MENU

Aperçu des #SeriesLHJMQ : Rimouski c. Moncton

 

L’Océanic de Rimouski, l’équipe de troisième place, et les Wildcats de Moncton, qui ont terminé au 14e rang, s’apprêtent à s’affronter au premier tour des Séries éliminatoires de la Coupe du Président 2018. La fiche de 42-17-6-3 et les 93 points récoltés par l’Océanic lui ont valu le titre de la saison régulière dans la division Est de la LHJMQ, tandis que les Wildcats ont récolté 62 points en vertu d’un bilan de 27-33-5-3.

L’Océanic a obtenu son billet pour les séries pour la 11e année de suite en 2018. L’équipe cherchera à remporter sa série du premier tour pour la première fois depuis 2015; cette année-là, Rimouski avait défait la formation qui allait être l’hôte de la Coupe Memorial quelques semaines plus tard, les Remparts de Québec, lors d’une série épique qui a duré sept matchs et dont le match décisif s’est rendu jusqu’en deuxième période de prolongation. Depuis son arrivée à Rimouski en 1995, l’Océanic a pris part à cinq finales de ligue, a décroché la Coupe du Président à trois reprises et raflé le championnat de la Coupe Memorial en 2000.

Les Wildcats se retrouvent dans les séries de la LHJMQ après s’en être absentés pendant un an. Avant ça, ils avaient atteint la demi-finale deux fois de suite, soit en 2015 et 2016. Les Cats se sont rendus trois fois en finale de la Coupe du Président, en plus de rafler deux championnats des séries depuis qu’ils ont lancé leurs activités à Moncton en 1995.

Ces deux équipes se sont affrontées deux fois en saison régulière. Le 8 octobre à Rimouski, le but de Dimitry Zavgorodniy à 1:37 de la prolongation a fait la différence et permis à l’Océanic de s’imposer 4-3 contre les Wildcats. Alexis Lafrenière du côté de Rimouski et Jakob Pelletier, de Moncton – deux joueurs recrues qui ont fait sensation dans la ligue après avoir été réclamés respectivement premier et troisième du Repêchage 2017 de la LHJMQ – ont tous deux trouvé le fond du filet durant la rencontre. L’Océanic n’a fait le voyage à Moncton que le 18 février, mais a fait forte impression le moment venu. Lafrenière a réussi un doublé et ajouté une mention d’aide, un des sept joueurs ayant cumulé plus d’un point au profit du club, lors d’un gain de 8-3 pour Rimouski.

Il y a une longue histoire entre ces deux clubs en séries. Bien que leurs chemins ne se soient pas croisés depuis 2009 lors des séries printanières, il s’agira de la sixième fois que l’Océanic et les Wildcats se feront face en route vers la Coupe du Président. Ils se sont même affrontés trois années de suite de 1998 à 2000, et Rimouski a remporté ces trois séries-là avec un cumulatif de 10 victoires contre une. Mais les Wildcats ont renversé la vapeur en 2004, quand ils ont défait l’équipe de l’Océanic menée par Sidney Crosby en cinq matchs, en route vers leur première présence en Finale de la Coupe du Président. Leur duel en 2009 s’est soldé par une victoire de Rimouski en cinq matchs.

Cette année, tous les yeux seront tournés vers Lafrenière puisque celui-ci continue de connaître une saison du tonnerre à sa première campagne dans la ligue, lui qui a marqué 42 buts, le total le plus élevé inscrit par un joueur de 16 ans dans la LHJMQ depuis que Crosby en a totalisé 54 en 2003-04.

Les autres joueurs rimouskois à surveiller sont le joueur de centre Samuel Dove-McFalls, qui a été obtenu durant la saison morte des Sea Dogs de Saint John, les champions de la Coupe du Président en 2017, et qui a récolté 73 points cette saison; Mathieu Nadeau, que Rimouski a obtenu à la mi-saison et qui a amassé 43 points en 32 matchs avec l’équipe; et le gardien recrue Colten Ellis, qui a affiché un dossier sensationnel de 33-8-5 en plus de signer six jeux blancs, un sommet dans la ligue.

Chez les Wildcats, Jeremy McKenna a pavé la voie avec 36 buts et 77 points. James Phelan, que les Cats ont obtenu durant la période des transactions de Noël, a récolté 74 points cette saison, tandis que Pelletier a marqué 23 buts et ajouté 38 passes à sa première campagne dans la LHJMQ. À la ligne bleue, Nicholas Welsh a été un des meilleurs défenseurs offensifs dans la LHJMQ cette saison, en vertu d’une production de 66 points.

Un des points d’intérêt de la série sera certainement le duel entre les recrues Lafrenière et Pelletier. Notons aussi que Jeremy McKenna et Carson MacKinnon, tous deux originaires de Summerside, de l’Ile du Prince-Édouard, se feront face. En 2014-15, ils avaient joué ensemble avec les Hounds de Notre Dame dans la catégorie midget AAA.


Profil d’équipe Océanic de Rimouski

Profil d’équipe Wildcats de Moncton

plus de nouvelles
1:30
8 déc./18 Titan 0 Mooseheads 6
Il y a 13 heures
1:22
8 déc./18 Saguenéens 0 Huskies 6
Il y a 13 heures
1:07
8 déc./18 Remparts 3 Screaming Eagles 1
Il y a 13 heures
1:42
8 déc./18 Océanic 4 Phoenix 2
Il y a 13 heures
1:31
8 déc./18 Tigres 2 Drakkar 5
Il y a 13 heures
1:43
8 déc./18 Olympiques 1 67's 5
Il y a 17 heures