MENU
Le Phoenix vole l’Océanic!
Sherbrooke, Phoenix

Pour son premier match à domicile en 2017, le Phoenix s’est fait un petit cadeau en volant l’Océanic de Rimouski en plein jour, signant une importante victoire par la marque de 4-2 devant une superbe foule de 3437 spectateurs au Palais des sports.

«On les a vraiment volés. Ça m’a fait penser à la publicité d’IKEA dans laquelle la femme crie «Honey, start the car!» à son conjoint!», rigole le coach, tout en soulignant la performance étincelante d’Evan Fitzpatrick qui a réussi 34 arrêts dans la victoire, recevant du coup la première étoile de la partie.

À mi-chemin en première, Benjamin Tardif a marqué son deuxième de la saison en redirigeant un lancer de Simon Lefebvre derrière Alexandre Lagacé.

Tyler Boland a créé l’égalité sur le jeu de puissance en deuxième, puis Dylan Montcalm a donné les devants aux Nics tôt en troisième période avec son 11e but de la campagne.

RimShe-11

Ce but a toutefois réveillé les Sherbrookois au lieu de les décourager. Anderson MacDonald marquait d’un puissant tir des poignets une minute plus tard, puis Julien Pelletier inscrivait son 21e but sur le jeu de puissance quelques moments plus tard pour redonner les devants 3-2 au Phoenix.

Hugo Roy a inscrit son 22e de la saison avec un homme en plus avec 35 secondes à faire au match pour concrétiser la victoire des siens.

RimShe-31

Le match en était un spécial pour plusieurs partisans du Phoenix, eux qui se sont habitués à la présence de Carl Neill et Chase Harwell autour de l’équipe. La venue de Cody Donaghey viendra d’ailleurs compenser en partie le manque laissé par la transaction de l’ancien capitaine.

«Cody est un très bon gars même s’il a fait plusieurs équipes au cours des ans. Il pourra venir remplir un vide laissé par Carl, surtout offensivement», résume Stéphane Julien.

RimShe-32

Il sera d’ailleurs fort important pour les vétérans de prendre les bouchées doubles et de prendre les plus jeunes sous leurs ailes, ce que Neill et Harwell faisaient bien.

«C’était plus calme qu’à l’habitude avant le match, c’est certain. Carl était un capitaine fantastique et un grand frère en or pour les plus jeunes, et Chase était un de mes meilleurs amis. Il est tellement gentil et agréable de compagnie, mais il n’a jamais hésité à se sacrifier pour venir défendre des gars comme moi», se rappelle Anderson MacDonald.

RimShe-47

«L’ambiance est clairement différente sans eux, mais elle est toujours bonne. Je suis ici depuis plus de deux ans mais je figure déjà comme un vétéran. Des gars comme moi, Pelletier, Bahl, Grégoire et autres devrons en faire plus du côté leadership et montrer le chemin, autant sur la glace qu’en dehors», explique Evan Fitzpatrick, fier des résultats qu’il obtient depuis son retour d’une commotion cérébrale.

Le prochain match aura lieu mercredi soir à Gatineau alors que le Phoenix tentera de signer une quatrième victoire face aux Olympiques cette saison!

plus de nouvelles
Nico Hischier est le premier choix du Repêchage de la LNH 2017
Il y a 9 heures
Premier ou deuxième, Nolan et Nico sont les Meilleurs Espoirs
Il y a 20 heures
Hockey Canada invite 42 joueurs de la LHJMQ à des Camps Masculins dans le Cadre de la Vitrine Estivale
Il y a 3 jours
Un record pour le tournoi de Golf du Phoenix !
Il y a 5 jours
Repêchage LNH 2017: Antoine Crête-Belzile et Joël Teasdale verront-ils leurs efforts récompensés?
Il y a 5 jours
Les grandes lignes de la saison 2016-2017 avec Mikaël Lalancette
Il y a 1 semaine