MENU
Quatorze anciens de la LHJMQ parmi les 100 meilleurs de la LNH

La Ligue nationale de hockey a dévoilé vendredi une liste de 100 plus grands joueurs de son histoire à l’occasion de son centenaire et dans le cadre du weekend de son Match des Étoiles à Los Angeles en Californie.

De ce nombre, 14 sont passés par la Ligue de hockey junior majeur du Québec depuis sa création en 1969. Ces athlètes qui sont ensuite devenus joueurs, entraîneurs et administrateurs d’équipes de la LNH totalisent 39 championnats de la Coupe Stanley, sept trophées Hart (joueur par excellence), six trophées Calder (recrue par excellence), cinq trophées Norris (défenseur par excellence), huit trophées Vezina (gardien par excellence) et bien d’autres honneurs individuels et collectifs, notamment cinq médailles d’or olympiques.

Ces joueurs auront marqué différentes époques des 48 saisons de la LHJMQ, établissant des records personnels et remportant des titres de saison régulière, la Coupe du Président et la Coupe Memorial. Voici une courte présentation de chacun d’eux (par ordre alphabétique)

Michael BOSSY (Laval 1972-1977)
Bien avant la création du statut de joueur exceptionnel de Hockey Canada, le Montréalais Michael Bossy a fait ses débuts dans la LHJMQ à l’âge de 15 ans avec le National de Laval (1972-1977), avec qui il a amassé 309 buts en 264 matchs, faisant de lui le seul joueur de l’histoire du hockey junior canadien à avoir atteint le cap des 300 buts. Intronisé au Temple de la renommée de la LHJMQ en 1998, Michael Bossy a aussi un trophée qui porte son nom depuis 1980, remis au meilleur espoir de la LHJMQ. En 10 saisons avec les Islanders de New York, il a amassé 573 buts en 752 matchs, remportant quatre finales de la Coupe Stanley. Il détient plusieurs records de la LNH, notamment de plus de saisons consécutives de 50 buts et plus (9) et la plus haute moyenne de buts par match (0,76) en carrière. Il a été intronisé au Temple de la renommée du hockey en 1991.

Raymond BOURQUE (Sorel/Verdun 1976-1979)
Réclamé par les Draveurs de Trois-Rivières, Bourque a été échangé aux Éperviers de Sorel à sa première saison dans la LHJMQ avant de connaître le déménagement de cette équipe la saison suivante à Verdun. Auteur de 220 points en 204 matchs en carrière dans la LHJMQ, Bourque a été élu défenseur par excellence du circuit en 1978-1979 avant d’être réclamé au huitième rang du repêchage de la LNH par les Bruins de Boston quelques mois plus tard. En 23 saisons dans la LNH, notamment 21 à Boston, Bourque a amassé 1579 points en 1612 matchs, remportant le titre de défenseur par excellence à cinq occasions. Il a remporté une Coupe Stanley au Colorado en 2001 et trois jours plus tard, il annonçait sa retraite. Intronisé au Temple de la renommée de la LHJMQ en 2002, il a fait son entrée au Temple de la renommée du hockey deux ans plus tard.

Martin BRODEUR (Saint-Hyacinthe 1989-1992)

Fils d’un ancien gardien de but médaillé olympique avec le Canada en 1956, Martin Brodeur est aussi monté sur la plus haute marche du podium olympique à deux occasions en 2004 et en 2010. Après trois saisons avec le Laser de Saint-Hyacinthe où il a accumulé 72 victoires en 142 matchs, il est devenu le 20e choix par les Devils du New Jersey en 1990. En 21 saisons dans la LNH, Brodeur a établi des records de la LNH pour les gardiens qui ne sont pas près d’être rejoints avec 1266 matchs, 691 victoires et 125 jeux blancs en saison régulière. Gagnant de trois finales de la Coupe Stanley, il a été quatre fois élu gardien de but par excellence de la LNH. Intronisé au Temple de la renommée de la LHJMQ en 2015, il occupe aujourd’hui le rôle d’adjoint au directeur général chez les Blues de Saint-Louis.

Sidney CROSBY (Rimouski 2003-2005)

Phénomène reconnu dans sa Nouvelle-Écosse natale avant même son arrivée dans la LHJMQ, Sidney Crosby a été le tout premier choix du Repêchage de la LHJMQ en 2003 par l’Océanic de Rimouski. En deux saisons avec cette formation, il amasse 120 buts et 303 points en 121 matchs, élu au terme de chaque saison comme joueur par excellence de la LCH. À sa première saison, il devient le premier joueur de la LHJMQ à remporter le titre de meilleur marqueur, de recrue par excellence et de joueur par excellence la même année. À sa deuxième saison, l’Océanic a remporté la Coupe du Président. Les Penguins de Pittsburgh ont fait de lui le premier choix du Repêchage de la LNH en 2005 et il a depuis remporté deux finales de la Coupe Stanley avec cette équipe en 11 saisons. Crosby a aussi remporté l’or olympique avec le Canada en 2010 et en 2014.

