MENU
« On n’a qu’une chance de faire une première bonne impression » – Daniel Renaud

Rarement a-t-on vu un homme si fébrile à l’idée de parcourir plus de 10h de route en autobus. Pour Daniel Renaud, le repêchage 2017 de la LHJMQ qui sera présenté à Saint John samedi sera sa première activité publique en tant qu’entraîneur-chef des Cataractes.

Au cours des dernières semaines, Renaud s’est trouvé un toit en Mauricie et s’est mis à l’ouvrage dès les premiers jours suivants sa nomination. Le directeur général Martin Mondou est emballé par ce qu’il voit jusqu’à maintenant.

« Il est vraiment dédié. Depuis son arrivée, il a pris le temps de rencontrer chacun de nos joueurs de façon individuelle. Il a téléphoné ceux qui étaient géographiquement trop loin. Tout ça pour dire qu’un premier solide contact est déjà établi avec chacun des joueurs qui seront du camp d’entraînement cet automne. »

C’était d’ailleurs primordial pour le nouveau pilote.

« J’apprendrai à connaître les hockeyeurs en septembre. Pour le moment, je veux en apprendre sur les individus. C’est la base de toute relation. Je considère que je suis un entraîneur proche de ses joueurs. Je voulais savoir qui ils sont… et qu’ils sachent qui je suis. Je place des attentes claires dès le départ », explique le pilote qui attendra toutefois après le repêchage pour entrer en contact avec les candidats au poste de joueur de 20 ans.

Prêt à faire le saut 

Daniel Renaud a une bonne feuille de route dans la LHJMQ, lui qui a fait ses classes avec l’Océanic et les Remparts. Il affirme être prêt pour la plus importante transition de sa carrière, celle qui le place aujourd’hui dans la chaise du commandant.

« J’ai appris avec de bons entraîneurs en Serge Beausoleil et Philippe Boucher. À Québec, Philippe (Boucher) me donnait beaucoup de responsabilités. Sa double fonction (directeur général) le tenait occupé. Ça a été bénéfique pour mon apprentissage. Je suis prêt pour ce défi », affirme celui qui a piloté l’équipe du Québec des moins de 17, 16 et 15 ans au cours de sa carrière.

Daniel Renaud a hâte d’accueillir les nouvelles recrues qui sauteront sur la glace vers la fin du mois d’août.

« Je ne voulais pas perdre une seconde. C’est une belle journée, les gars peuvent en être fiers au maximum. Mais dès le lendemain, ils devront se remettre au travail en gymnase. »

L’équipe se forme

L’entraîneur-adjoint Steve Larouche avait lui aussi soumis sa candidature pour le poste d’entraîneur-chef. Pas question d’entretenir de malaise, les deux hommes ont partagé un déjeuner dès les premiers jours suivants la nomination de Daniel Renaud.

« Steve a une belle expérience chez les professionnels. Il est un atout important dans notre équipe. On a déjà commencé à parler de système de jeu. On n’a pas la même vision des choses sur certains points et c’est parfait comme ça. C’est en partageant nos idées qu’on va connaître du succès. »

Signe que la rencontre a été fructueuse, Larouche a depuis accepté une prolongation de contrat. L’organisation a ensuite paraphé une entente avec Rémi Royer, un ancien des Tigres, des Lasers et des Huskies.

L’ex-défenseur a disputé quelques matchs avec les Blackhawks de Chicago avant de rouler sa bosse dans la ligue américaine de hockey et en Europe.

Steve Mongrain (entraîneur des gardiens de but) sera lui aussi de retour pour une deuxième saison.

plus de nouvelles
Logo pour le 20e, promotions et des voyages à venir!
Il y a 3 jours
Un vent de jeunesse souffle sur l’équipe de recruteurs
Il y a 7 jours
L’été de Marc-Olivier Duquette
Il y a 1 semaine
Le Phœnix tient son nouvel entraîneur des gardiens !
Il y a 1 semaine
Luke Green plus affamé que jamais
Il y a 1 semaine
Changement au département hockey des Voltigeurs
Il y a 1 semaine