MENU
Chiffres intéressants en vue du week-end #20

Tout un week-end s’annonce dans la LHJMQ. Plusieurs matchs auront une incidence sur le classement final qui prévaudra en soirée le samedi 18 mars. Entre autre, les équipes de tête ont rendez-vous à Boisbriand (ce soir | Huskies/Armada) et Saint John (samedi | Cataractes/Sea Dogs). Selon vous, quel joueur a eu le plus d’impact depuis qu’il a été acquis dans une transaction? Dubois, Beauchemin, Bourque…

DUELS À SURVEILLER

  • Rouyn-Noranda (71 points | 52 pj) @ Blainville-Boisbriand (66 points | 51 pj) – les deux clubs bataillent pour le 1er rang de la division Ouest, et ce soir, c’est au Centre d’Excellence Sport Rousseau que se jouera le plus important match de la saison des 2 équipes. Une victoire des Huskies pourrait être capitale et avoir une saveur de championnat pour la « meute » de Gilles Bouchard, et ce même si il reste plus de . D’ailleurs, les Huskies ont vaincu l’Armada 3 fois en 4 tentatives en 2016-17, et c’est 7 en 8 si l’on ajoute les séries de fin de saison 2016…
  • Shawinigan (70 points | 50 pj) @ Saint John (72 points | 50 pj) – samedi, l’attention sera tournée sur cet affrontement de meneurs des divisions Est et Maritimes. Le 1er décembre, les Sea Dogs ont remporté le 1er affrontement; avec 2 buts de Bokondji Imama marqués à la 59e minute, ils ont transformé une quasi-victoire par jeu blanc des Cataractes en une dramatique défaite des locaux par 3-2 en fusillade. Récemment, les Sea Dogs ont remporté chacun de leurs 8 derniers matchs, alors que les Cataractes ont amassé 14 points sur une possibilité de 20 dans leurs 10 dernières sorties (6-2-2-0).

CLUB LE PLUS AMÉLIORÉ DEPUIS LE 6 JANVIER?

  • Efficacité de 6 sur 10 – elles sont dix formations à évoluer pour un pourcentage de points de ,600 ou plus depuis la date limite des échanges. Comme vous le verrez dans le tableau ci-bas, 5 des 6 clubs des provinces Maritimes sont de ce groupe sélect : Saint John, Charlottetown, Halifax, Acadie-Bathurst et Cap-Breton.
  • Charlottetown – les Islanders performent à un haut niveau depuis la fin de la période de transactions. Du 6 janvier au 8 février, ils ont affiché un pourcentage de points de ,714 (9 victoires en 14 parties). Durant cette période, ils formaient la plus redoutable offensive du circuit Courteau, ayant surpris les gardiens adverses 72 fois, bon pour une moyenne supérieure à 5 buts par rencontre (5,14), bien au-dessus de la moyenne des clubs de la ligue pour la même période (3,49).

Depuis la clôture de la dernière période des transactions (6 janvier au 8 février)

Rang Equipe PJ V D DP DF PTS %PTS
1 Saint John, Sea Dogs 12 10 2 0 0 20 0,833
2 Rouyn-Noranda, Huskies 13 10 3 0 0 20 0,769
3 Charlottetown, Islanders 14 9 3 2 0 20 0,714
4 Chicoutimi, Saguenéens 14 9 4 0 1 19 0,679
5 Blainville-Boisbriand, Armada 13 9 4 0 0 18 0,692
6 Shawinigan, Cataractes 14 8 4 2 0 18 0,643
7 Halifax, Mooseheads 15 8 5 1 1 18 0,600
8 Acadie-Bathurst, Titan 12 8 3 1 0 17 0,708
9 Cape Breton, Screaming Eagles 13 8 4 0 1 17 0,654
10 Victoriaville, Tigres 12 7 3 1 1 16 0,667
11 Rimouski, Océanic 15 7 7 1 0 15 0,500
12 Val-d’Or, Foreurs 12 6 5 1 0 13 0,542
13 Québec, Remparts 13 6 7 0 0 12 0,462
14 Gatineau, Olympiques 14 5 8 1 0 11 0,393
15 Baie-Comeau, Drakkar 15 4 9 2 0 10 0,333
16 Drummondville, Voltigeurs 14 3 9 0 2 8 0,286
17 Sherbrooke, Phoenix 12 3 9 0 0 6 0,250
18 Moncton, Wildcats 13 0 11 1 1 2 0,077

MOYENNE DE BUTS COMPTÉS PAR MATCH – Depuis la clôture de la dernière période des transactions (6 janvier au 8 février)

