MENU

État des Forces – DIVISION DES MARITIMES

Avec la période des transactions de la LHJMQ derrière nous, la lutte pour les séries éliminatoires est officiellement lancée. Puisque les Mooseheads de Halifax seront l’équipe hôtesse de la Coupe Memorial de 2019, ce seront deux équipes de la LHJMQ qui se rendront en Nouvelle-Écosse dans l’espoir de mettre la main sur le trophée le plus convoité du hockey junior canadien.

Les équipes ont fait connaître leurs intentions d’être la seconde formation de la Ligue au championnat national du mois de mai via les changements qu’elles ont apportées à leurs alignements.

Déployer leurs ailes

Bien évidemment les formations des Maritimes n’auraient pas à voyager bien loin si l’une d’elles réussissait à se qualifier à titre de deuxième équipe qui représentera la LHJMQ au tournoi printanier. Par contre, celles qui se sont mis en position de compétitionner pour un titre ont encore un marathon devant elles.

Les Screaming Eagles du Cap-Breton le savent très bien. Et ils sont prêts à relever le défi.

Jusqu’ici cette saison, les Screaming Eagles se sont retrouvés plus souvent qu’autrement au milieu du classement général. Par contre, avec des joueurs d’impact tels que les attaquants Mitchell Balmas, Mathias Laferriere, Egor Sokolov et Declan Smith, le défenseur Leon Gawanke et le gardien Kevin Mandolese, l’entraineur-chef et directeur général Marc-André Dumont voit un noyau de joueurs sur qui il pourra miser afin de connaître du succès en séries élinminatoires.

« Nous avions un groupe de joueurs qui se comportait bien sur la patinoire », explique Dumont. « Ils avaient développé une bonne chimie. Nous trouvions que c’était le temps idéal pour transiger afin de leur trouver du renfort. »

Parmi ces transactions, Dumont a notamment fait l’acquisition des ailiers Shawn Boudrias et Derek Gentile. Les deux attaquants avaient une moyenne d’exactement un point par match avec les Olympiques de Gatineau et les Islanders de Charlottetown, respectivement. Deux défenseurs se sont aussi amenés via des transactions. Nathan Larose est arrivé des Sea Dogs de Saint John au début de la période des transactions, alors que Robbie Sandilands s’est amené des Cataractes de Shawinigan à la date limite des échanges.

Dumont a spécifié ses intentions derrière tout ce mouvement de personnel.

« Notre comité hockey et moi-même s’y prenons des mois en avance pour identifier des joueurs que nous pensons qui pourraient bénéficier à notre organisation », dit Dumont. « Cette une conversation qui perdure. Nous devenons plus spécifiques dans nos conversations une fois rendus au mois de Décembre. Avec Shawn, Derek et Roddie, nous avons des joueurs qui peuvent nous aider cette saison et possiblement la saison prochaine aussi. Nathan pourrait quant à lui être avec nous pour les deux prochaines années. C’était un facteur important avant de faire des échanges pour eux. »

Dumont n’hésite pas lorsqu’on lui demande quelle sera la clé du succès de son équipe dans cette deuxième moitié de saison, et dans le futur, avec cette formation revampée.

« Nous avons besoin de contributions de tout le monde », dit-il. « Ça ne peut pas venir de seulement quelques joueurs. Quand [Leon] Gawanke n’était pas dans notre alignement le mois passé parce qu’il participait au Mondial Junior [Division I] avec l’Allemagne, nous avons eu des contributions de tout le monde et le mois a bien été. Les joueurs sont en train de développer un intense niveau de combativité, et cela aide à leur progression. Ce sera ça, la clé de notre succès. »

Mais les Screaming Eagles ont de la compétition nous seulement dans leur division, mais à-même leur province. Les meneurs de la division, les Mooseheads de Halifax, ont amélioré leur alignement depuis le début de la saison, obtenant les services du centre Samuel Asselin du Titan d’Acadie-Bathurst et de l’ailier (présentement blessé) Ostap Safin des Sea Dogs de Saint John en septembre dernier. Durant la période de transactions, Halifax a obtenu les services de Keith Getson des Islanders, de l’ailier Maxime Trépanier des Olympiques et du défenseur Alexis Sansfaçon du Titan.

Une autre équipe qui se retrouve toujours vers le haut du classement général de la LHJMQ est celle des Wildcats de Moncton. Une formation avec un bon noyau de jeunes, Moncton est demeurée plutôt tranquille au cours de la période des échanges en n’allant chercher que l’attaquant défensif Charles-Antoine Giguère de l’Armada de Blainville-Boisbriand et le défenseur Christian Huntley des Remparts de Québec. Suite à l’annonce de la perte du défenseur suisse Simon Le Coultre pour la saison, l’équipe a aussitôt transigée à nouveau avec l’Armada pour obtenir le défenseur finlandais Aleksi Anttalainen.

Mais le plus gros changement à Moncton s’est produit au lendemain de la période des transactions alors que l’équipe a relevé l’entraineur-chef Darren Rumble de ses fonctions, lui qui avait été derrière le banc des Wildcats depuis cinq ans et demi.

