MENU

#Nos18 : Trois questions sur les Voltigeurs de Drummondville 2018-19

 

L’équipe est à maturité et les attentes sont très hautes pour les Voltigeurs cette saison. Quels sont les éléments qui permettront à l’équipe d’aspirer aux grands honneurs en 2018-19?

Les Voltigeurs ont la chance d’avoir 15 joueurs de leur alignement de l’année dernière qui seront de retour pour la prochaine campagne. L’équipe a récolté 92 points en 2017-18 et a passé la première ronde des séries éliminatoires pour la première fois en quatre ans.

« Presque tous nos gars sont de retour (de la saison dernière) », a commenté le directeur général des Voltigeurs, Stéphane Desroches. « Nous n’avons pas à recommencer à zéro avec ces gars. Nous savons à quoi nous attendre et c’est la même situation pour les joueurs ».


Après avoir été aux côtés de Dominique Ducharme pour quelques saisons, Steve Hartley est maintenant le pilote de cette équipe. Comment le nouvel entraîneur va-t-il être en mesure de mettre son empreinte sur la formation de cette année?

Hartley et Ducharme ont un long historique ensemble, incluant la conquête de la Coupe Memorial en 2013 avec les Mooseheads d’Halifax. Après avoir passé les deux dernières campagnes ensemble à Drummondville, Ducharme a fait le saut dans la LNH comme entraîneur adjoint avec les Canadiens de Montréal, traçant ainsi la route à Hartley pour une première expérience comme entraîneur-chef dans la LHJMQ.

« Il y aura beaucoup de continuité avec Steve comme entraîneur-chef », a mentionné Desroches. « Il a toutefois ses propres idées et sa propre personnalité. Il connait les gars et les gars le connaissent. Le plan de match sera pratiquement le même ».

Desroches a aussi rapidement souligné l’embauche de Steve Bégin, ancien hockey professionnel comptant 15 années d’expérience, lui qui sera une addition clé derrière le banc.

Avec l’arrivée de joueurs comme Maxime Comtois et Félix Lauzon, à quel point l’équipe de cette année et meilleure que la dernière édition des Voltigeurs?

Comtois a été une force de frappe offensive dans la LHJMQ au cours des trois dernières campagnes tout en aidant Équipe Canada Junior à remporter l’or au Championnat mondial junior 2018 de l’IIHF. Un joueur de 20 ans comme Lauzon amène une expérience de presque 250 matchs de hockey junior majeur, lui qui est reconnu pour un travaillant et un centre qui excelle dans les deux sens de la glace. Comtois et Lauzon ont été des pièces maitresses de la formation de Victoriaville qui a éliminé les Voltigeurs en deuxième ronde des séries éliminatoires 2018 de la Coupe du Président et ils feront maintenant partie de la formation drummondvilloise.

« Comtois et Lauzon sont deux gros morceaux dans ce qui s’annonce être une grande saison », a expliqué Desroches. « Les deux peuvent marquer, patiner et frapper. Ils sont deux grands leaders. Nous avons le sentiment qu’ils vont s’adapter [à l’équipe] très facilement. Tout le monde est un an plus vieux et vont amener une année de plus d’expérience dans leur sac à outils. Nous sommes vraiment heureux du point où nous sommes pour débuter la saison.»

plus de nouvelles
#Nos18 : Après deux finales consécutives, l’Armada veut continuer sa tradition gagnante
Il y a 8 heures
1:52
#Nos18 : Entrevue avec Alexander Katerinakis
Il y a 8 heures
1:46
#Nos18 : Entrevue avec Bruce Richardson
Il y a 8 heures
0:49
#Nos18 : Entrevue avec Tommy Bouchard
Il y a 8 heures
#Nos18 : Trois Questions sur l’Armada de Blainville-Boisbriand 2018-19
Il y a 8 heures
#Nos18 : Beausoleil conserve des dispositions ensoleillées à Rimouski
Il y a 1 journée