MENU
Le Drakkar conclut sa 20e année avec confiance

La 20e saison du Drakkar de Baie-Comeau a pris fin le 29 mars dernier après avoir perdu quatre rencontres consécutives face à une des puissances de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, les Islanders de Charlottetown. Comptant sept joueurs qui ont été repêchés par une équipe de la Ligue nationale de Hockey, les aguerris Islanders ont tout de même trouvé sur leur chemin une jeune équipe fougueuse qui leur a donné du fil à retorde malgré une sortie hâtive en quatre rencontres. L’organisation nord-côtière a tiré un bilan positif mardi à l’occasion de la traditionnelle conférence de presse de fin de saison.

La 20e année du Drakkar de Baie-Comeau au sein du circuit Courteau a débuté par une séance de repêchage qui a permis au Drakkar d’effectuer quatre sélections lors de la première ronde, une première dans l’histoire de l’organisation. Avec ces choix, le recruteur en chef Pierre Desjardins a sélectionné Gabriel Fortier, Xavier Bouchard, Shawn Element et Édouard St-Laurent. Tous les quatre ont porté l’uniforme du navire viking cette saison et ont pu déjà mettre dans leur bagage d’expérience ce que signifie d’évoluer dans la LHJMQ.

Par ailleurs, l’entraîneur-chef de l’équipe, Martin Bernard, s’est réjoui du rendement de sa jeune équipe qui comprenait cinq joueurs âgés seulement de 16 ans. « On le disait dès le début que la saison serait un processus, a soulevé Bernard. Je tiens à lever mon chapeau aux jeunes qui ont embarqué dans notre plan. Les gars sont dédiés à donner un premier championnat à Baie-Comeau. Ils ont déjà hâte à la prochaine saison. On a un bon groupe qui est uni derrière cet objectif. »

Composé avec la jeunesse

La saison régulière a été à l’image de ce que l’on attend d’une jeune formation qui comprend huit nouvelles recrues. De plus, le directeur général s’est montré déçu de la préparation de certains vétérans en vue du camp d’entraînement de l’automne dernier. « C’est difficile d’être au même niveau que les autres quand tu as des gars qui ne sont pas en bonne condition physique, a relevé Steve Ahern. On l’a vu dans nos bonnes années, quand tu veux te rendre loin dans les séries, cela prend un niveau de condition élevé. Il y a certains vétérans qui ont pris ça à la légère. Je ne pense pas que la même chose se reproduise l’an prochain. Nos jeunes de 16 et 17 ans ont lancé un message assez fort en fin d’année. »

Malgré tout, Martin Bernard et Steve Ahern sont heureux de voir l’évolution de l’équipe qui estime être au-delà de leurs attentes. Classés au 17e rang à la fin de la première moitié de saison, les hommes de Bernard ont lutté fort dans le dernier tiers de l’année afin de se tailler une place dans les séries éliminatoires. Le personnel hockey de l’organisation souhaitait ardemment accéder aux séries pour donner une première expérience à leurs jeunes hockeyeurs. Avant d’affronter les Islanders de Charlottetown, le Drakkar ne comptait que sur une douzaine de matchs d’expérience dans son alignement. La saison prochaine, ce nombre grimpera à plus de 100 matchs.

« Je suis satisfait de nos performances, a admis Martin Bernard. On a commencé à croire à nos chances de faire les séries à la fin janvier, début février. Malgré notre peu d’expérience en séries, on a réussi à dominer certains aspects du jeu, notamment l’aspect physique. On a eu plus de difficultés avec les unités spéciales, cela vient avec plus d’expérience et d’exécution. On voulait que les jeunes puissent vivre une première expérience pour débuter le prochain camp avec force. On s’attend à ce que tout le monde soit en bonne condition physique. On va avoir une bonne deuxième année plaisante et excitante pour nos partisans. »

Martin Bernard évalue ce changement de mentalité à une prise de conscience qui a été effectuée en équipe à la suite d’un départ annulé du traversier entre Baie-Comeau et Matane. Après un cuisant revers où l’intensité n’y était pas lors d’un affrontement contre l’Océanic de Rimouski, les joueurs ont décidé de corriger certaines choses. Ils ont également abordé ce qu’ils devaient faire pour atteindre leurs objectifs de fin de saison.

Repêchage 2017

Quant aux orientations de l’organisation en lien avec le repêchage du 3 juin prochain, le directeur général estime que le Drakkar est dans une position très enviable, alors qu’il détient deux choix de premier tour, soit les 6e et 9e choix au total. « Si on regarde notre groupe, nous avons trois joueurs de 20 ans qui sont déjà avec nous, a soulevé Steve Ahern. Il nous manque plus grand monde. Du côté des Européens, cela va bien aussi. C’est plus du côté des gars de 18 ans et qui jouent des rôles qu’on va devoir évaluer. En 8 ans avec le Drakkar, c’est le repêchage où est le mieux nanti et qu’on a la plus grande marge de manœuvre. C’est une vague qui est en montant et on souhaite être un tsunami dans deux ans. On a déjà rivalisé avec un club mature [Charlottetown] qu’on juge être la deuxième puissance dans la ligue. »

Trophée Marcel-Robert

Le Drakkar a conclu sa 20e saison sur une note heureuse le 5 avril dernier quand Antoine Samuel fut le 5e joueur de l’organisation à recevoir le trophée Marcel-Robert décerné au joueur-étudiant par excellence de la LHJMQ. Soulignons également qu’il s’agit d’un troisième membre du Drakkar a mérité pareil honneur lors des quatre dernières saisons. L’organisation nord-côtière a tenu à souligner l’effort d’Antoine Samuel ainsi que tous les partenaires du milieu de l’éducation que sont la Commission scolaire de l’Estuaire et le Cégep de Baie-Comeau.

plus de nouvelles
1:41
16 déc./17 Foreurs 2 Huskies 4
Il y a 9 heures
2:45
16 déc./17 Islanders 3 Sea Dogs 4 Prol.
Il y a 10 heures
2:13
16 déc./17 Screaming Eagles 2 Mooseheads 4
Il y a 10 heures
1:52
16 déc./17 Océanic 3 Drakkar 2 Prol.
Il y a 12 heures
2:14
16 déc./17 Saguenéens 3 Cataractes 7
Il y a 12 heures
1:58
16 déc./17 Titan 3 Wildcats 2 FU
Il y a 12 heures