MENU
Faire mieux? Beaucoup mieux!

Dans un entretien qu’il a accordé au site LHJMQ.qc.ca en début de saison, l’entraîneur et directeur général des Saguenéens de Chicoutimi Yanick Jean avait établi comme objectif que sa troupe s’améliore en 2016-2017 par rapport à sa saison précédente.

Grimpant de deux rangs au classement général avec six points de plus, passant de 15 à 24 victoires à domicile puis franchissant deux rondes des séries éliminatoires avant de s’éteindre en six rencontres en demi-finale devant des gradins pleins à craquer au Centre George-Vézina contre les champions en titre du calendrier régulier et vous demandez si cette équipe a fait mieux?

Elle a fait beaucoup mieux!

« Personne ne s’attendait à nous voir en demi-finale et personne ne pensait qu’on allait battre Saint John deux fois », a déclaré Frédéric Allard, les yeux rougis par l’émotion au terme de ce sixième match qui marquait aussi la fin de son parcours junior. « On avait la meilleure chimie que je n’avais jamais vue de toute ma vie. »

La population a répondu à l’appel depuis la date limite des transactions alors que la haute direction des Saguenéens a donné un coup de barre en allant chercher des éléments importants qui sont venus épauler Allard et le capitaine Nicolas Roy pour cet impressionnant parcours en séries éliminatoires.

Les billets s’envolaient comme des petits pains chauds et l’équipe est redevenue au centre des discussions dans la région.

L’équipe a suggéré que le premier bilan financier de la nouvelle administration devrait être positif. « Les séries ont été rentables et cela nous permettra de bien conclure notre première année », a déclaré le président et gouverneur des Saguenéens Richard Létourneau alors que l’équipe a attiré 111 471 spectateurs en 42 matchs de saison régulière et des séries, pour une moyenne cumulative de 2 654 spectateurs, notamment 3 884 spectateurs par matchs en séries éliminatoires.

« On voulait que les gens se réapproprient leur équipe et c’est ce qu’ils ont fait », affirmait Jean dans son point de presse suivant l’élimination de l’équipe. « C’est un sentiment d’appartenance qui grandit. »

Outre Allard, le capitaine Nicolas Roy, le gardien Julio Billia, l’attaquant Antoine Marcoux et le nouveau venu Joey Ratelle ont terminé leur séjour dans la LHJMQ, soit trois des quatre meilleurs marqueurs au terme de la campagne et le premier gardien de l’équipe. Bref, de gros morceaux du casse-tête chicoutimien.

Roy vise connaître son plus gros été de préparation à vie en préparation pour un troisième camp d’entraînement dans la LNH chez les Hurricanes de la Caroline et pourrait sinon démarrer la prochaine saison avec les Checkers de Charlotte dans la Ligue américaine. Même chose du côté de Frédéric Allard de l’organisation des Predators de Nashville ou de leur équipe affiliée, soit les Admirals de Milwaukee. Quant à Antoine Marcoux, il semble en voie de poursuivre son parcours chez les Patriotes de l’Université du Québec à Trois-Rivières dans le circuit d’U Sports.

La bonne nouvelle est que Yanick Jean n’a pas dépouillé son équipe en faisant ses emplettes lors de la période des transactions, alors bien que le portrait ne soit pas encore clair sur la composition de l’équipe à la fin de l’été, les Saguenéens ne se positionnement pas en mode reconstruction.

« Il y a beaucoup de joueurs de 19 ans à qui on va parler et il va sûrement y avoir des transactions d’ici le repêchage pour des joueurs de 19 ans qui auront 20 ans la saison prochaine », a-t-il indiqué lors de son bilan de fin de campagne, quelques jours après la fin de la série contre les Sea Dogs.

Le doute demeure quant au retour du Russe German Rubtsov, un espoir des Flyers de Philadelphie qui a subi une fracture à une main qui l’a tenu à l’écart des séries éliminatoires et nécessité une opération. La direction des Saguenéens laisse entrevoir la possibilité d’un retour du gros attaquant dans la région, lui qui a amassé neuf buts et 22 points en 16 rencontres. « (Les Flyers) sont patients avec le développement de leurs joueurs. On va les laisser travailler, c’est leur joueur et par la suite, on va voir », raconte Jean.

Dans le cas du vétéran Dmitry Zhukenov, l’organisation confirme désirer son retour. Le Russe, un choix de quatrième ronde des Canucks de Vancouver en 2015 qui aura 20 ans la saison prochaine a pris le quatrième et le troisième rang des marqueurs de l’équipe au cours des deux dernières saisons avec des récoltes de 57 et 65 points.

Reste ensuite les Samuel Houde (R1/8), Mathieu Desgagnés (R2/24), Félix-Antoine Marcotty (R2/27) et Nathan Larose (R2/30), sélectionnés lors des deux premières rondes du Repêchage de la LHJMQ l’été dernier à Charlottetown sur qui on comptera un peu plus au début de la prochaine campagne.

« C’est l’après-Nicolas (Roy) et Frédéric Allard, mais je ne dirais pas que c’est un nouveau cycle », a affirmé l’entraîneur-chef et directeur général dans son bilan de fin de campagne.

L’équipe ne se présentera pas sur l’estrade à Saint John le 3 juin pour la première ronde du prochain Repêchage de la LHJMQ et cette situation n’est pas appelée à changer à moins d’une grande surprise alors que la stratégie des Sags sera axée sur les rondes 4 à 9 dans le cadre d’une cuvée qu’il a qualifiée de profonde cette année.

plus de nouvelles
1:10
23 sept./17 Screaming Eagles 3 Sea Dogs 1
Il y a 24 minutes
1:22
23 sept./17 Remparts 4 Drakkar 1
Il y a 2 heures
0:46
23 sept./17 Océanic 2 Saguenéens 1 Prol.
Il y a 2 heures
1:18
23 sept./17 Mooseheads 3 Islanders 2
Il y a 4 heures
Racicot suspendu jusqu'à nouvel ordre
Il y a 9 heures
1:46
22 sept./17 Phoenix 4 Foreurs 5 Prol.
Il y a 21 heures