La ville portuaire maintient le cap

Avec une emphase aussi axée sur le talent dans la ligue, les équipes qui regardent déjà vers le futur ont plutôt profitées des occasions de transactions pour peaufiner leurs alignements.

En ce sens, les Sea Dogs de Saint John ont continué de démontrer de la patience, tout comme ils le font si bien depuis le début de la saison. Ils ont aussi ajouté un nouveau mot à leur vocabulaire durant la période des transactions : responsable.

« J’ai été impressionné à quel point nous avons été responsables », a commenté le directeur général des Sea Dogs, Trevor Georgie. « Nous avons été responsables mais actifs et ces échanges nous aideront présentement et dans le futur. Nos transactions étaient très calculées. »

Avec jusqu’à 12 joueurs recrues dans l’alignement certains soirs, la philosophie des Sea Dogs de démontrer de la patience dans leur ascension vers le sommet a persistée. En échangeant l’ailier Ostap Safin à Halifax, le défenseur Nathan Larose au Cap-Breton et le gardien Alex D’Orio à Baie-Comeau, l’organisation a obtenue, entre autres, des choix de première ronde en 2020 et 2021, en plus du talentueux joueur de centre de 16 ans, Alex Drover.

Pour Georgie, tout fait partie d’un plan.

« Nous avons respecté notre plan », a-t-il expliqué. « Notre objectif était de compétitionner pour un titre dans trois ans et nous avons fait plusieurs choses avec ces échanges qui nous aideront à l’accomplir. Nous avons maintenant six choix de premier tour dans les deux prochains repêchages. En allant chercher Drover, nous avons maintenant quatre joueurs qui proviennent de la première ronde du repêchage de l’année dernière. Nous sommes très heureux avec ça. »

Le besoin d’offrir la présence de vétérans à ce groupe de jeunes joueurs n’a pas été ignoré par l’organisation non plus. Georgie a adressé la situation en échangeant pour obtenir les gardiens Mikhail Denisov des Cataractes et Zachary Bouthillier des Saguenéens, en plus du défenseur Benjamin Gagné des Remparts.

« Ça peut être difficile pour un jeune joueur de compétitionner à ce niveau-ci », admet Georgie. « Nous voulions faire notre possible pour solidifier notre jeune groupe. Benjamin Gagné est une très bonne addition, lui qui a été capitaine à Québec. D’ajouter de l’expérience grâce à des gars comme Gagné, Denisov et Bouthillier était très important. Nous avons été en mesure de rendre notre équipe meilleure dès maintenant, et à petit prix. »

C’est une saison difficile à Saint John. Ça n’a toutefois pas empêcher l’homme responsable de bâtir l’équipe de modifier son approche.

« Rien ne vient sans un peu d’adversité », dit Georgie.

L’espoir des Sea Dogs est que les échanges complétés avant la date limite des transactions rendront les choses plus agréables, tant pour les semaines que pour les années à venir.

Les Islanders de Charlottetown ont aussi mis l’emphase sur leur succès futur dans leurs échanges. Ils ont envoyé l’attaquant Keith Getson à Halifax contre un autre vétéran en Jordan Maher et des choix au repêchage, Derek Gentile au Cap-Breton contre le défenseur de 17 ans Noah Laaouan, et le défenseur étoile Pierre-Olivier Joseph à Drummondville contre l’espoir des Devils du New Jersey Xavier Bernard, un choix de premier et deux choix de deuxième tour. Les Islanders ont donc rapidement fait comprendre qu’ils seront une menace pour la division des Maritimes pour les saisons à venir.

Les champions en titre de la Coupe Memorial, le Titan d’Acadie-Bathurst, sont très actifs au niveau des transactions depuis le début de la saison, complétant pas moins de 16 échanges. Les mouvements de personnel les plus importants impliquaient l’envoi de Samuel Asselin à Halifax, du défenseur Keenan MacIsaac et de l’ailier Ethan Crossman à Baie-Comeau et des défenseurs Michal Ivan et Noah Dobson à Drummondville et Rouyn-Noranda, respectivement. En obtenant de ces échanges une dizaine de choix dans les trois premières rondes des trois prochains repêchages de la LHJMQ, en plus d’un duo de défenseurs prometteurs en Olivier Turan et Cole Larkin, le Titan a les yeux rivés sur une autre course au championnat dans les prochaines saisons.

Avec les alignements confirmés et les morceaux en place, il ne reste plus qu’aux équipes à sauter sur la glace afin de voir comment ces transactions auront un effet sur les mois et les années à venir.

Attachez-vous.


*Cliquez ici pour voir toutes les transactions. 

plus de nouvelles
2:26
LHJMQ | Analyse du Jour 2 du Repêchage LNH 2019
Il y a 2 jours
La LHJMQ bien représentée au Jour 2 du Repêchage LNH 2019
Il y a 2 jours
GALERIE : Les joueurs de la LHJMQ sélectionnés au Repêchage LNH 2019
Il y a 2 jours
2:29
Repêchage LNH 2019 | Point de presse Samuel Bolduc
Il y a 2 jours
2:31
Repêchage LNH 2019 | Point de presse Raphaël Lavoie
Il y a 2 jours
1:18
Entrevue avec Alex Beaucage au Repêchage LNH 2019
Il y a 2 jours