Guy LAFLEUR (Québec 1969-1971)

L’athlète originaire de Thurso a conduit les Remparts de Québec à la première conquête de la Coupe Memorial par un club québécois en 1971. Buteur prolifique, Lafleur est le seul joueur de l’histoire du hockey junior canadien à avoir disputé deux saisons de 100 buts et plus avec un total de 233 buts en 118 rencontres. Le trophée Guy Lafleur est décerné depuis 1978 au joueur par excellence des séries éliminatoires de la LHJMQ. Il a été intronisé au Temple de la Renommée de la LHJMQ en 1997. En 17 saisons dans la LNH, notamment 14 avec les Canadiens de Montréal qui avaient fait de lui le premier choix du Repêchage de 1971. Il est le meilleur marqueur de l’histoire des Canadiens avec 518 buts et 1246 points, remportant cinq finales de la Coupe Stanley. Il a été intronisé au Temple de la Renommée du hockey en 1988.

Pat LAFONTAINE (Verdun 1982-1983)

L’attaquant américain Pat Lafontaine ne sera passé qu’une saison dans la LHJMQ, mais quelle saison! Auteur de 104 buts et 234 points, il est toujours le détenteur de ces records du hockey junior canadien pour une recrue, concluant la saison avec la récolte de six trophées individuels et la Coupe du Président. Troisième choix des Islanders de New York en 1983, il a amassé 1013 points en 865 matchs en 15 saisons avec les Islanders, les Rangers et les Sabres de Buffalo. Intronisé au Temple de la Renommée du hockey en 2003, il avait fait son entrée au temple de la renommée de la LHJMQ en 2000.

Jacques LEMAIRE (entr. Longueil 1982-1983)

C’est comme entraîneur que Jacques Lemaire est passé par la LHJMQ, dirigeant les Chevaliers de Longueuil jusqu’à la finale de la Coupe du Président à sa seule année à la barre, en 1982-1983. Comme joueur, il s’est aligné avec les Maroons de Lachine et les Canadiens Juniors de Montréal, ces derniers dans l’Association de hockey de l’Ontario, prédécesseur de la Ligue de l’Ontario. Lemaire a joué 12 saisons dans la LNH avec les Canadiens de Montréal et a remporté huit finales de la Coupe Stanley. Après sa saison derrière le banc à Longueuil, il est devenu entraîneur-chef des Canadiens de Montréal durant deux saisons avant de se retrouver à la barre des Devils du New Jersey (5) et du Wild du Minnesota (8) lors des 13 saisons suivantes avant de retourner une saison et demie au New Jersey. Il ajoutera une Coupe Stanley à son palmarès comme entraîneur en 1995 chez les Devils. Deux fois récipiendaire du titre d’entraîneur par excellence dans la LNH, il a été intronisé au Temple de la renommée du hockey en 1984.

Mario LEMIEUX (Laval 1981-1984)

Celui qu’on a surnommé « Le Magnifique » a aussi fait ses classes à Laval, où le club s’appelait alors les Voisins. Auteur de 50 buts à ses 27 premiers matchs dans le circuit il a amassé 562 points en 200 matchs, établissant quatre records du hockey junior canadien. Deux fois champion du Trophée Jacques-Rougeau, il a aussi mené les Voisins à la conquête de la Coupe du Président en 1984. Cette saison-là, il a remporté le championnat des marqueurs du circuit, 112 points devant son plus proche rival. Premier choix de Pittsburgh en juin 1984, Mario Lemieux a joué 17 saisons chez les Penguins, amassant 1723 points en 915 matchs, remportant deux finales de la Coupe Stanley en plus une médaille d’or olympique en 2002. Il a été intronisé au Temple de la renommée du hockey en 1997 et au Temple de la Renommée de la LHJMQ en 1999.

Luc ROBITAILLE (Hull 1983-1986)
L’attaquant montréalais a conduit les Olympiques de Hull à leur première conquête de la Coupe du Président en 1986. Cette année-là, il a établi un nouveau record en marquant huit buts au tournoi de la Coupe Memorial. Incroyable, mais vrai, Robitaille a été le 171e joueur réclamé en neuvième ronde par les Kings de Los Angeles au Repêchage de la LNH en 1984. En 19 saisons dans la LNH passées à Los Angeles, Pittsburgh, Detroit et chez les Rangers de New York, il a amassé 668 buts et 1394 points en 1431 matchs. Il aura remporté la Coupe Stanley une seule fois, avec les Red Wings en 2002.Il a fait son entrée au Temple de la renommée du hockey en 2009, deux ans après avoir été intronisé au Temple de la renommée de la LHJMQ. Depuis 2002, le trophée Luc Robitaille est décerné à l’équipe qui marque le plus de buts en saison régulière dans la LHJMQ.

