MENU
« C’est parmi les plus gros projets réalisés à travers la LHJMQ » 

SHAWINIGAN – Les actionnaires des Cataractes et la ville de Shawinigan se sont offert tout un cadeau pour Noël. Ce sont toutefois les partisans de l’équipe qui en profiteront.

Lumières éteintes, projections lumineuses sur la glace ainsi que des animations dans un tout nouvel écran vidéo qui ceinture l’amphithéâtre. Voilà ce qui attendait les amateurs pour l’avant-match du duel opposant l’équipe aux Huskies de Rouyn-Noranda, mardi soir.

« Je me sens comme un garçon qui entre à Disneyland. C’est une grande fierté pour nous, les réactions des partisans sont positives. Je trouve que ça vient ajouter à l’ambiance, donc au produit qu’on offre. On élève la barre un peu plus haut et tant mieux si ça donne envie à d’autres formations d’investir à leur tour dans leur amphithéâtre respectif. On améliore le spectacle collectivement », explique le président de l’équipe, Roger Lavergne.

C’est une bande lumineuse interactive similaire à celles que l’on retrouve dans les Centres Bell et Vidéotron. Les actionnaires des Cataractes ont déboursé 225 000$; la ville de Shawinigan a investi la balance de 175 000$ et demeurera propriétaire de l’équipement. C’est donc dire que cet écran pourra être utilisé lors de différentes activités ou spectacle à tout moment de l’année.

« On avait évidemment vu avant l’achat des vidéos expliquant les possibilités que nous offrirait une infrastructure comme celle-ci; mais de le voir en vrai et installé dans notre amphithéâtre, c’est fabuleux. On faisait déjà parti des centres les plus prestigieux de la ligue… on le devient encore plus », a expliqué le maire de Shawinigan, Michel Angers.

Parmi les plus gros projets du circuit?

11 employés de la ville de Shawinigan, de l’entreprise Libertévision et de chez Marc Cossette électrique ont passé les derniers jours à installer et programmer le tout de façon intensive. Le résultat est impressionnant.

« Évidemment, il faut exclure le Centre Vidéotron qui a été conçu pour une équipe de la Ligue nationale de hockey. Pour le reste, oui je pense que c’est parmi les plus gros projets visuels réalisés à travers la LHJMQ. Certains amphithéâtres comme ceux de Sherbrooke et Drummondville ont des bandes lumineuses au-dessus de différentes sections et d’autre genre d’écrans, mais ici c’est le seul endroit où l’écran fait le tour de la patinoire », raconte David Vachon de chez Libertévision.

Le système vendu par la firme sherbrookoise comprend une vingtaine d’éléments préprogrammés et le système informatique Blaze utilisé par les équipes de la LNH.

« On pourra y voir des Go Cats Go, inviter les gens à faire du bruit lors d’avantages numériques ou encore remercier quelques partenaires. »

Échanges de services

Les échanges, ce n’est pas seulement sur la patinoire. La Cité de l’Énergie de Shawinigan a accepté de prêter aux Cataractes tous leurs systèmes d’éclairages utilisés lors des spectacles estivaux. La valeur des équipements installés au plafond de l’aréna totalise près de 200 000$.

« Bien entendu, on va leur offrir de la publicité et on va partager les frais d’entretien des équipements… mais ce n’est pas seulement pour ça qu’ils ont accepté de se joindre à l’aventure. Meilleur sera notre spectacle, plus on en parlera à travers la province et on va attirer des gens à Shawinigan. Ces gens vont sans doute se rendre à la Cité de l’Énergie. L’inverse est aussi vrai… les vacanciers qui vont voir Amos Daragon vont entendre parler des Cataractes et revenir nous voir en hiver. C’est un échange gagnant-gagnant », conclut Roger Lavergne.
plus de nouvelles
La semaine de relâche avec les Huskies
Il y a 6 heures
Chiffres intéressants en vue du week-end #22
Il y a 8 heures
Autour de la LHJMQ: 20 au 24 février
Il y a 9 heures
Revivez le retrait du chandail 91 d'Alexandre Daigle.
Il y a 11 heures
Partagez votre histoire
Il y a 11 heures
Une belle machine que celle des Huskies
Il y a 11 heures