MENU
Les Tigres s’offrent les deux Sévigny

Le premier est entré au Harbour Station avec sa casquette des Voltigeurs. Le deuxième, fraîchement gradué des rangs midgets, ne connaissait pas sa prochaine destination. C’est finalement à Victoriaville qu’ils sont tous deux repartis.

Vincent et Mathieu Sévigny se sont joints aux félins tour à tour en l’espace de quelques minutes, samedi. Le directeur général Kevin Cloutier a d’abord acquis l’aîné de 19 ans dans une transaction avec les Voltigeurs.

Pour mettre la main sur l’attaquant qui a inscrit 52 points en 58 matchs la saison dernière (ainsi que Jérôme Gravel et un choix de deuxième tour), Victoriaville a dû céder le prometteur Cédric Desruisseaux et un choix de première ronde en 2020.

« Je ne m’attendais absolument pas à être échangé ! J’étais présent à Saint John pour accueillir les recrues des Voltigeurs et leur parler de notre équipe. Je l’ai finalement quitté avant la fin de l’après-midi », lance-t-il.

Plusieurs en seraient sous le choc. Ça ne semble pas son cas!

« Les Tigres auront une bonne équipe cette année. Leurs aspirations sont grandes et je suis content de faire partie de cette aventure. »

Vincent choisit en deuxième ronde

Quelques minutes seulement après avoir officialisés la transaction, les Tigres annonçaient la sélection de Vincent avec leur choix de deuxième ronde, le 29e au total.

« Je suis tellement content ! Je voulais jouer avec mon frère. J’espérais donc être repêché à Drummondville ce matin. Quand l’échange est survenu, j’ai changé drastiquement ! Je croisais maintenant les doigts pour aboutir à Victoriaville », rigole le petit frère qui se voit déjà sur la patinoire du Colisée des Bois-Francs.

« C’est un rêve qui pourrait devenir réalité. Je vais m’entraîner avec lui (Mathieu) cet été pour arriver prêt au camp d’entraînement. Le plus important reste à venir, c’est de convaincre l’entraîneur que je mérite ma place et que je peux aider l’équipe dès cette saison. »

Une famille attachée à Victoriaville

L’ancien du Canadien de Montréal, Pierre Sévigny, jubile lui aussi à l’idée de voir ses fils sur la même patinoire. L’histoire de la famille semble d’ailleurs intimement liée à Victoriaville.

« Mon frère Louis-Philippe a joué pour les Tigres. C’est un coin qu’on connaît très bien. Mes fils y seront très bien, j’en suis convaincu. »

plus de nouvelles
15 joueurs de la LHJMQ iront au Match des Meilleurs Espoirs Sherwin-Williams de la LCH/LNH 2018
Il y a 4 minutes
L'affrontement CIBC - 13 déc./17
Il y a 4 heures
BLOGUE: Barré-Boulet sera-t-il le prochain?
Il y a 21 heures
1:53
L'Équipe Midget Espoir LHJMQ comptait sur des entraîneurs d'expérience
Il y a 1 journée
1:29
Arrêts de la semaine Janes - 12 déc./17
Il y a 1 journée
Le Joueur de la semaine Ultramar : Alex Barré-Boulet
Il y a 2 jours