Patrick ROY (Granby 1982-1985; entr. Québec 2005-2013)

Né le même jour que Mario Lemieux, Patrick Roy a connu un bon parcours sans étincelles avec les Bisons de Granby, accumulant 58 victoires en 159 matchs en trois saisons. Réclamé en deuxième ronde (51e rang) par les Canadiens de Montréal en 1984, Roy a brillé dans les rangs professionnels, devenant le premier gardien à jouer 1000 matchs dans le circuit, amassant 551 victoires en saison régulière et 151 victoires en séries éliminatoires (record de la LNH) de 1984 à 2003. Trois fois élu gardien par excellence de la LNH, il a remporté quatre finales de la Coupe Stanley, soit deux à Montréal et deux avec l’Avalanche du Colorado ainsi que quatre titres de gardien de but par excellence dans la LNH. Il est ensuite devenu entraîneur des Remparts de Québec pendant huit saisons, remportant la Coupe Memorial à sa première année à la barre. Il est retourné dans la LNH comme entraîneur pendant trois saisons au Colorado, remportant le titre d’entraîneur par excellence de la LNH à sa première année. Intronisé au Temple de la renommée de la LHJMQ en 2004, il a fait son entrée au Temple de la renommée du hockey à sa première année d’éligibilité, deux ans plus tard.

Denis SAVARD (Montréal 1977-1980)

Recrue par excellence de la LHJMQ en 1977-1978, Denis Savard a été le joueur par excellence du circuit deux saisons plus tard. Troisième choix du Repêchage de 1980 par les Blackhawks de Chicago, l’attaquant originaire de Pointe-Gatineau, au Québec a disputé 10 saisons à Chicago avant de rentrer à Montréal pour trois saisons ou il a remporté sa seule Coupe Stanley avec les Canadiens en 1993. Il a ensuite joué cinq autres saisons avec Tampa Bay et Chicago, amassant 473 buts et 1338 points en 1196 matchs. En 2000, il était intronisé à la fois au Temple de la renommée de la LHJMQ et au Temple de la renommée du hockey.

Billy SMITH (Cornwall 1969-1970)

Très peu se souviennent que le gardien de but de la dynastie championne des Islanders de New York au bouillant caractère est passé par la LHJMQ. Originaire de Perth en Ontario, Smith a joué une saison avec les Royals de Cornwall à la première saison d’existence de la LHJMQ, alors connue sous le nom de la Ligue de hockey junior A du Québec. Smith a été réclamé au 59e rang par les Kings de Los Angeles avant de passer aux Islanders de New York avec qui il a joué 17 saisons. Quatre fois champion de la Coupe Stanley, il a aussi été élu une fois gardien de but par excellence et a été intronisé au Temple de la renommée du hockey en 1993.

ET LES AUTRES…

Avec des si… on peut raconter toutes sortes de choses alors imaginons un peu que la LHJMQ célèbre aussi ses 100 ans cette année. Notre liste de joueur doublerait avec l’ajout des Québécois Yvan Cournoyer, Marcel Dionne, Bernard Geoffrion, Doug Harvey, Dave Keon, Bernard Parent, Gilbert Perreault, Jacques Plante, Jean Ratelle, Maurice et Henri Richard, Jean Béliveau, Serge Savard, Dickie Moore et Georges Vézina et du Néo-écossais Al MacInnis qui auraient fort probablement joué dans le circuit s’il avait existé sur le territoire du Québec et des Maritimes à leur époque. Cela porterait la liste à 30 joueurs, soit presque le tiers du total. De quoi être très fiers de nos racines au cours du dernier siècle de hockey de la LNH et de nos réalisations sur maintenant près d’une cinquantaine d’années.

plus de nouvelles
1:35
21 oct./17 Titan 1 Foreurs 4
Il y a 6 heures
0:59
21 oct./17 Olympiques 1 Huskies 3
Il y a 6 heures
2:45
21 oct./17 Saguenéens 4 Sea Dogs 3 FU
Il y a 7 heures
1:54
21 oct./17 Cataractes 2 Islanders 4
Il y a 7 heures
1:19
21 oct./17 Mooseheads 3 Phoenix 1
Il y a 9 heures
1:52
20 oct./17 Mooseheads 4 Armada 2
Il y a 1 journée