MENU

Le potentiel illimité de Joe Veleno

 

En décembre dernier lorsque Joe Veleno a été échangé de Saint John à Drummondville, ce fut la meilleure chose qui pouvait lui arriver. Au moment de faire ses boîtes et de quitter l’est du pays, la jeune sensation comptait 31 points en autant de matchs. Un point par partie c’est bien, mais quand on est l’aorte de son club, l’image d’une ligue, ou encore le fantasme de bien des dépisteurs professionnels, c’est relativement peu.

Depuis son transfert à Drummondville, le jeune de 18 ans a fait flèche de tout bois – il a récolté 48 points en 33 matchs disputés avec les Voltigeurs. Tranquillement les experts ont revu le Veleno des beaux jours; celui qui avait obtenu 52 points en 41 matchs avec les Lions du Lac Saint-Louis dans le Midget AAA, et ce à l’âge de 14 ans seulement. C’est cette saison qui lui avait d’ailleurs valu le statut de joueur exceptionnel à l’aube de la campagne 2015-16 de la LHJMQ.

Veleno est le seul joueur de l’histoire de la LHJMQ à avoir obtenu ce statut. À 15 ans dans le circuit Courteau, il a cumulé 43 points en 62 parties avec les Sea Dogs de Saint John. Depuis ce temps, il représente ce que recherchent les équipes de la LNH; un joueur d’avenir qui ne cesse de se développer, capable de s’illustrer dans toutes situations de jeu et de performer dans tous les contextes.

« Jouer dans cette ligue à 15 ans a été bénéfique pour moi tant pour mon développement sur la glace qu’au niveau personnel », admet-il. « J’ai appris en jouant avec les meilleurs joueurs et je suis devenu plus fort mentalement. »

Partout où il semble passer, Veleno apprend et acquière de l’expérience. La saison dernière (2016-17), il a d’abord aidé les Sea Dogs à remporter la Coupe du Président avec 11 points en 18 matchs, avant de participer à la Coupe Memorial à Windsor en Ontario. Même si son équipe n’a pas gagné, il a pris de la maturité et l’a démontrée cette année.

« Mon [début de saison] à Saint John n’a pas été facile cette année. Nous étions une des pires équipes du circuit et je n’ai pas produit comme je l’espérais. Tout ça m’a déçu », affirme-t-il. Surtout que cette saison, il était sur le radar de tous les dépisteurs professionnels.

« C’était une année capitale pour mon avenir, j’en suis conscient et je sais que les Voltigeurs m’ont acquis pour mon leadership », a admis la jeune sensation. Après avoir conclu la seconde moitié de la récente campagne sous de nouvelles couleurs et en offrant de splendides résultats, Veleno a poursuivi sur sa lancée en séries éliminatoires en cumulant 11 points en 10 parties pour les Voltigeurs.

 
Habitué à la pression

Classé comme huitième meilleur espoir nord-américain et parmi les deux meilleurs joueurs de centre disponibles, Veleno sera encore une fois sous les projecteurs lors du Repêchage de la LNH de 2018.

Mais depuis l’obtention de son statut de joueur exceptionnel, et même depuis quelques années auparavant, Veleno a pris l’habitude d’avoir tous les regards sur lui. Sélectionné au tout premier rang du Repêchage de la LHJMQ de 2015, le natif de Kirkland, QC, a bénéficié de ses sélections à l’internationale par Hockey Canada pour mieux se faire connaître.

Bien qu’il était âgé d’un an de moins que la plupart des joueurs qu’il affrontait, Veleno avait su s’illustrer au sein de Canada Noirs lors du Défi mondial de hockey des moins de 17 ans de 2015, terminant le tournoi à égalité au sommet des meilleurs marqueurs de son équipe.

L’été suivant, Veleno se joignait à Équipe Canada pour la Coupe commémorative Ivan-Hlinka. Même s’il n’a pas obtenu de médaille, il termina le tournoi avec le plus de passes et le deuxième plus de points de son équipe. Un an plus tard, Veleno revenait à la charge au Ivan-Hlinka de 2017-18, arborant le « C » de capitaine sur son gilet et menant le Canada vers une médaille d’or grâce à ses sept points en cinq matchs.

La dernière compétition internationale de Veleno remonte au mois d’avril dernier, alors qu’il avait joint l’équipe nationale au Championnat mondial masculin des moins de 18 ans suite à l’élimination des Voltigeurs des séries. Il a disputé quatre matchs au tournoi, terminant avec trois passes à sa fiche.

Fort de toutes ces expériences internationales, de sa victoire de la Coupe du Président et de sa participation à la Coupe Memorial, c’est un Veleno aussi mature que talentueux qu’est sur le point de repêcher une formation de la LNH. Ne reste qu’à savoir qui mettra la main sur le potentiel illimité de la jeune sensation…

 

Faits Saillants de Joe Veleno :

plus de nouvelles
Équipe de la semaine LHJMQ – Semaine 5
Il y a 2 heures
Joueur de la semaine Ultramar : Émile Samson (22 Oct., 2018)
Il y a 3 heures
Équipe vedette du Top 10 de la LCH Kia : Huskies de Rouyn-Noranda
Il y a 4 heures
1:52
21 oct./18 Huskies 4 Saguenéens 3 FU
Il y a 18 heures
1:36
21 oct./18 Foreurs 4 Olympiques 3 Prol.
Il y a 18 heures
1:42
21 oct./18 Mooseheads 4 Voltigeurs 3 Prol.
Il y a 19 heures