MENU
BLOGUE : L’histoire de Girard servira à en écrire des nouvelles

 

Au moment d’écrire ces lignes, Samuel Girard a disputé trois matchs avec les Prédateurs de Nashville et il a déjà récolté trois points.

Le plus impressionnant, c’est qu’il l’a fait avec une confiance déconcertante et a même récolté la première étoile à son deuxième match en carrière dans la LNH.

L’histoire de Sam existe parce qu’il a pris la décision de travailler extrêmement fort pour pouvoir l’écrire. Mais l’histoire de Sam devra servir à en écrire d’autres dans le futur, et son histoire ne doit absolument pas tomber dans l’oubli.

Samuel et moi, on vient de la même place au Lac St-Jean. J’ai toujours su qu’il avait quelque chose de spécial en le voyant évoluer dès l’âge de 10 ans. Il était tellement dominant que c’était totalement impensable de croire qu’il n’allait pas réussir. Il a réussi aujourd’hui et il peut être fier de le crier haut et fort, mais il a dû travailler vraiment, mais vraiment fort pour arriver à le réaliser son rêve.

Voici d’ailleurs ce que le principal intéressé avait à me dire sur le sujet :

« C’est certain que mon histoire pourra aider les jeunes hockeyeurs du Québec. J’ai grandi dans une région située loin des grandes villes et c’est encore plus difficile de percer en étant loin des grands centres. Par la suite, il y avait le fait d’être un petit joueur puisque, comme tu le sais, pour certaines personnes, ça rendait le rêve impossible. Mais en tant qu’athlète, j’y ai toujours cru et les gens qui ne croyaient pas en moi m’ont énormément aidé à le réaliser mon rêve. Jamais au grand jamais durant ma vie je me suis laissé affecter par ce que ces gens-là avaient à dire sur moi. Au contraire, cela m’a toujours servi de motivation. Je voulais leur prouver que c’était possible pour un « p’tit gars du lac » de réaliser son rêve de jouer un jour dans la Ligue Nationale. La chose la plus importante dans tout ça, c’est que malgré les embuches que j’ai eues, j’ai toujours cru en moi. Et même si ce n’est pas facile par moments, lorsque tu es loin de ta famille, loin de tes amis et de tes proches, tout ça en vaut la peine aujourd’hui. Je ne regrette rien. Alors je veux juste dire aux jeunes joueurs de hockey du Québec que rien n’est impossible et que lorsque vous y croyez, de faire de la pensée positive, et de vous visualiser en train de faire ce que vous voulez faire de votre vie. Évidemment, ça ne veut pas dire que ça arrivera, mais n’arrêtez pas d’y croire, de croire en vous. Tout ça vient avec des efforts, du travail et surtout beaucoup de sacrifices de votre part et de la part de votre famille. J’ai réalisé mon rêve parce que j’y ai toujours cru. »

J’ai vu évoluer Samuel à tous les niveaux où il a joué et il a toujours été dans une classe à part. Seule l’histoire nous dira s’il sera dans une classe à part dans la LNH, mais une chose est sûre dans son cas, c’est qu’il n’arrêtera jamais de travailler pour y arriver. J’en ai côtoyé beaucoup de joueurs dans ma vie et s’il y en a un qui m’a toujours semblé être en mission, c’est bien lui. Jamais je n’ai douté de sa motivation et de sa capacité à travailler toujours encore plus fort pour arriver à atteindre la LNH. Chaque fois que je sentais qu’il n’était pas satisfait de son match, il revenait le match suivant avec une performance extraordinaire et je crois que c’est comme ça qu’il a su atteindre son niveau actuel. Il a eu la capacité de n’avoir besoin de personne pour avancer et c’est constamment lui qui s’est imposé ses propres limites.

Samuel et sa famille sont devenus des amis avec les années et lorsque la LHJMQ m’a demandé d’écrire des éditoriaux sur des sujets qui me tenaient à cœur et bien, il n’y avait aucun doute dans mon esprit que ce texte devait être le premier. Non seulement Samuel Girard est un joueur de hockey extraordinaire, il est aussi un être humain extraordinaire. Et croyez-moi, pour réussir dans la vie vous devez avoir du talent, mais vous devez aussi avoir une tête sur les épaules. Dites-vous que ce n’est pas seulement le talent qui vous aidera à réaliser votre rêve puisque ça prend aussi une solide tête pour gérer tout ce qui viendra avec.

Ce que Samuel Girard vient de faire est peut-être un petit pas pour l’homme, mais un bien grand pas pour le hockey québécois.

Sam, tu n’es pas seulement une fierté pour les gens du Saguenay Lac St-Jean, mais bien une fierté pour tous les Québécois. Merci d’être un ambassadeur exemplaire pour le hockey québécois et félicitations pour tout ce que tu as accompli, et pour tout ce que tu accompliras dans le futur.

plus de nouvelles
2:32
23 nov./17 Saguenéens 5 Remparts 3
Il y a 5 heures
1:55
23 nov./17 Titan 5 Wildcats 1
Il y a 5 heures
1:40
Dailies Total 1 – Moment de pur bonheur: Activité d'équipe
Il y a 15 heures
2:43
22 nov./17 Voltigeurs 4 Océanic 3 Prol.
Il y a 1 journée
1:13
22 nov./17 Tigres 0 Foreurs 3
Il y a 1 journée
3:08
22 nov./17 Phoenix 5 Olympiques 4 Prol.
Il y a 1 journée