MENU
Chiffres intéressants en vue du week-end #23

Difficile d’avoir des classements plus excitants que ceux de la LHJMQ. Est-ce que Saint John réussira à conserver le 1er rang du classement général? Tyler Boland (97 points) résistera-t-il à l’élan offensif de Vitalii Abramov (91), ce dernier ayant amassé 22 points en février? D’autre part, voyez comment les gardiens de but du Drakkar se démarquent depuis un mois, Antoine Samuel (PHOTO) et son jeune coéquipier Justin Blanchette.

À SURVEILLER …

  • Blainville-Boisbriand (82 points | 60 parties) – l’Armada est au cœur d’un voyage torride actuellement. Mais le club ayant alloué le moins de buts cette saison (153 buts contre) devra faire face à de puissantes offensives lors des prochains duels. Hier, ils ont entrepris leur périple d’une semaine avec une victoire de 3-0 au Cap-Breton. Il s’agissait de leur 9e blanchissage de la saison, ce qui constitue un NOUVEAU RECORD DE LA LHJMQ! Comment s’en sortiront-ils : toujours prétendants au trophée Jean-Rougeau, ou en lutte pour conserver leur 5e position? L’Armada visitera successivement ce week-end Charlottetown (samedi) et Acadie-Bathurst (dimanche). Et mardi, ils feront un arrêt à Rimouski pour y affronter l’Océanic. De gros matchs pour les hommes de Joël Bouchard qui accusent maintenant un retard d’un seul point sur Rouyn-Noranda (83 points | 60 parties) avec qui ils luttent pour le 1er rang de la division Ouest. Voyez l’impact qu’auront ces matchs sur le classement général , accessible via ce lien.
  • Saint John (88 points | 60 parties) – les Sea Dogs semblent être sur la bonne voie pour remporter le titre de champions de la saison régulière pour la 4e fois de leur histoire, après les consécrations de 2009-10, 2010-11 et 2011-12. Leur plus proche poursuivant est Charlottetown qui accuse un retard de trois points, avec 8 matchs à disputer… Surtout lorsque l’on sait que Saint John et Charlottetown ont des rendements identiques depuis le 1er janvier, les 2 clubs ayant amassé 38 points en 24 matchs, les deux meilleurs rendements de la Ligue depuis ce jour! D’ailleurs, les 2 rendez-vous à ne pas manquer : vendredi le 10 mars (CHA @ SNB) et vendredi le 17 mars (SNB @ CHA). Vos billets vous attendent à la billetterie Messieurs/Dames!
  • Baie-Comeau (52 points | 16e LHJMQ) – la troupe dirigée par Martin Bernard vend chèrement sa peau ces temps-ci, ayant amassé des points dans 7 de ses 10 dernières parties (4-3-2-1 | 11 points); ils ont même vaincu la 2e meilleure équipe de la LHJMQ mercredi passé en défaisant Shawinigan par 4-3. Si bien que si les séries s’amorçaient aujourd’hui, le Drakkar y participerait et délogerait Sherbrooke (50 points | 17e). Deux rencontres à domicile ce week-end pour Baie-Comeau : Moncton sera le visiteur ce soir, et demain après-midi ce seront les Remparts de Québec qui se pointeront au Centre Henry-Léonard. Pendant ce temps, Sherbrooke sera opposé à Gatineau (ce soir) et Shawinigan (dimanche). Mentionnons que les deux gardiens du Drakkar performent très bien depuis le 8 février, Antoine Samuel (,932 d’efficacité après avoir reçu une moyenne de 35,7 tirs par match) et Justin Blanchette (,929 | moyenne de 1,94)…

LES GARDIENS DU DRAKKAR – DEPUIS LE 8 FÉVRIER

GARDIENS MOY MIN TIRS BC ARR MLM V D DP DF %ARR BL
* Justin Blanchette 1.94 186 85 6 79 27,4 1 0 1 1 0.929 0
Antoine Samuel 2.44 419 249 17 232 35,7 3 3 1 0 0.932 0

 

EXCLUS DES SÉRIES

  • Moncton (31 points | 60 parties | 18e) – leur récente séquence de 25 défaites d’affilée a confirmé l’élimination de l’équipe, qui ratera les séries de fin de saison pour la 6e fois de son histoire, ce qui n’était pas survenu depuis 2008 tout de même pour les Wildcats…

