MENU

BLOGUE : La meilleure édition de leur histoire?

 

Le Titan d’Acadie Bathurst vit présentement sa 20e année d’existence dans la LHJMQ.

Faisant son arrivée dans la LHJMQ en 1998, le Titan a participé au tournoi de la Coupe Mémorial dès sa première saison en Acadie. Une participation survenue à la suite d’une victoire lors du septième match  de la finale qui les opposait aux Olympiques de Hull.

Il s’agissait d’une équipe dirigée par Roger Dejoie qui pouvait compter sur un gardien de but de grand talent en Roberto Luongo. En défensive, ce sont les François Beauchemin, Jonathan Girard et un jeune Danny Groulx qui patrouillaient la ligne bleue.

En attaque, les Mathieu Benoit, Martin Fillion, Gregor Baumgartner et Ramzi Abid étaient à l’avant-plan d’une offensive bien balancée. Malgré tous les morceaux en place, le Titan n’a malheureusement pas remporté un seul match du tournoi de la Coupe Memorial de 1998.

Et depuis, il n’y est jamais retourné.

Mais vingt ans plus tard, je crois dur comme fer que le Titan d’Acadie-Bathurst aligne présentement la meilleure formation de son histoire, incluant l’édition de cette fameuse saison de 1998-1999. Le directeur général du Titan, Sylvain Couturier, a été très actif lors de la dernière période de transactions et a ajouté des éléments importants à une équipe déjà bien nantie.

L’ajout du vétéran défenseur Olivier Galipeau permet au Titan de compter sur un Top 3 impressionnant. Il se joint à Adam Holwell, un autre défenseur âgé de 20 ans qui est très fiable à sa cinquième saison dans la LHJMQ, et le joyau de cette organisation, soit le défenseur de deuxième année, Noah Dobson.

Dobson n’est rien de moins qu’un joueur exceptionnel. Lui qui est éligible au repêchage de la LNH en juin prochain est déjà un des meilleurs joueurs de la ligue, et ce même s’il vient tout juste d’avoir 18 ans.

En offensive, les acquisitions du russe German Rubtsov et des attaquants Mitchell Balmas et Samuel Asselin ajoutent de l’expérience (il s’agit de trois joueurs de 19 ans) et surtout, de la profondeur.

On ne peut bien entendu ignorer le meilleur marqueur de l’équipe, soit l’excellent Antoine Morand. Un joueur de centre âgé de 18 ans et un choix de deuxième ronde des Ducks d’Anaheim dans la LNH, il en est à sa troisième saison dans le circuit Courteau et tente de conclure une troisième saison dans laquelle il aura cumulé plus d’un point par match.

Impossible aussi d’ignorer le vétéran et actuel capitaine de la franchise, Jeffrey Truchon-Viel, qui est quant à lui en route vers une troisième saison consécutive avec 30 buts ou plus. Son talent et son leadership en font un élément clé de la franchise d’Acadie-Bathurst.

Par contre, si je poursuis ma comparaison avec l’édition du Titan de la Coupe Memorial de 1999, c’est devant le filet qu’il y a un point d’interrogation. Le duo Fitzpatrick-Murdaca pourra-t-il mener le Titan aux grands honneurs? Les gardiens n’ont certainement pas besoin d’être aussi dominant que Luongo l’était, mais s’ils sont capables de faire les arrêts aux moments opportuns, le Titan fera un bon bout de chemin.

L’entraîneur-chef Mario Pouliot compte enfin sur une formation qui peut aspirer aux grands honneurs et, bien qu’ils ne soient pas les seuls, ils sont certainement une équipe à surveiller d’ici la fin de la saison.

Et bien que le Titan n’a pas atteint le carré d’as de la ligue depuis l’année 2006, il y a fort à parier qu’il y sera de retour cette saison!

plus de nouvelles
La grande famille de la LCH amasse plus de 7 millions pour des organismes communautaires et de charité
Il y a 6 heures
Les Bulldogs infligent un premier revers au Titan et attendent le résultat de mercredi
Il y a 13 heures
L’espoir de l’Ile du Prince Édouard très fier de ses racines
Il y a 13 heures
BAT (2) - HAM (3) – Après-match – Asselin, Galipeau
Il y a 14 heures
Après-match - Mario Pouliot
Il y a 14 heures
Plus de 9,6 millions de dollars investis dans le Programme de bourses d’études de la LCH en 2017-18
Il y a 1 journée