MENU
«On s’en va dans la bonne direction»
Drummondville, Voltigeurs

Le résultat est le même qu’il y a un an, mais la saveur est complètement différente. Balayés en quatre parties par l’Armada, les jeunes Voltigeurs sont certes déçus de leur élimination expéditive au premier tour des séries. Ils envisagent toutefois l’avenir avec plus d’assurance qu’à l’issue du fiasco du printemps dernier face aux Huskies.

Fortement négligée, la formation drummondvilloise a vaillamment combattu devant un adversaire mieux nanti et surtout plus expérimenté. Malgré sa meilleure performance de la série, la troupe de Dominique Ducharme a encaissé un revers de 4-1, mercredi soir, au Centre Marcel-Dionne. L’équipe aura finalement été dominée 15-4 au chapitre des buts dans cette confrontation essentiellement axée sur la défensive.

Malgré tout, l’entraîneur-chef et directeur général des Voltigeurs a dit retirer beaucoup de positif de cette élimination. «Ce soir, ce sont des détails qui ont fait la différence, comme dans toute la série d’ailleurs. À cause de la différence de maturité physique, les batailles étaient dures à gagner, mais on a avancé là-dedans. Le vouloir était là et on s’est rapproché d’eux, mais il nous manquait une coche», a lancé Ducharme.

«Il reste que c’était des matchs très serrés. On ne s’est jamais fait déclasser. C’est du bon millage pour nos jeunes, notamment pour Rodrigue qui sera un joueur important pour nous dans le futur. Les gars ont pu voir comment cette équipe-là fait attention aux détails. L’expérience qu’ils viennent de vivre va les faire grandir.»

Ducharme a rappelé qu’après la période des échanges, plusieurs observateurs ont prédit une exclusion des séries aux Voltigeurs. L’équipe a finalement terminé au 12e rang du classement avant de tenir tête à l’Armada.

«Cette année, on a implanté notre culture, notre façon de penser. On a aussi ajouté des jeunes et des choix dans notre organisation. Les gars ont progressé en fin de saison. On a relevé de bons défis et on a battu de grosses équipes. Il reste encore beaucoup de travail à accomplir, mais on s’en va dans la bonne direction.»

Pressenti pour faire le saut chez les professionnels, Ducharme a répété son désir de compléter le cycle qu’il a amorcé à Drummondville il y a moins d’un an. «Ici, c’est un défi à long terme. L’année la plus difficile, on vient de la vivre. On s’est serré les dents pour passer à travers ces moments-là. La saison prochaine, nos joueurs auront une année d’expérience supplémentaire, sans compter qu’on a plusieurs bons choix au repêchage.»

De retour devant le filet après avoir cédé sa place à Émilien Boily en début de série, Olivier Rodrigue a gardé son club dans le match avec quelques arrêts-clés. «On n’a pas réussi à causer une surprise, mais on va apprendre de ça. L’an prochain, on va arriver plus confiants. On saura à quoi s’attendre en séries», a déclaré le gardien de 16 ans.

«On avait moins d’expérience des séries, mais on a travaillé jusqu’au bout. Je suis fier de notre groupe. On va en ressortir plus forts en vue de la prochaine saison», a renchéri Mathieu Sévigny.

Auteur de six points, dont trois buts, Alex Barré-Boulet aura largement contribué à l’élimination de ses anciens coéquipiers. «C’est justement pour ça qu’ils ont payé cher pour l’avoir! Ils avaient besoin d’expérience et on avait besoin de rebâtir. Les deux côtés sont gagnants dans cet échange», s’est dit d’avis Ducharme.

Devant les micros des médias, Barré-Boulet n’a pas voulu tourner le fer dans la plaie. «C’était notre objectif de les sortir rapidement pour profiter d’une semaine de repos. Même s’ils sont jeunes, les Voltigeurs nous ont donné une bonne opposition. Ils ont joué avec l’énergie du désespoir. C’est plaisant de battre mon ancien club, mais je n’en fais pas une histoire personnelle. Le hockey junior est un cycle et ils devaient m’échanger pour le bien de l’organisation.»

Profitant de l’indiscipline de l’Armada en début de rencontre, les Voltigeurs ont pris les devants pour la première fois de la série vers la huitième minute de jeu. Bien repéré par Nicolas Guay, Mathieu Sévigny n’a pas raté sa chance devant une cage béante. Bénéficiant à son tour d’un avantage numérique, l’Armada a créé l’égalité par l’entremise de Pierre-Luc Dubois en fin d’engagement.

Amorçant la deuxième période avec plus de conviction, les visiteurs ont rapidement pris les devants lorsque Barré-Boulet a sauté sur un retour de lancer. Pascal Corbeil a marqué un but d’assurance au troisième vingt, puis Miguel Picard a cloué le cercueil drummondvillois en comptant dans un filet désert.

«J’ai aimé la maturité de nos joueurs dans cette série. Ils ont démontré une attitude professionnelle. On a joué en équipe, de façon engagée. Ce n’est pas facile sortir une équipe en quatre matchs, mais les gars ont appliqué les leçons qu’on a apprises à la dure cette saison», a analysé Joël Bouchard.

«Les Voltigeurs ont donné un bon coup en partant, mais on n’a pas paniqué. C’est une bonne jeune équipe, bien dirigée. Ils ne se sont pas laissés abattre et ils n’ont jamais abandonné», a ajouté l’entraîneur-chef et directeur général de l’Armada.

plus de nouvelles
Logo pour le 20e, promotions et des voyages à venir!
Il y a 3 jours
Un vent de jeunesse souffle sur l’équipe de recruteurs
Il y a 7 jours
L’été de Marc-Olivier Duquette
Il y a 1 semaine
Le Phœnix tient son nouvel entraîneur des gardiens !
Il y a 1 semaine
Luke Green plus affamé que jamais
Il y a 1 semaine
Changement au département hockey des Voltigeurs
Il y a 1 semaine