MENU

#GuerreDeLa117 : Les vétérans au volant

 

Jacob Neveu comprend l’importance sociale et psychologique de la « Guerre de la 117 », surnom donné à la rivalité des clubs de Val-d’Or et Rouyn-Noranda en l’honneur de la route qui sépare ces deux villes de l’Abitibi.

Neveu a beaucoup entendu parler de la rivalité entre les Foreurs et les Huskies quand il vivait à Rouyn-Noranda durant son parcours au hockey bantam. Les Huskies ont plus tard réclamé le talentueux défenseur au 10e rang du Repêchage de la LHJMQ en 2014 et l’athlète local a fait ses premiers pas dans le circuit comme recrue quelques mois plus tard, à l’âge de 16 ans.

Neveu fait maintenant partie du groupe de joueurs de 20 ans qui a aidé les Huskies à remporter neuf de leurs 10 premiers matchs afin de se hisser au deuxième rang du Classement national de la LCH au terme de la cinquième semaine d’activité. Deux de ces victoires ont été signées aux dépens de leurs grands rivaux de Val-d’Or, soufflant ainsi dans les voiles de Rouyn-Noranda à l’approche du Weekend des rivalités.

Neveu a récolté une passe dans une victoire de 5-3 en prolongation le 25 septembre, puis il a préparé un autre but dans le triomphe de 5 à 2, le 3 octobre. Le talentueux trio de joueurs de 20 ans des Huskies comprend aussi le joueur de centre Peter Abbandonato et le gardien Samuel Harvey.

Les deux autres se sont aussi déjà fait valoir dans l’édition 2018-19 de la Guerre de la 117. Abbandonato a récolté quatre points dans les deux matchs contre Val-d’Or, tandis que Harvey a signé les deux victoires devant la cage des siens.

Hier amis, aujourd’hui rivaux

L’année 2018 est vraiment favorable à l’entraîneur-chef et directeur général des Huskies Mario Pouliot. Le vétéran est débarqué en Abitibi cet été avec des confettis dans ses valises suite aux célébrations de la conquête de la Coupe Memorial avec le Titan d’Acadie-Bathurst quelques mois auparavant et il dirige maintenant un des meilleurs clubs au pays.

Si les Huskies sont au sommet du classement général de la LHJMQ après 13 matchs, Val-d’Or occupe le 16e rang. Le défenseur de 20 ans Félix Boivin brille malgré ce contexte avec une récolte de 12 points à ses 13 premières sorties, avec notamment un but contre Rouyn-Noranda, le 3 octobre.

Boivin a joué trois ans pour Pouliot à Acadie-Bathurst avant d’être échangé à Victoriaville, si bien qu’il était à la maison devant sa télévision quand ses anciens coéquipiers du Titan ont soulevé la Coupe Memorial à Regina.

Personne n’est plus motivé à aider les Foreurs à vaincre les Huskies de Pouliot, d’autant plus que leurs rivaux au nord de la 117 ont repris le dessus dans la rivalité.

Une étoile est née

Quand Roberto Luongo était encore garçon, il s’amusait à lancer une balle contre le mur et se pratiquait à effectuer des arrêts en imitant son héros, Grant Fuhr, alors vedette des équipes dominantes des Oilers d’Edmonton. Les heures de travail ont finalement rapporté quand Val-d’Or a fait de lui le deuxième choix du Repêchage de la LHJMQ de 1995.

Trois ans plus tard, le Montréalais conduisait les Foreurs à une première conquête de la Coupe du Président, balayant Rimouski en quatre matchs. Après deux décennies dans la LNH, le souvenir de cette victoire historique pour Val-d’Or est toujours aussi précieux pour Luongo qui est toujours en quête d’une première Coupe Stanley.

Les Foreurs ont sorti le balai à nouveau en 2001 en éliminant Acadie-Bathurst en quatre matchs en finale. Les hommes en vert et or ont ensuite fait attendre leurs partisans jusqu’en 2014 avant de célébrer une autre conquête du titre, mais cette fois ce fut loin du balayage.

Les Foreurs ont dû se rendre à la limite des sept matchs pour vaincre Baie-Comeau, quand Anthony Mantha a inscrit le but gagnant avec 52 secondes à faire en troisième période du match ultime. Ce but a été la cerise sur le gâteau de la saison de Mantha qui avait auparavant amassé 81 buts en 81 matchs.

Deux ans plus tard, les Huskies ont remporté leur premier et seul championnat du circuit, en battant Shawinigan en cinq matchs. Rouyn-Noranda avait aussi atteint la finale en 2008, s’inclinant contre Gatineau après avoir démarré ces séries éliminatoires en balayant Val-d’Or en quatre matchs. Les Huskies et les Foreurs se sont partagé les honneurs des deux autres séries de première ronde qui les ont opposés, Rouyn-Noranda remportant la première en 2010, puis Val-d’Or ayant le dessus en 2015.

plus de nouvelles
Équipe de la semaine LHJMQ - Semaine 9
Il y a 7 heures
Joueur de la semaine Ultramar: Peter Abbandonato (19 Nov. 2018)
Il y a 9 heures
2:05
18 nov./18 Screaming Eagles 4 Cataractes 3 Prol.
Il y a 24 heures
2:50
18 nov./18 Wildcats 8 Saguenéens 4
Il y a 24 heures
1:44
18 nov./18 Voltigeurs 6 Phœnix 1
Il y a 1 journée
1:29
18 nov./18 Océanic 5 Remparts 1
Il y a 1 journée