PJ BP MBP
Charlottetown 14 72 5.14
Acadie-Bathurst 12 55 4.58
Saint John 12 55 4.58
Cape Breton 13 57 4.38
Rouyn-Noranda 13 56 4.31
Halifax 15 56 3.73
Rimouski 15 54 3.60
Victoriaville 12 43 3.58
Blainville-Boisbriand 13 46 3.54
Shawinigan 14 47 3.36
Gatineau 14 45 3.21
Val-d’Or 12 38 3.17
Baie-Comeau 15 45 3.00
Chicoutimi 14 42 3.00
Québec 13 35 2.69
Drummondville 14 34 2.43
Moncton 13 30 2.31
Sherbrooke 12 26 2.17
Par équipe / Per Team 240 836 3.49

 

ACQUISITIONS RÉCENTES DE PREMIER PLAN

  • Pierre-Luc Dubois (Blainville-Boisbriand) – pour le moment, celui qui a été un 3e choix au total des Blue Jackets de Columbus au dernier repêchage de la LNH, est sans aucun doute la révélation du groupe des joueurs transigés il y a un mois. Il a offert un rendement de 21 points, soit 12 buts en 12 rencontres depuis son 1er match avec l’Armada le 8 janvier. Six matchs d’au moins 2 points, dont une prestation de 2 buts et 2 passes le 4 février contre Val-d’Or, ce qui confirmait un gain de 5-4 en prolongation. Maintenant 39 points en 32 joutes après un lent départ en 1ère moitié de saison 2016-17…
  • François Beauchemin (Charlottetown) – un joueur de 20 ans d’une grande utilité actuellement pour les Islanders. Il est le 1er pointeur de cette formation avec 75 points, dont 20 dans son nouvel uniforme. D’une constance à toute épreuve avec une moyenne de 1,4 point par rencontre, il a récemment. Il a amassé 4 points en désavantage numérique cette saison (1+3). De plus, tout comme Kameron Kielly, il vient d’inscrire son nom dans le livre des records de la franchise des Islanders de Charlottetown (incluant MTL et PEI): 4 buts dans un même match. Les deux ont réussi le tour de force en moins d’une semaine d’intervalle…
  • Nicolas Meloche (Charlottetown) – tiens, un autre membre des Islanders! Le choix de 2e tour de l’Avalanche du Colorado en 2015 vient de connaître toute une séquence depuis son arrivée dans les Maritimes juste après Noël. Pas moins de 14 points en 18 joutes, et surtout un différentiel Plus-Moins de +15. Il n’a complété que 3 rencontres dans les Moins depuis son arrivée dans la capitale de l’Ile-du-Prince-Edouard.
  • Zachary Malatesta (Acadie-Bathurst) – son acquisition par le Titan s’avère un coup de maître jusqu’ici! Le brillant défenseur acquis des Wildcats a jusqu’ici contribué sur 14 buts des siens en 17 parties (4 buts et 10 aides), avec un différentiel de +4. Mais son coéquipier à la défense Adam Holwell s’avère tout aussi efficace (9 pts | +12 | 17 pj). Une pierre, deux coups!
  • Simon Bourque (Saint John) – quelle séquence il connaît, avec 10 points en 6 rencontres! La brigade défensive des Sea Dogs sera difficile à affronter d’ici la fin de la saison. D’autant plus depuis que Simon Bourque s’est amené de Rimouski, ce dernier s’étant illustré avec 13 points en 14 parties et gros différentiel positif de +10. Il n’est pas le plus flamboyant, mais certes très efficace dans son jeu défensif. Depuis le 4 janvier, date correspondant à la 1ère sortie de Bourque dans son nouvel uniforme, les Sea Dogs ont complété 9 parties en n’allouant que 2 buts ou moins, signant 11 victoires en 14 matchs lors de cette séquence. Et sur le jeu de puissance, les Sea Dogs étaient déjà une puissance avant son arrivée et sont toujours les meneurs avec leur efficacité de 30,1%, et Bourque apporte de la profondeur, ayant entre autre marqué son 12e but de la campagne mercredi sur un avantage numérique.
  • Quelques autres – à cette liste aurait pu s’ajouter Frédéric Aubé, Luke Green, tout comme les gardiens Callum Booth, Olivier Tremblay et Mark Grametbauer. Certaines recrues ont pris leur place aussi, pensez aux David Noël, Justin Blanchette et Dereck Baribeau. Consultez nos pages de statistiques pour tous les détails pour y faire votre propre analyse: http://lhjmq.qc.ca/stats

