MENU
Les Foreurs négligés affronteront la formidable équipe de Saint John

L’entraîneur-chef Mario Durocher des Foreurs de Val-d’Or croit que le succès surprenant de sa troupe en séries éliminatoires a pris naissance vers la fin de la saison régulière.

Les Foreurs ont remporté deux matchs sur trois en déplacement, notamment un gain de 3-2 à Sherbrooke et un autre de 2-1 en fusillade à Shawinigan. Classée 14e au terme de la campagne, l’équipe de Durocher s’est retrouvée contre les Cataractes en première ronde, surprenant ces derniers en six rencontres.

« C’est le dernier voyage où nous avons gagné deux matchs sur trois qui nous a permis de faire le plein de confiance », indique Durocher. « Nous savions que nous devions l’emporter sur la route pour gagner une série. »

Les Foreurs se retrouvent face à un autre défi de taille en quarts de finale et cette fois l’adversaire est encore plus redoutable. Champions du calendrier régulier, les Sea Dogs de Saint John accueilleront Val-d’Or vendredi et samedi à Harbour Station.

Cette série de deuxième ronde se transportera à Val-d’Or la semaine prochaine et les souvenirs seront certainement nombreux pour l’attaquant Julien Gauthier des Sea Dogs. Le robuste ailier droit a aidé les Foreurs à remporter la Coupe du Président en 2014 et il n’oubliera jamais le défilé de célébrations qui a suivi dans les rues de cette ville de l’Abitibi qui compte 35 000 habitants.

« On se sentait comme des héros là-bas », raconte Gauthier. « Tout le monde t’aime et tout le monde est derrière toi. Les gens étaient fiers de ce qu’on avait réalisé et je suis très fier de ce que j’ai accompli là-bas. »

« Je suis très heureux d’y retourner. J’ai beaucoup de bons amis là-bas. Je n’ai jamais pensé retourner à Val-d’Or (aussi vite), mais j’en suis très heureux. J’aime vraiment Val-d’Or. C’est un petit endroit et les gens y sont très gentils. »

Gauthier a contribué au balayage de Rimouski par Saint John avec un but, mais l’espoir des Hurricanes de la Caroline ne représente qu’une des menaces offensives de l’arsenal des Sea Dogs. Le défenseur dynamique Thomas Chabot a amassé 10 points en première ronde et il est à égalité avec trois autres joueurs pour le premier rang des marqueurs en séries éliminatoires.

À l’attaque, Mathieu Joseph a été le meneur de Saint John avec trois buts et huit points. Le groupe de soutien comprend Matthew Highmore, Bokondji Imama, Spencer Smallman, Joe Veleno et Nathan Noel. Callum Booth, un autre espoir de la Caroline offre de la stabilité devant le filet.

« Cette équipe a de la vitesse, les gabarits et de l’expérience », raconte Durocher à propos de ses adversaires. « Ce sera un gros test. Je crois que ce sont des aspirants à la Coupe Memorial alors nous devrons y aller une période à la fois et un match à la fois. La discipline sera importante. Nous devons nous assurer que les matchs soient serrés et nous devrons profiter de chaque occasion de marquer que nous aurons. Je crois que ce sera à la fois un défi, mais aussi une série très amusante. »

Mathieu Nadeau a amassé 10 points pour mener l’attaque de Val-d’Or tandis que le gardien de 19 ans Étienne Montpetit a remporté les quatre matchs contre Shawinigan. Charley Graaskamp a amassé huit points.

« Ils ont un bon gardien et un bon entraîneur qui ont chacun de l’expérience », ajoute Gauthier. « Ils ont des gars qui travaillent dur. Ils ont fait un bon travail et nous devrons être prêts. »

Durocher, qui a amassé 486 victoires en carrière comme entraîneur de la LHJMQ, à la barre d’équipes élites, mais aussi des clubs moins bien nantis. Peu importe, il y a un fil conducteur dans chacune de ses formations.

« Il aime les gros joueurs et avec une grosse équipe robuste pour intimider l’adversaire », raconte Gauthier. « Ils vont essayer de nous faire peur, mais nous avons aussi notre lot de gros gars alors ce sera un bon duel. C’est un gars de la vieille école, mais c’est un très bon entraîneur. Il leur offre beaucoup d’expérience pour cette deuxième ronde alors nous devrons être concentrés. »

L’entraîneur-chef de Saint John Danny Flynn a remporté 309 victoires en carrière dans la LHJMQ et il abonde dans ce sens.

« Val-d’Or a battu une très bonne équipe de Shawinigan », dit-il. « Ils jouent leur meilleur hockey au moment le plus important de l’année. Nous devrons faire nos devoirs et être prêts quand la rondelle sera sur la patinoire. Nous affronterons une équipe qui a le vent dans les voiles et une équipe qui profite du brio de son gardien en plus de compter sur plusieurs gars qui compte sur une importante expérience de séries éliminatoires. »

Les Foreurs ont conclu la première ronde avec le meilleur jeu de puissance (37,5 pour cent), mais ils se trouvent contre une unité de désavantage numérique qui a maintenu Rimouski à sec en 15 tentatives.

« En saison régulière, nous avons eu un peu de difficulté avec les détails », estime Durocher à propos de son attaque à cinq. « Dans la série contre Shawinigan, nous avons été intelligents. Nous nous sommes installés en zone offensive, nous avons obtenu des tirs et nous avons fait ce que nous devions faire. Les petits détails font une différence. Nous avons détecté quelques trous dans leur désavantage numérique et nous avons été en mesure d’en profiter. »

Peu importe comment la série quart de finale se déroule, Durocher crédite ses gars d’avoir pu réaliser cette surprise.

« Je suis très fier de ce que mes gars ont fait », dit-il.

plus de nouvelles
1:35
21 oct./17 Titan 1 Foreurs 4
Il y a 6 heures
0:59
21 oct./17 Olympiques 1 Huskies 3
Il y a 7 heures
2:45
21 oct./17 Saguenéens 4 Sea Dogs 3 FU
Il y a 7 heures
1:54
21 oct./17 Cataractes 2 Islanders 4
Il y a 7 heures
1:19
21 oct./17 Mooseheads 3 Phoenix 1
Il y a 9 heures
1:52
20 oct./17 Mooseheads 4 Armada 2
Il y a 1 journée