MENU

Repêchage LHJMQ : les 10 meilleurs québécois disponibles (2e partie)

 

 

À l’aube de la séance de repêchage de la LHJMQ qui se tiendra demain à Shawinigan, la LHJMQ complète aujourd’hui son TOP10.

Charles Beaudoin : le meilleur attaquant de puissance

Il n’avait que 15 ans et mesurait déjà 6’00 et pesait 168 livres. Charles Beaudoin a le physique de l’emploi.

« C’est définitivement un attaquant de puissance qui aime jouer physique. Il a un bon lancer et n’a qu’une seule vitesse… c’est au fond!  C’est un réel compétiteur », explique son entraîneur chez les Cantonniers de Magog, Félix Potvin.

Il a maintenu une moyenne d’un point par match tout au long de la saison. Bon patineur, il est particulièrement efficace pour récupérer la rondelle en zone offensive.

« Il frappe l’adversaire avec force et régularité. Charles possède un excellent tir du poignet, ce qui lui permet d’être dangereux dans la zone payante », renchérit Carl Bouchard, du Centre de soutien au recrutement de la LHJMQ.

Beaudoin est le septième meilleur québécois à figurer sur la liste du CSR, mais est considéré comme le 8emeilleur espoir au total de la séance de sélection 2018.

 

William Dufour : l’éthique payante

L’attaquant du Séminaire Saint-François est reconnu pour son efficacité devant le filet adverse et le long des rampes.

« Il possède un bon sens du jeu et il est capable de marquer des buts. Son éthique de travail est exemplaire, ce qui le rend facilement repérable sur la glace. Il devra par contre travailler son coup de patin et sa force physique. William est un ailier de puissance en devenir pour le niveau supérieur », croit Carl Bouchard.

Dufour aime alimenter ses coéquipiers, mais peut aussi marquer lui-même comme en font foi ses 17 buts et 19 mentions d’aide cette saison.

« J’ai subi une commotion cérébrale au début de l’année. Ça m’a beaucoup ralenti. À la mi-novembre, j’ai trouvé mon rythme de croisière et n’ai plus regardé derrière », explique-t-il.

Le Centre de soutien au recrutement de la LHJMQ considère Dufour comme le 9emeilleur espoir du repêchage.

 

Pierre-Olivier Roy : comme une horloge

Il a la fiabilité et la régularité d’une horloge suisse. Pierre-Olivier Roy a inscrit 50 points en 40 matchs cette saison avec les Chevaliers de Lévis.

« Il a la vitesse, le sens du jeu et les habiletés pour devenir un excellent joueur offensif dans la LHJMQ. Il joue dans différentes situations et il est toujours efficace. Il peut être un véritable poison pour l’adversaire lorsqu’il est en possession de la rondelle en zone offensive », estime Carl Bouchard.

Roy est considéré par le centre de soutien au recrutement de la LHJMQ comme le onzième meilleur espoir disponible, toutes provenances confondues.

 

Marshall Lessard : une bougie d’allumage

Son énergie ne peut qu’éveiller les sens de ses coéquipiers. Lessard a inscrit 40 points cette année avec les Cantonniers de Magog, 40 points où le travail était au rendez-vous.

« Il a un excellent coup de patin et il n’arrête jamais! Il est toujours en mouvement et ça le rend très efficace en échec avant. C’est un joueur d’énergie aux belles habiletés. Il fonce au filet et repère bien ses coéquipiers », décrit Carl Bouchard.

Lessard est considéré par le centre de soutien au recrutement de la LHJMQ comme le douzième meilleur espoir disponible, toutes provenances confondues.

plus de nouvelles
1:34
18 oct./18 Remparts 2 Saguenéens 5
Il y a 58 minutes
1:24
18 oct./18 Titan 0 Phœnix 6
Il y a 59 minutes
1:27
18 oct./18 Foreurs 1 Voltigeurs 4
Il y a 60 minutes
1:44
18 oct./18 Océanic 3 Screaming Eagles 4 Prol.
Il y a 5 heures
Les russes Chekhovich et Koltygin joueront dans la Série Canada-Russie CIBC de 2018
Il y a 10 heures
Les années 80 : Les années d'or de la LHJMQ
Il y a 13 heures