MENU

Les années 70 : La décennie qui a lancé la LHJMQ

 

En cette année de 50e anniversaire, la Ligue de hockey junior majeur du Québec soulignera son demi-siècle de plusieurs façons.  L’une d’entre-elles sera de faire connaitre une formation étoile pour chacune des cinq décennies d’histoire du circuit junior québécois.

Chacune de ces formations, composée de 23 joueurs et de deux entraîneurs ayant distinctivement marqué leurs époques, fut sélectionnée par un panel de 22 personnes qui incluait des anciens joueurs et directeurs généraux, des journalistes, statisticiens et recruteurs.

Pour ce premier segment, la LHJMQ vous révèle dans le tableau ci-contre la liste des 13 attaquants, 7 défenseurs, 3 gardiens de but et deux entraîneurs qui ont marqué les toutes premières années du circuit. Ce sont 25 individus qui ont inscrit leur nom dans le grand livre d’histoire de la LHJMQ qui, à l’été de 1969, est née de la fusion des ligues junior « A » provinciale et métropolitaine.

Quand on jette un coup d’œil à ce groupe de 25 noms il renferme plusieurs évidences, à commencer par Guy Lafleur, qui est celui qui a lancé ce nouveau circuit et qui en aura été la première vedette.  Au cours des saisons 69-70 et 70-71, le numéro 4 des Remparts de Québec a enregistré des saisons de 103 et 130 buts.  Celui qui a inscrira éventuellement 560 buts dans la LNH est le seul joueur des 50 ans d’histoire de la LHJMQ qui peut se vanter d’avoir inscrit 100 buts en deux occasions.

En mai 1971 il a aussi conduit les Remparts de Québec à la conquête de la Coupe Memorial aux côtés de Jacques Richard, André Savard, Jacques Locas et leur entraîneur Maurice Filion, tous des membres de cette équipe toute étoile de la décennie 1970.  Parlant d’André Savard, il est encore à ce jour le détenteur du record du plus de points cumulés en un seul match avec 12. Son exploit a été réalisé le 5 février 1971 face au National de Rosemont et représente une marque qui perdure depuis maintenant presque 48 ans.

Pierre Larouche et Jacques Cossette des Éperviers de Sorel de 1973-1974 ont aussi trouvé leur place au sein de la constellation toute étoile des années 70.  Les deux membres du prolifique trio qui a récolté près de 700 points en carrière – trio complété par Michel Déziel – ont marqué les belles années du hockey junior au pays du survenant.

Un autre choix non-équivoque de cette équipe étoile des années 70 est certainement Mike Bossy qui, à sa manière, aura lancé le hockey junior à Laval dans l’uniforme du National.  Au cours de ses quatre saisons dans la Ligue, Bossy n’aura jamais marqué moins de 70 buts en une campagne.  Au terme de son stage junior, celui qui ira remporter quatre Coupes Stanley avec les Islanders de New York, aura marqué 309 buts. Il s’agit du plus haut total dans l’histoire du hockey junior canadien et une marque qui n’est pas près d’être battue avec le style de hockey plus hermétique que l’on pratique aujourd’hui.

Jean-François Sauvé – deux fois champion marqueur de la LHJMQ – Réal Cloutier, Denis Savard, Normand Dupont, Normand Aubin et Richard Leduc sont les autres attaquants retenus pour compléter cette formation étoile.

À la ligne bleue on retrouve trois ex-défenseurs des Remparts de Québec de la fin des années 70, soit Pierre Lacroix, Gaston Therrien et Kevin Lowe.  Lacroix détient toujours le record, à ce jour, pour le plus grand nombre de points par un défenseur en une saison avec 137, marque qu’il a toutefois établie dans l’uniforme des Draveurs de Trois-Rivières en 78-79.  Raymond Bourque, Robert Picard et deux ex-défenseurs des Royals de Cornwall, Bob Murray et Dave Ezard, complètent le groupe de sept arrières retenus par le panel de sélection.

Devant le filet, la LHJMQ a produit plusieurs excellents gardiens au fil des ans.  De la décennie des années 70, on retiendra surtout les noms de Jacques Cloutier, Tim Bernhardt et Richard Brodeur.  Ces trois membres du Temple de la renommée du circuit Courteau ne possèdent peut-être pas les mêmes statistiques que les portiers des années 2000 mais, à une époque où il se marquait beaucoup plus de buts qu’aujourd’hui, ils auront su tirer leur épingle du jeu.  Pour Cloutier, en dépit de ses 5 pieds et 7 pouces, il est toujours le meneur de tous les temps pour les victoires en saison régulière avec 142, dont 58 gains en 79-80 avec les Draveurs, une marque qui ne sera probablement jamais battue.

Enfin, les deux entraîneurs retenus par le panel pour représenter la première décennie sont Maurice Filion et Orval Tessier. Filion a conduit les Remparts à la Coupe Memorial de 1971 et Tessier a fait de même la saison suivante avec les Royals de Cornwall.

ATTAQUANTS

  • Guy Lafleur
  • Pierre Larouche
  • Michel Bossy
  • André Savard
  • Jean-François Sauvé
  • Réal Cloutier
  • Jacques Jr. Locas
  • Jacques Richard
  • Denis Savard
  • Normand Dupont
  • Normand Aubin
  • Jacques Cossette
  • Richard Leduc

DÉFENSEURS

  • Raymond Bourque
  • Robert Picard
  • Pierre Lacroix
  • Gaston Therrien
  • Robert Murray
  • Kevin Lowe
  • David Ezard

GARDIENS

  • Jacques Cloutier
  • Tim Bernhardt
  • Richard Brodeur

ENTRAÎNEURS

  • Maurice Fillion
  • Orval Tessier

*Collaboration spéciale de Stéphane Leroux pour le texte.

plus de nouvelles
Joueur de la semaine Ultramar : Samuel Asselin (12 Nov., 2018)
Il y a 3 heures
1:34
10 nov./18 Voltigeurs 1 Tigres 5
Il y a 2 jours
1:24
10 nov./18 Saguenéens 3 Wildcast 4 Prol.
Il y a 2 jours
2:11
10 nov./18 Titan 0 Mooseheads 9
Il y a 2 jours
2:23
10 nov./18 Drakkar 11 Foreurs 1
Il y a 2 jours
1:46
10 nov./18 Phœnix 5 Cataractes 2
Il y a 2 jours