RECORDS

  • Acadie-Bathurst – le Titan pourrait égaler samedi son record d’équipe de 9 victoires de suite, marque établie en 2001-02, réalisée en 2 occasions de surcroît! Simple rappel, au printemps 2002, le Titan avait atteint la grande finale, s’inclinant devant les Tigres de Victoriaville. Est-ce un présage pour les éliminatoires 2017?
  • Blainville-Boisbriand – l’Armada a égalé dimanche passé le record de la LHJMQ de 8 blanchissages par une équipe en une saison. Et ils ont brisé la marque hier, tel que nous l’avons écrit plus haut. Fait à noter, ils ont enregistré 18% des 49 blanchissages de la saison 2016-17 dans la LHJMQ! Lors de ce jeu blanc de 3-0 face à Drummondville, Samuel Montembeault a lui aussi imprimé son nom dans le livre des records de son équipe, en signant son 5e blanchissage de la saison (Etienne Marcoux, 4, 2012-13), et en enregistrant son 11e coup de pinceau à vie (Etienne Marcoux, 10, 2009-2014). Et Montembeault a répété ses exploits hier, c’est lui qui était de garde pour le jeu blanc historique au Cap-Breton, son 6e de la saison, 12e à vie à son 148e  match. L’ultime fait d’arme pour le Montembeault serait d’abaisser sa moyenne de buts alloués à vie (2,56 | 2e de tous les temps) à la hauteur de celle d’Ondrej Pavelec (2,52 | recordman). Ajoutons que s’il devait blanchir l’adversaire une autre fois, il égalerait le record de la LHJMQ de 7 blancs en une saison, et surtout, il serait le gardien qui aurait pris le moins de parties pour y arriver (35 actuellement), Philippe Cadorette l’ayant fait en 52 parties avec Baie-Comeau en 2013-14.
  • Francis Leclerc (Blainville-Boisbriand) – Mathieu Bellemare (Gatineau) s’était emparé il y a un an du record de la plus basse moyenne de buts alloués en une saison par un cerbère recrue (2,43). Mais voilà que Leclerc s’illustre en sa saison recrue, affichant la plus reluisante moyenne de toute la ligue en 2016-17 à 2,29. Il détient même une avance de 12 centièmes sur son plus proche poursuivant pour l’obtention du trophée Jacques-Plante, devançant Mikhail Denisov (SHA | 2,41). Dans le clan de l’Armada, Leclerc peut même viser d’abaisser la marque d’équipe d’Etienne Marcoux de 2,14 réalisée lors de la campagne 2012-13.
  • Samuel Girard (Shawinigan) – avec 61 mentions d’aide, il tente actuellement de surpasser sa marque personnelle de l’an dernier de 64. Le record d’équipe à Shawinigan semble assez loin pour Girard, mais qui sait si ce magicien nous servira quelques prestations extraordinaires pour grimper son total de mentions d’aide à la barre du record de franchise de Daniel Bock (78, 1988-89). Le défenseur de 18 ans a toujours 8 parties à venir avec les Cataractes, alors que son rythme actuel de 1,17 aide par match lui donnerait quelque 70 passes au terme du calendrier.

SÉQUENCES

  • Vladimir Kuznetsov (Acadie-Bathurst) – il tentera samedi contre Rimouski de trouver le fond du filet dans une 7e partie de suite. Il a marqué 12 buts en autant de rencontres au cours du mois de février, totalisant 19 points et un différentiel de +15. Cette saison, il affiche une moyenne d’un point par partie (61 pts / 60 pj).
  • Nicolas Meloche (Charlottetown) – avant d’être blanchi hier, le vétéran défenseur des Islanders avait marqué un but dans chacun de ses 3 derniers matchs, portant son total à 14 en 2016-17 (2e rang chez les défenseurs derrière TJ Melancon avec 18). Depuis qu’il a changé d’uniforme à la fin décembre, son différentiel Plus-Moins est de +26 en 27 rencontres, tout en ayant contribué en offensive à 19 points.
  • Zachary Bouthillier (Shawinigan) – mercredi dernier, il a vu sa séquence de 13 décisions de suite sans revers en « temps régulier » s’arrêter, lorsque le Drakkar de Baie-Comeau a vaincu les Cataractes par la marque de 4-3. Ses 30 arrêts lui ont tout de même valu le titre de 3e étoile de la rencontre. En tant que recrue, il montre une fiche de 11-1-2 en 2016-17, avec une moyenne de 2,99 et un pourcentage d’arrêts de ,892.
  • Yakov Trenin (Gatineau) – il vient d’amasser 11 points dans ses 6 derniers matchs, avec 4 prestations de 2 points ou plus. Reconnu comme l’un des bons attaquants dans les deux sens de la patinoire, il a atteint le plateau des 25 buts le 25 février dernier contre Chicoutimi. Il excelle au cercle des mises en jeu avec une efficacité de 59%.

