyn-Noranda que le talent et les gros noms ne suffisaient pas toujours pour remporter la victoire.

Puis, le duel entre Tigres de Victoriaville et les Foreurs de Val-d’Or s’est allongé jusqu’en prolongation au septième match. À l’avantage des Félins!

À la suite d’une mise en bouche aussi excitante et de performances étincelantes des plusieurs gardiens de but, toute prédiction sera à nouveau à prendre avec un grain de sel. Comme un grand philosophe le disait au siècle dernier : « Ça se joue sur la glace! »

  • ASSOCIATION DE L’EST 

Moncton (7e38-21-4-5 85 pts) vs Halifax (1er – 49-15-2-2, 102 pts)
Face-à-face : Mooseheads 7-2

Francis Leclerc fut grandement responsable de l’expédition hâtive en vacances de son ancienne formation de la Côte-Nord. À l’aide d’un pourcentage d’arrêt de ,932, le vétéran gardien a réduit au silence l’une des attaques les plus productives de la LHJMQ. Qui plus est, les Wildcats qui ont dû manoeuvrer sans les services « sur deux pattes » de leur bougie d’allumage Jakob Pelletier. Moncton a conservé une efficacité de 90 % en désavantage numérique et ce déploiement à forces réduites revêtit encore une importance déterminante face aux Mooseheads de Halifax. Les hôtes du prochain tournoi de la Coupe Memorial ont eu la frousse face aux « Diables rouges ». Quelques gros canons des « Orignaux » ont tourné au ralenti face aux Québécois et l’entraineur Éric Veilleux espère sûrement un réveil face aux chats sauvages qui furent dominés par leurs rivaux de la Nouvelle-Écosse pendant toute la saison régulière.

_

Cap-Breton (5e – 40-22-1-5, 86 pts) vs Rimouski (3e – 44-20-4-0, 92 pts)
Face-à-face : Screaming Eagles 2-0

L’Océanic a réglé le cas des Saguenéens de Chicoutimi en quatre matchs et à cette période de l’année, une pause de plus d’une semaine sans match s’avère bénéfique. Alexis Lafrenière possède les atouts pour faire tourner le vent sans même employer une corde et il a bien été appuyé par ses vétérans coéquipiers au premier tour. Le gardien Colten Ellis a su conserver son sang-froid durant cinq périodes de prolongation. Même si la formation néo-écossaise a remporté les deux duels face aux Rimouskois cette saison, il importe de rappeler que ces rendez-vous ont été tenus dans un intervalle de cinq jours en octobre. Les Screaming Eagles ont livré une bataille de sept parties aux Islanders de Charlottetown et ils auront encore besoin de leurs buteurs Mitchell Balmas et Egor Sokolov au sommet de leur courbe de performance pour soutirer des victoires et profiter du format 2-3-2 de cette série.

TableauPrédiction16-9 (Ronde 2)

  • ASSOCIATION DE L’OUEST

Victoriaville (4e – 30-33-4-1 65 pts) vs Rouyn-Noranda (1er – 59-8-0-1 119 pts)
Face-à-face : Huskies 4-0

Les Huskies de Rouyn-Noranda se sont brûlés les doigts au premier degré face aux Cataractes de Shawinigan et pariez que l’entraineur Mario Pouliot n’aura pas besoin de longs discours pour rappeler à ses joueurs de ne pas commettre la même erreur face aux Tigres.

Même s’ils évoluent dans la même association, Huskies et Tigres n’ont pas frayé ensemble depuis le 15 décembre. Depuis, les Abitibiens, tombeurs quatre fois en autant d’occasions de leurs rivaux, ont greffé quelques éléments de premier plan à leur formation. Les Tigres ont opté pour la stratégie inverse.

Les troupiers de Louis Robitaille, qui ont néanmoins livré une longue bataille aux Foreurs de Val-d’Or, n’auront pas l’occasion de retourner deux fois à Rouyn-Noranda durant cette série. Prévoyez que le gardien Tristan Côté-Cazenave verra beaucoup de caoutchouc durant la prochaine semaine.

_ 

Sherbrooke (3e – 36-27-2-3 77 pts) vs Drummondville (2e – 52-13-2-1 107 pts)
Face-à-face : Voltigeurs 6-0

Certains répètent à s’assécher la gorge que les séries éliminatoires s’avèrent une nouvelle saison. Pariez que l’organisation du Phoenix de Sherbrooke adhère à cette affirmation. En saison régulière, les Voltigeurs de Drummondville ont remporté les six matchs face aux Estriens. Qui plus est, ils ont dominé par 33-9 aux buts.

Face à l’Armada de Blainville-Boisbriand, les Voltigeurs ont échappé un match durant lequel ils avaient dominé leurs rivaux par 49-20 aux lancers. Menée par Maxime Comtois et Joseph Veleno, l’offensive drummondvilloise est terrifiante. La défensive, même quand l’auxiliaire Anthony Morrone prend le relais du titulaire Olivier Rodrigue, est étanche. Chez le Phoenix, malgré ses 17 ans, Samuel Poulin s’avère la pièce maitresse de l’offensive. Il aura besoin d’appui pour guider son équipe vers une ou deux victoires durant cette série.

 

plus de nouvelles
Joueur de la semaine Ultramar: Justin Bergeron (22 avril 2019)
Il y a 18 heures
2:40
Une victoire en prolongation! Mooseheads 5 Voltigeurs 4
Il y a 2 jours
3:00
Une victoire in extremis! Océanic 3 Huskies 4
Il y a 2 jours
3:06
Drummondville remporte la première manche! Mooseheads 1 Voltigeurs 3
Il y a 3 jours
2:10
Rouyn-Noranda remporte le premier match! Océanic 1 Huskies 5
Il y a 3 jours
Séries LHJMQ 2019 | Prédictions des experts – Ronde 3
Il y a 4 jours