CERCLES DES MISES EN JEU

  • Alexandre Alain (Blainville-Boisbriand) – avec un pourcentage d’efficacité de 61,5%, il vient au 1er rang dans la LHJMQ après le ¾ de la saison de disputée.
  • Jean-Christophe Beaudin (Rouyn-Noranda) – avant son match d’hier, avec 1108 mises au jeu auxquelles il avait été désigné, dont 671 remportées, il s’avère l’un des plus efficaces de toute la ligue. Mentionnons que ce dernier a atteint le cap des 200 points le 3 février contre Baie-Comeau.
  • Hugo Roy (Sherbrooke) – le plus occupé d’entre tous parmi les centres, avec 1344 luttes pour la rondelle déposée par l’officiel, avec un bon rendement supérieur à 55%.

MEILLEURS POURCENTAGES SUR LES MISES EN JEU (minimum 250 mises en jeu)

Nom Équipe PJ MJ MJG MJ%
Alain, Alexandre BLB 49 626 385 61.5
Lauzon, Félix Vic 37 656 398 60.7
Beaudin, Jean-Christophe Rou 48 1108 671 60.6
Kielly, Kameron Cha 48 551 333 60.4
Trenin, Yakov Gat 38 913 544 59.6
Roy, Nicolas Chi 36 913 539 59
Phelan, James Vic 51 1032 602 58.3
Noel, Nathan SNB 36 622 357 57.4
Asselin, Samuel Sha 50 824 467 56.7
Gignac, Brandon Sha 42 827 466 56.3
Somppi, Otto Hal 46 937 526 56.1
Mongo, Yvan BLB 44 483 271 56.1
Demers, Antoine Sha 46 392 219 55.9
Roy, Hugo She 51 1344 745 55.4
Montcalm, Dylan Rim 52 1004 554 55.2
MacEwen, Zack Gat 50 851 467 54.9
Abols, Rodrigo Bat 35 641 352 54.9

 

RECORD

EQUIPES D’ÉTOILES DES TIGRES!

  • Victoriaville – on annoncera demain les équipes d’étoiles de tous les temps chez les Tigres de Victoriaville. Il s’agit d’une compilation des votes des partisans, alors que l’on avait séparé les joueurs en 3 décennies correspondantes aux 30 saisons des Tigres (1987 à 2017). De mon côté, je me permets de vous citer 4 grands noms de l’histoire des Tigres de Victoriaville, à titre purement personnel.
  • Yanick Jean – tout d’abord, comme entraîneur-chef, Jean mérite largement de se retrouver dans ma liste. En 6 saisons et demie, il a cumulé le total record de 229 victoires en saison régulière, le record d’équipe pour un entraîneur. Il détient aussi la marque pour la longévité avec 425 matchs dirigés, devant les 324 d’Alain Rajotte.
  • Stéphane Fiset – devant le filet, hésitation entre Mathieu Garon et Stéphane Fiset, mais ce dernier a eu le dessus en raison de ses performances en séries où il a mené son équipe en finale de ligue deux fois, s’inclinant devant leur bête noire, le Titan e Laval en chaque occasion.
  • Danny Groulx – comme défenseur, j’arrête mon choix sur l’unique Danny Groulx; ce dernier avait été extraordinaire durant la saison historique des Tigres en 2001-02, terminant au 1er rang des pointeurs en éliminatoires (39 points en 22 parties), menant les siens à leur 1ère et unique Coupe du Président.
  • Alexandre Daigle – je ne m’attend certes pas au ralliement complet avec ce choix comme le plus grand attaquant de tous les temps chez les Tigres. À 16 et 17 ans, avant de devenir le tout 1er choix des Sénateurs d’Ottawa, il aura été la VEDETTE de toute la LHJMQ. Cette fusée sur patins n’avait pas son pareil pour soulever les foules avec ses montées spectaculaires. Pas moins de 281 points en seulement 137 parties de saison régulière, une moyenne électrisante supérieure à 2 points par rencontre. Daigle sera honoré vendredi prochain le 17 février, alors que son chandail #91 sera retiré par les Tigres… 22 ans après son dernier match.

Tigres_pub_activites30e_f2

plus de nouvelles
6e tournoi de golf du Club des Ambassadeurs CANIMEX de la LHJMQ
Il y a 7 heures
Les Remparts signent un agent libre
Il y a 14 heures
T.J. Melancon se rajoute à la liste des joueurs invités dans un camp professionnel
Il y a 14 heures
David Noel - 130e Rang
Il y a 1 journée
Antoine Morand - 60e Rang
Il y a 1 journée
Jocktan Chainey - 191e Rang
Il y a 1 journée