SUR LA ROUTE

  • Félix Lauzon (Victoriaville) – celui qui avait été un choix de 2e ronde des Tigres en 2014 est le genre de joueur tenace, qui dérange continuellement les défenseurs du clan opposé. L’attaquant de 18 ans a marqué 15 de ses 19 buts (78,9% de sa production à l’étranger) sur les patinoires adverses, alors que c’est Giovanni Fiore qui mène la ligue avec 26 filets sur la route (55,3% de ses 47 buts sur la route). Avec 49 points en 45 parties, Lauzon (1,09) et Alexandre Goulet (1,36 | 83 pts, 61pj) sont les deux seuls joueurs des Tigres en 2016-17 à avoir une moyenne de point par match supérieure à 1,00. Joint au téléphone, son entraîneur Louis Robitaille n’avait que des éloges à son égard : « Félix est une définition de caractère et de leadership. Plus l’enjeu est grand, plus il élève son niveau de jeu. Il n’a pas peur de se salir, que ce soit à la maison ou sur la route! ».
  • Christophe Boivin (Acadie-Bathurst) – il est celui qui a amassé le plus de points lors de matchs de son équipe à l’étranger, soit 45. C’est 9 points de plus que sa fiche à la maison (36), avec 30 matchs tant sur la route qu’à domicile. Une saison remarquable de 81 points pour le « David Desharnais » des temps modernes dans la LHJMQ, à 5’08 et 166 livres… Son prochain but sera son 100e en saison régulière à vie dans le circuit Courteau, lui qui n’est qu’à 3 rencontres du cap des 250 depuis son arrivée en 2013-14 avec le Titan. Mentionnons qu’il figure parmi les 10 meilleurs de la LHJMQ avec son différentiel de +34.

PLUS DE POINTS SUR LA ROUTE EN 2016-17

Pos Joueur Équipe Record
1 Christophe Boivin Acadie-Bathurst 45
2 Vitalii Abramov Gatineau 43
3 Giovanni Fiore Cape Breton 41
3 Alexandre Goulet Victoriaville 41
3 Filip Chlapik Charlottetown 41
6 Tyler Boland Rimouski 37

 

À L’AISE À LA MAISON

  • Tyler Boland (Rimouski) – au Colisée Financière SunLife, le nom le plus souvent prononcé cette saison par l’annonceur-maison a certes été celui du numéro 22, Tyler Boland! Pas moins de 60 de ses 97 points (61,9%) ont été récoltés devant les partisans de son équipe. Même au chapitre des buts, il est le meneur de la ligue pour sa production à la maison avec 28, devançant Nico Hischier des Mooseheads de Halifax avec 26. Boland a enregistré 28 parties d’au moins 2 points en 2016-17.

PLUS DE POINTS À DOMICILE EN 201617

Pos Joueur Équipe Record
1 Tyler Boland Rimouski 60
2 Maxime Fortier Halifax 50
2 Nico Hischier Halifax 50
4 François Beauchemin Val-d`Or-Charlottetown 49
5 Vitalii Abramov Gatineau 48
6 Dylan Montcalm Rimouski 46

 

GROS APPUI DES PARTISANS EN MAURICIE

  • Cataractes – en terminant, est-ce que le club shawiniganais brisera son record d’assistance en une saison? La marque à surpasser est celle de 120 420 spectateurs établie en 2011-12. Avec 5 matchs à disputer au Centre Gervais Auto, les partisans devront être en moyenne 4000 par rencontre pour espérer réécrire cette page d’histoire. Une Page Facebook a été préparée par les Cataractes pour les partisans, afin de solliciter ces derniers à se présenter à l’aréna. Tous ceux qui la partageront, auront la chance de se mériter un chandail officiel de l’équipe. Au moment d’écrire ces lignes, pratiquement 500 partages de la page avaient déjà été faits!

Record-billets-saison

plus de nouvelles
Un vent de jeunesse souffle sur l’équipe de recruteurs
Il y a 2 heures
L’été de Marc-Olivier Duquette
Il y a 3 jours
Le Phœnix tient son nouvel entraîneur des gardiens !
Il y a 3 jours
Luke Green plus affamé que jamais
Il y a 3 jours
Changement au département hockey des Voltigeurs
Il y a 3 jours
Une récompense bien méritée pour Hugo Roy
Il y a 1 semaine