MENU
Landry confiant en vue des séries
Gatineau, Olympiques

Par Sylvain St-Laurent Le Droit

La saison régulière a officiellement pris fin samedi soir. Dans quelques jours, les séries éliminatoires débuteront. Foi d’Éric Landry, ceux qui se frotteront aux Olympiques de Gatineau devront «se battre pour chaque pouce sur la patinoire».

«Tous les matchs disputés contre notre équipe seront difficiles à gagner», déclare le jeune entraîneur-chef.

Au premier tour, les Olympiques devront se mesurer aux Screaming Eagles du Cap Breton.

Les Olympiques auront intérêt à en faire une bataille de tous les instants.

Les Eagles ont réussi à s’approprier le septième rang du classement général parce qu’ils ont terminé leur parcours en force. Ils ont gagné leurs cinq dernières parties.

«C’est une bonne équipe, une équipe capable de marquer des buts. Ils sont efficaces en désavantage numérique. Ils ont une bonne structure dans l’ensemble. Il va falloir bien se préparer», précise Landry.

La série débutera par deux matches en Nouvelle-Écosse, vendredi et samedi. Elle se poursuivra en Outaouais pour les matches numéro trois, quatre et – possiblement – cinq, la semaine suivante.

En saison régulière, les Eagles ont récolté 12 points de plus que les Olympiques. Ils ont marqué 36 buts de plus. Ils en ont alloué 23 de moins.

Les deux affrontements entre les deux équipes ont été âprement disputés. Les deux équipes l’ont emporté sur leur propre patinoire.

Les Eagles ont remporté le premier match, 2-1. Ils ont inscrit le but gagnant alors qu’il restait environ cinq minutes à écouler à la troisième période.

Environ deux semaines plus tard, les Olympiques ont savouré leur revanche au Centre Guertin. Ils ont signé une victoire de 4-2.

Vitalii Abramov avait fait la différence, dans cette rencontre, inscrivant deux buts en troisième période.

Ces deux rencontres remontent cependant à loin. Elles ont été présentées en octobre.

«Je n’étais même pas là pour ces deux parties. En ce moment, quand je me prépare pour les séries, je préfère me concentrer sur ce que les deux équipes ont fait récemment», note Landry.

Champion marqueur

Quand il étudiera les performances récentes des Olympiques, l’entraîneur-chef du Cap-Breton, Marc-André Dumont, n’aura pas le choix d’accorder une importance particulière à celui qu’on surnomme Abracadamov.

Le plus jeune des deux attaquants russes de Gatineau a officiellement remporté le championnat des marqueurs de la LHJMQ.

Samedi, dans un revers de 3-2 face à l’Armada de Blainville-Boisbriand, il a obtenu son 104et dernier point. Il a préparé le but de son compatriote Yakov Trenin en deuxième période.

Quand les Olympiques sont revenus au banc, pour le début de la troisième période, Abramov avait officiellement remporté son duel contre la vedette de l’Océanic de Rimouski, Tyler Boland.

Dans les 20 dernières minutes de la saison, Landry a utilisé ses meilleurs éléments de façon sporadique. Les Russes et le vétéran de 20 ans Zack MacEwen ont été confinés aux unités spéciales.

«Je ne voulais pas risquer de blessures de façon inutile. Je voulais aussi permettre à tous mes joueurs de jouer. Depuis mon arrivée derrière le banc, je ne peux pas dire qu’un seul joueur m’a déçu. J’ai donc utilisé davantage mes acteurs de soutien et nous avons quand même réussi à obtenir de belles chances de marquer.»

Sous Landry, les Olympiques ont conservé une fiche de 14-7-0. Ils ont signé six victoires en six matches en prolongation.

Cliquez ici pour lire la suite de l’article

plus de nouvelles
Logo pour le 20e, promotions et des voyages à venir!
Il y a 2 jours
Un vent de jeunesse souffle sur l’équipe de recruteurs
Il y a 6 jours
L’été de Marc-Olivier Duquette
Il y a 1 semaine
Le Phœnix tient son nouvel entraîneur des gardiens !
Il y a 1 semaine
Luke Green plus affamé que jamais
Il y a 1 semaine
Changement au département hockey des Voltigeurs
Il y a 1 semaine