MENU

#Nos18 : Trois Questions sur les Remparts de Québec 2018-19

 

Suite à l’élimination en sept parties lors de la première ronde des séries éliminatoires 2018 face aux Islanders de Charlottetown, les Remparts de Québec ont brassé les cartes au niveau de leur personnel. Le départ de l’entraîneur-chef et directeur général, Philippe Boucher, à la fin de la dernière saison, a permis le retour d’un visage familier à Québec, le gardien et membre du Temple de la Renommée, Patrick Roy. Avant que l’on entame la saison 2018-19, nous avons demandé au nouvel entraîneur-chef et D.G. de l’équipe de répondre à quelques questions.

 

Avec autant de changements faits au sein du personnel hockey, quel sera le style de jeu les Remparts en 2018-19?

« Nous ne changerons pas notre style de jeu. Nous allons jouer de la même manière que lorsque j’entraînais ici et de la même façon que l’on jouait lorsque j’étais au Colorado [pour trois saisons dans la LNH]. Le hockey à caractère offensif est le type de jeu que nous avons adopté depuis un bon moment ici. J’ai toujours été un « rush-coach »; j’aime que les défenseurs se joignent à l’attaque et créent de l’offensive. De plus, c’est beaucoup plus captivant pour les partisans d’avoir une équipe qui joue du jeu offensif. La ville et la franchise ont fait un bon travail avec le nouvel amphithéâtre (Centre Vidéotron) pour nos partisans et je suis très excité à l’idée d’être derrière le banc pour mon premier match ici (le 22 septembre contre Rimouski) ».

 

Sans de choix de repêchage avant la 3e ronde au plus récent encan de la LHJMQ, quelles sont les recrues qui ont les meilleures chances d’avoir un impact immédiat avec l’équipe cette année?

« Nous sommes vraiment excités par Nicolas Savoie [un défenseur de Dieppe au Nouveau-Brunswick et un produit de Newbridge Academy en Nouvelle-Écosse, sélectionné en 4e ronde, 65e au total]. Il devait initialement rejoindre Providence College (NCAA), or quand il est venu en ville, nous nous sommes assis ensemble avec lui et sa famille pour un dîner et les choses se sont bien déroulées. Nous leur avons expliqué notre plan et finalement nous sommes vraiment privilégiés qu’il ait pris la décision de venir jouer avec nous. Nous n’avons pas pu sélectionner de joueurs avant la troisième ronde et Savoir fut sélectionné en quatrième ronde, mais de mettre la main sur un joueur similaire est comme obtenir un choix de première ronde. Il sera d’ailleurs une de nos recrues de 16 ans qui fera partie de l’équipe ».

La chimie entre le duo européen de Remparts, la recrue Aleksei Sergeev et le vétéran Philipp Kurashev, semble évidente. À quoi peut-on s’attendre d’eux en termes de production offensive cette saison?

« Je n’aime pas y attacher des chiffres, mais ils ont été très dominants jusqu’à maintenant. [Sergeev a obtenu huit points dans ses trois premiers matchs présaison, alors que Kurashev a enregistré cinq points en deux parties hors-concours avant de quitter pour le camp des Blackhawks de Chicago]. Aleksi s’est très bien adapté à la ligue et à la grosseur de la patinoire. Parfois, les joueurs européens ont de la difficulté avec les plus petites surfaces glacées nord-américaines, mais il a été assez constant soir après soir. Philipp est présentement au camp de Chicago, mais il a été comme un grand frère pour Aleksei sur la glace ».

plus de nouvelles
Joueur de la semaine Ultramar : Samuel Asselin (12 Nov., 2018)
Il y a 3 heures
1:34
10 nov./18 Voltigeurs 1 Tigres 5
Il y a 2 jours
1:24
10 nov./18 Saguenéens 3 Wildcast 4 Prol.
Il y a 2 jours
2:11
10 nov./18 Titan 0 Mooseheads 9
Il y a 2 jours
2:23
10 nov./18 Drakkar 11 Foreurs 1
Il y a 2 jours
1:46
10 nov./18 Phœnix 5 Cataractes 2
Il y a 2 jours